TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l'Oncle Dom : Air France, le serpent qui se mord la queue !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 16 Juillet 2015

Air France présentera ses résultats semestriels la semaine prochaine. Et ce ne sera pas brillant. Faut dire que la situation semble quasi désespérée, avec une direction qui appelle l'Etat au secours et un SNPL loin d'être uni… Le serpent qui se mord la queue en quelque sorte !



La loi Macron a été adoptée. Du côté des procédures de licenciements collectifs, c'est carrément très libéral... et cela pourrait donner un peu de temps à Alexandre de Juniac, qui, même sans l'article 49.3, pourrait utiliser au profit de son plan les nouvelles dispositions de cette loi ! - DR : Virginie Valdois / Air France
La loi Macron a été adoptée. Du côté des procédures de licenciements collectifs, c'est carrément très libéral... et cela pourrait donner un peu de temps à Alexandre de Juniac, qui, même sans l'article 49.3, pourrait utiliser au profit de son plan les nouvelles dispositions de cette loi ! - DR : Virginie Valdois / Air France
Après son Président Alexandre de Juniac, qui avait appelé lors d'une audition au Sénat l'Etat à la rescousse pour sauver la compagnie, Frédéric Gagey est retourné devant les députés.

Et pas avec de bonnes nouvelles…

En clair, si les pilotes ne veulent pas, enfin, respecter les accords conclus, Air France abandonnera encore quelques lignes long-courrier ! Après en avoir fermé quatre cet hiver et réduit certaines fréquences.

Avec l'objectif, selon Gagey, de garder 80% de lignes long-courrier rentables… Alors que seulement 50% de son réseau long-courrier l'est actuellement !

On croit rêver. 50% du réseau long-courrier d'Air France serait rentable, ce qui veut dire que l'autre moitié est largement déficitaire, que tout ça dure depuis longtemps et que finalement il ne se passe rien !

Si ce n'est que la direction d'Air France est parfaitement consciente d'être largement bien moins compétitive que ses concurrents.

Et bien sûr, il faudrait donc que l'Etat fasse preuve vis-à-vis de la compagnie d'une certaine compréhension, un régime social "dérogatoire" en quelque sorte…

J'imagine la tête des autres entreprises françaises…

Et que le SNPL, attentif à la bonne marche de la compagnie, se contente de gréver à longueur de saisons en attendant des temps meilleurs…

Encore que, si j'en crois le récent article publié par notre confrère La Tribune, c'est pas l'union sacrée du côté du SNPL.

Après la tentative judiciaire ratée, la marge de manœuvre des navigants se rétrécit et selon La Tribune, le conseil du syndicat majoritaire des pilotes de ligne d'Air France aurait "mandaté le bureau du SNPL de solder le plan Transfom".

Propos apparemment démentis par les syndicats qui essaient d'afficher une attitude "unie"…

Après les déclarations de Frédéric Gagey, les syndicats, d'une seule voix "énonce unanimement la stratégie d’attrition envisagée".

Et du coup, met l'Etat en première ligne, car c'est finalement le gouvernement (et son président tellement audacieux) qui est fautif. Ce qui n'est pas tout à fait faux non plus !

Le reste du communiqué tient quand même un peu de la farce rigolote… si ce n'était si grave.

Je cite quelques passages qui valent leur pesant, tel celui-ci : "L'Etat, actionnaire principal, ne saurait entériner une diminution brutale de l’activité qui à terme signera la fin de l’histoire d’Air France dont il est comptable vis-à-vis des Français".

Ou encore ça : "Air France peut disparaître, non pas à cause des conditions sociales de ses salariés qui ont montré leur implication par des années d’efforts, mais du fait des choix malheureux de ses dirigeants et des arbitrages du Gouvernement qui compromettent la viabilité de la compagnie".

Des implications des salariés, certes : PNC, personnels au sol ont fait de gros efforts.

Si je ne m'abuse, qu'ont fait les pilotes, si ce n'est vouloir diriger la compagnie ? Ou gréver ! Ou encore aller surfer…

"Nos organisations, unies, ne resteront pas spectatrices du démantèlement du pavillon français".

Ben tiens… et ta sœur ?

Parce que, figurez-vous que du côté des Bataves de KLM, alliés d'Air France, le syndicat des pilotes, VNV, a signé les accords de productivité prévus dans le plan Transform 2020 !

Les Bataves habitent peut-être un plat pays, mais le cerveau de leurs pilotes ne révèle pas un encéphalogramme… plat !

Attention cependant, les gars, la loi Macron a été adoptée. Du côté des procédures de licenciements collectifs, c'est carrément très libéral... et cela pourrait donner un peu de temps à Alexandre de Juniac, qui, même sans l'article 49.3, pourrait utiliser au profit de son plan les nouvelles dispositions de cette loi !

