TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Luc Carvounas, "Nous devrons réfléchir à la possibilité de réformer Atout France...''

Carte blanche à... Luc Carvounas, sénateur et secrétaire national du PS


Rédigé par Luc Carvounas le Mardi 21 Août 2012

Luc Carvounas, maire d'Alfortville, sénateur, secrétaire de la fédération PS du Val de Marne et tout récemment nommé secrétaire national du PS, a été chargé de présider et d'animer la commission tourisme aux universités d'été 2012 du PS, qui se déroulent à la Rochelle les 24, 25 et 26 août. La tribune ci-dessous développe les orientations que doit prendre notre industrie du tourisme et en filigrane une critique du travail de la ministre actuelle, Sylvia Pinel.



L.Carvounas : Dans la préparation de la Loi de finance de 2013, je demande au Gouvernement d’accorder de nouveaux moyens à l’industrie du tourisme. Non pas pour créer de nouvelles dépenses inconsidérées mais pour réaliser un investissement productif et fructueux" - DR
L.Carvounas : Dans la préparation de la Loi de finance de 2013, je demande au Gouvernement d’accorder de nouveaux moyens à l’industrie du tourisme. Non pas pour créer de nouvelles dépenses inconsidérées mais pour réaliser un investissement productif et fructueux" - DR
"La situation économique difficile que nous connaissons actuellement nécessite de jouer de toutes nos armes afin d’assurer à la France le redressement productif qu’elle attend.

L’industrie du tourisme, au-delà de la carte de visite qu’elle représente pour la France à l’international, est un de ses atouts majeurs qu’il nous faut impérativement développer.

Alors qu’en janvier 2012 Barack Obama annonçait qu’il souhaitait faire des Etats-Unis la première destination touristique mondiale, nous devons nous aussi complètement moderniser notre approche de l’action publique en matière touristique.

Car si nous demeurons la première destination mondiale en terme de visiteurs annuels, nous avons reculé en terme de recettes à la troisième place, devancé par les Etats-Unis et l’Espagne.

La France doit rester le leader mondial

Il est donc temps pour nous de réinsuffler une réelle dynamique autour de ce secteur qui représente environ 7% de notre PIB et deux millions d’emplois directs et indirects non délocalisables.

Je le dis sans détours, le tourisme en France ni ne peut ni ne doit être un simple loisir de remise en forme pour la classe moyenne.

Notre ambition doit être de prouver à Monsieur Obama que, même s’il est un grand Président et que les Etats-Unis sont un grand pays, la France reste toujours le leader mondial de l’industrie touristique.

J’entends les critiques d’une France qui deviendrait alors un gigantesque parc à touristes pour le monde. Et alors ? Tant mieux !

Comment faire pour y parvenir ? Je tiens d’abord à saluer la volonté du Gouvernement de rattacher ce domaine au redressement productif et de le confier à une ministre de plein exercice. C’est un bon signal, mais il faut aller plus loin encore.

Nous avons besoin d’une stratégie publique de grande ampleur et d’un programme de travail ambitieux.

Réunir tous les acteurs du secteur avant l'été prochain

C’est pourquoi et pour débuter, j’ai récemment demandé à la Commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des Lois d’étudier, à la rentrée, la pertinence des lois de 1987 et de 1992 régissant l’activité touristique car celles-ci ne semblent plus adaptées aux besoins des professionnels que nous devons accompagner.

Il est de notre devoir de les aider à miser et à développer la qualité de nos produits comme marque du savoir-faire français pour attirer davantage de touristes chez nous.

Dans la préparation de la Loi de finance de 2013, je demande donc au Gouvernement d’accorder de nouveaux moyens à l’industrie du tourisme. Non pas pour créer de nouvelles dépenses inconsidérées mais pour réaliser un investissement productif et fructueux.

Je propose également de réunir au Sénat, avant l’été 2013, l’ensemble des acteurs du secteur (professionnels, Atout France, les CRT, CDT et OT…).

