TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Léon le Patron aime Léa la Blonde... et l'écrit haut et fort !

l'humeur de Léon, le Patron


Rédigé par Léon le Patron le Mercredi 1 Septembre 2010

Après Léa, l'agent de voyages blonde, voici une nouvelle plume de la distribution : Léon, le Patron. Que sont nos métiers devenus ? Avec une plume désabusée, ce patron d'agence brosse le portrait d'une profession abandonnée (?) des Dieux. Le plus beau métier du monde ne serait-il plus ce qu'il était ?



Léon le Patron aime Léa la Blonde... et l'écrit haut et fort !
20 ans de mutation… et nous sommes toujours là. Difficile d’admettre qu’il fut un temps où pour voyager, les clients n’avaient pas d’autre choix que de se rendre dans nos agences !

Tout à commencé avec l’arrivée de la grande distribution, il y a une vingtaine année.

Des épiciers qui osent marcher sur nos platebandes, quel scandale… Après moult tergiversations, et surtout devant l’implacable volonté des géants de la distribution, nous avons pris l’option de les faire entrer dans le club autrefois très fermé des voyagistes.

Ils sont maintenant à nos cotés, adhérents du SNAV, de l’APS, et autres organismes représentant (avec plus ou moins de bonheur) notre corporation.

Dix ans après… voilà-t’y-pas que hop, des geeks boutonneux du fin fond de leur garage prétendent pousser la porte des salons des clients-voyageurs pour qu’en quelques clics de mulot, ils puissent réserver un hôtel à l’autre bout du monde.

Forcément, ça fait mal, très mal même, à nos jolies boutiques du coin de la rue.

Fort de nos compétences et de notre savoir-faire (la fameuse « valeur ajoutée » servie à toutes les sauces, tellement galvaudée que l’on a oublié qu’il ne s’agit que d’un terme comptable), nous avons gardé la tête haute et combattu dignement, pour finalement nous y mettre aussi, à internet, en inventant le « multi-canal », du « clic and mortar » qui tâtonne entre l’agence on line concurrente de son propre réseau et de l’Expedia en marque (à peine) blanche.

Page 2 - Le sort s’acharne sur notre pauvre profession
Page 3 - Une demi-heure sur un pays qu’elle n’a jamais visité...
Page 4 - Léa est un trouble fête !

Lu 14958 fois
Notez


1.Posté par ad2M le 03/09/2010 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SNIF !
Quelle leçon.... sur le click qui bouffe les marges et empêche les agences
de faire leur métier.
Mais le client, pourquoi s'obstine-t-il à choisir ses vacances par ce canal ?
Il est maso, c'est sûr.
D'un côté des agences qui sont 100% service client, qui offre des infos de première,
qui ont un personnel formé, qui écoute, qui sont là lorsque le client galère pendant
ses vacances, bref le must
De l'autre, que des prix, pas de service, des destinations pas tjs au top, pas d'info,
nada, rien et pourtant ...
Le client se détourne de l'agence.
Et vous croyez que c'est aussi simple ?
Cela me rappelle la complainte du petit commerce, il y a 30 ans. Aujourd'hui, malgré
les GSA, il renait avec des services de proximité, mais pas du bluff, du vrai. Il va vers le quali réel et offre une véritable alternative aux mastodontes qui baissent du nez. Il offre parfois du click and mortar, des novations, il se positionne 5à 7% plus cher mais le client vient.
Alors prêt pour le service client en tenant compte des spécificités socio-culturelles de chacun en innovant dans le one to one ?
Remise en cause et surtout élimination des agences qui vous coutent en notoriété.
Même Deauville (le CIV) est en dépôt de bilan !
Inventez un nouveau cadre, de nouvelles relations, reprenez le manche et faites nous
rêver avec des voyages courts ou longs en dehors de ce que tout le monde propose.
Regardez, Internet aujourd'hui, ce n'est que du copié collé avec des différences de prix qui se situe entre 1 à 2%...
Vous avez un boulevard devant vous, en ce moment,, mais personne n'ose le prendre de peur d'un flocon de neige sur Maurice...On se fout de Maurice et ses hôtels cote-cote. Maurice c'était bien il y a 10 ans ! Vous avez d'autres destinations aussi sympa, voire plus. Vous savez celui qui vous distille dans l'oreille une info sur le coin de plage ou tout le monde ne va pas encore, ou alors le site d'un rapport qualité/prix qui mérite une escale de plusieurs jours, ou bien la balade en dehors des chemins ravinés du tourisme de masse. Ou alors pour ceux qui aiment la masse et la " promiscuité", il ya le choix entre Nabeul et Naxos...
Rassemblez vous autour d'une centrale d'achat, avec un marketing commun et des offres ciblées, une campagne commune accrocheuse qui se déroule en plusieurs thèmes sur plus d'un an, mais remuez vous et rangez les mouchoirs !.
Sii vous avez besoin d'idées sur le sujet et de concret, serviteur !

2.Posté par Babeth Sambré le 05/09/2010 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com