Lu 4477 fois

Notez


1.Posté par PAT44 le 16/07/2015 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah les marronniers chers aux journalistes !!!
En même cela change un peu d'Easy Jet ou Ryanair

2.Posté par Jeff le 16/07/2015 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est triste mais cette compagnie va sans doute disparaitre d'ici 2 ans si rien ne change. Des syndicats incapables d'accepter la moindre réforme, incapables de comprendre la gravité de la situation financière et un direction incapable de dresser un cap clair avec un projet pour la compagnie.
Mais une nouvelle compagnie tricolore renaitra, comme Swiss après la faillite de Swissair. France Airways? France's air? Parions sur le nouveau nom

3.Posté par Franck CHAPUS le 16/07/2015 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si les politiques n'y mettaient pas leur nez...ça ne serait pas mieux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par ToBeOrNot le 16/07/2015 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui enfin c'est surtout des dirigeants sans vision qui mettent AF en péril, plus que les syndicats. Ils ne font que réagir à leur incurie. C'est bien le PDG que la grève des pilotes étaient de sa faute lors des entretiens de Royaumont.
Sur MC 50% des billets ont des connections au Hub donc sont valorisés à 0 € pour la filiale MC et tous le chiffre d'affaire est reporté sur le LC. Et le MC perd de l'argent au surprise !
Sur LC "La première" très grande réussite d'estime mais à perte (et oui encore des pertes).
En plus la classe affaire qui est supposée rapporter du cash est passée en configuration 1-2-1 alors que des compagnies comme BA sont en 2-4-2 ou LH en 2-2-2 voir 2-4-2 sur A380. Et il n'y a pas de différence de prix. CQFD.
Quant au nom Air France il n'appartient plus à Air France mais est loué auprès d'une société du nom d'Air France- KLM.
On s'attaque aux salariés mais pas aux dirigeants qui payent un billet peu cher pour convenance personnelle en classe économique et sont surclassés en "Première" et à toutes ces personnalités qui ont des billets codés R0 : rien à payer ni billet ni taxes.
Etc... Etc...

5.Posté par ericbdx le 16/07/2015 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme je l ai deja dit a maintes reprise ici airfrance est gere a la petite semaine par des amateurs 50 pour cent seulement du reseau rentable et on ne bouge pas le petit doigt non mais on croit rever ils ont bon dos les syndicats de pilotes!!!!!!!!

6.Posté par ericbdx le 16/07/2015 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il restera toutefois une planche de salut a airfrance quand cette compagnie sera au bord du gouffre cette planche de salut a pour nom etihad

7.Posté par Yoyo le 17/07/2015 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêter le air france Bashing svp
Faut il que il y est des licenciements pour que vous soyez contents !
Je suis désespéré de voir l appétit morbide des commentaires sur notre compagnie française qui fait des efforts sans cesse depuis bientôt 4 ans (bientôt 10000 postes supprimés depuis la crise)
Être fier de nos entreprises cela ne vous a pas effleurer l esprit plutôt que de valoriser les compagnie du golfe aux fondamentaux sociaux inexistants ...

8.Posté par Fred158 le 18/07/2015 07:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr GOBERT, c'est votre analyse qui me laisse perplexe, comment peut-on être aussi mauvais et avoir le droit d'écrire des articles ??
1 grèves des pilotes en 15 ans = gréviculture ??? Mais alors que penser de Lufthansa, 10 grèves en 1 an.
Le coup du surf à Bali, j'attends le jour ou vous arriverez en retard à votre avion suite à un accident sur l'autoroute.
Votre analyse est bidon, ce sont bien les dirigeants d'AF depuis 15 ans qui coulent F, aucune vision, aucune stratégie, que de la communication et des comptes maquillés (cf condamnation Gourgeon)
Vous faites partie de ces personnes qui disent que si l'entreprise va bien, c'est grâce aux dirigeants (plus de primes !!!) , mais si elle va mal, c'est à cause des salariés (trop chers !!!) , toujours le même refrain...
Même mon chien à une analyse plus poussée.....

9.Posté par ericbdx le 18/07/2015 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
certains nous disent qu il faut être fier de nos entreprise et dénonce le air France bashing ce qui impliquerait donc au nom d être fier de nos entreprise qu il ne faut pas dénonce la gestion calamiteuse de cette belle entreorise qu est airfrance et oui je le reconnais air France est une très belle entreprise peut etre meme la plus belle entreprise du transport aerien hélas pour elle et je persiste et signe dirige par des incapables qui navigue a la petite semaine

10.Posté par lolo le 19/07/2015 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Fred158
vous ne seriez pas pnt ??? lol...
A vous lire, les pilotes n'ont absolument rien a se reprocher ???
la productivite attendue, n'ayant pas ete atteinte. c est de la faute des dirigeants ??
Le SNPL et les dirigeants de AF sont le cancer de cette boite..
quand la boite fermera, quelle autre boite voudra embaucher aux meme conditions que AF, ces egoistes ?
Vivement qu AF ferme et reparte sur des bases plus saines...

11.Posté par ericbdx le 20/07/2015 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
non je ne suis pas pilote mais client depuis plus de 30 ans le cancer de cette boite c est les directions successive qui ont pris de mauvaise decision si le job a la tete de la compagnie avait ete fait correctement il n y aurait pas eu besoin de demander des efforts aux pilotes donc si il y a des reproches a faire c est bien aux dirigeant et non aux personnel quelque soit leur categorie d ailleurs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com