A l’issue de cette rencontre, nous proposerons une nouvelle stratégie nationale pour le tourisme : clarification des compétences des acteurs, redéfinition des crédits accordés en fonction des missions poursuivies par les différents niveaux d’action publique, numérisation des offres petites et moyennes, développement du tourisme urbain, création de bureaux de proximité européen…

Nous devrons aussi réfléchir à la possibilité de réformer Atout France de manière à le transformer en un véritable organe stratégique de pilotage, tel que peut l’être un commissariat au plan.

Je demande enfin à la Ministre du tourisme, Sylvia Pinel, de bien vouloir rencontrer les Présidents d’Université pour envisager la création d’une vraie formation professionnelle adaptée au nouveau mode de fonctionnement de l’industrie touristique.

Révision des règles législatives, redéfinition des crédits, clarification des compétences des acteurs et modernisation de la formation des professionnels : préparons la France à accueillir le monde !"

Lu 7473 fois

Notez


1.Posté par FABRE Jean Claude le 23/08/2012 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
100 métiers ! le tourisme est le secteur économique qui offre le plus de débouchés d'emplois, à condition de disposer d'une bonne lisibilité. Malheureusement, ce secteur est piloté depuis de nombreuses années par quelques acteurs dominants, entourés de lobbyistes efficaces, qui par tous temps, maîtrisent le marché sur tous ses aspects. Le courageux sénateur a bien du mérite, mais il a raison de vouloir revisiter un pan de l'économie qui affiche une certaine sclérose depuis plusieurs années, alors que le potentiel de développement est certain, notamment sur des territoires souvent oubliés. L'inventaire des forces et des atouts de notre pays offre sans aucun doute, une perspective de progression à plus de 10 % du PIB pour un tourisme de qualité ouvert à tous les segments.

2.Posté par Abraham le 23/08/2012 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Deux axes l'ACCUEIL et le SERVICE.

La france sur le papier est certes la 1er destination touristique mais cela s'explique par les éléments suivants:
- Le flux touristique des pays émetteurs du Nord (Pays Bas, Allemagne etc..) qui traverse la France et s'arrête au maximum 2 jours pour rejoindre les pays du Sud comme l'Italie, l'Espagne etc..
- Le calcul du volume d'arrivée est éronnée car on inclus toutes les arrivées, corporate, Leisure, etc.. dans un seul ratio.

Bref, moi qui voyage un peu, je peux vous dire que la France est aimée dans le monde mais pas les FRANCAIS. Une certaine image de pingres râleurs, nous colle à la peau. De plus en discutant avec des nombreux confréres du monde entier, le sentiment qui revient très régulièrement est le fait l'accueil et le service à la Francaise ce sont bien perdues.

Conclusion, pour rester le leader mondial il faut travailler sur l'accueil et le service et cela ce n'est pas chose facile.....


3.Posté par Diament le 24/08/2012 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand arrêterons de réfléchir pour agir ?
Chaque patron qui passe casse ce qu'avait fait le précédent.
Le but, hélas, est rarement de prouver que ce qu'il va faire est meilleur, mais surtout de démontrer que ce qui était fait avant était mauvais.
Et le temps passe et le monde tourne et on continue à trouver des offices de tourisme fermé en août dans des sites touristiques.
Comme d'autres, je vis en France, à Lyon, 7 mois par ans et à l'étranger, en Chine, le reste de l'année.
Cela me donne le regard qu'on ne peut avoir que de l'extérieur...Mélange de fierté et de gène...
Comme le pastis: 5 volumes de fierté, mais un volume de malaise, causé par certains comportements.
Comme pour le pastis, hélas, c'est le petit volume qui donne le goût et qui reste en bouche...

4.Posté par Marco le 24/08/2012 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais il ne dit rien de concret dans ce texte ! Je suis restaurateur dans le Val de Marne et tout est à faire pour le tourisme.. Travailler sur le grand Paris région Ile de France serais nécessaire afin d'intégrer définitivement la banlieue Parisienne à Paris.. Mais bon.. Un parc d'attraction sur Alforville sa doit être une bonne solution.

5.Posté par Marco le 24/08/2012 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu as raison Abraham la formation est importante ! et elle existe déjà pas besoin de réunion tout le monde pour savoir sa..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com