TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





MSC Croisières confirme les promesses de François Hollande

9 milliards d'euros dans la construction de 11 navires à Saint-Nazaire


Rédigé par Dominique Gobert le Jeudi 7 Avril 2016

Contrairement à ce qui a été annoncé dans la précipitation de médias peu soucieux du respect de l'embargo, ce ne sont pas seulement quatre, mais onze navires que va faire construire MSC Croisières aux chantiers navals de Saint Nazaire…



Onze navires de nouvelle génération, classe Meraviglia (Meraviglia Plus) devraient sortir des chantiers entre juin 2017 et la fin 2026. Le tout pour un investissement de quelque 9 milliards d'euros - Photo CE
Onze navires de nouvelle génération, classe Meraviglia (Meraviglia Plus) devraient sortir des chantiers entre juin 2017 et la fin 2026. Le tout pour un investissement de quelque 9 milliards d'euros - Photo CE
Le croisiériste italien (et un peu suisse) lance sa grande offensive sur le marché de la croisière.

Longtemps considérée comme une "jeune compagnie", après quinze ans d'activités, MSC Croisières (en italien MSC Crociere) emploie les grands moyens.

Au grand soulagement de François Hollande, lequel a tenu à annoncer en personne, et devant un parterre nourri, lors d'une cérémonie dans la cour de l'Elysée, la commande record de MSC Croisières.

La compagnie italo-suisse va désormais naviguer à une vitesse supérieure. Outre les 12 navires de sa flotte, tous fabriqués en France, c'est une commande record qui vient d'être passée auprès de STX, société des chantiers navals de Saint Nazaire.

Onze navires de nouvelle génération, classe Meraviglia (Meraviglia Plus) devraient sortir des chantiers entre juin 2017 et la fin 2026. Le tout pour un investissement de quelque 9 milliards d'euros.

Alors que les prémices de la campagne électorale de 2017 se sentent, à l'Elysée, on ne se prive pas de "confidences", telles "François Hollande avait promis lors de son arrivée au pouvoir de sauver les Chantiers de l'Atlantique (Saint Nazaire), il aura confirmé sa promesse."

Il est vrai que le carnet de commandes est désormais plein jusqu'en 2020 et que, grâce à MSC, les chantiers auront au moins du travail jusqu'en 2026, date de la dernière livraison prévue pour MSC.

Ce qui représente quand même pour le constructeur de navires quelques milliers d'emplois supplémentaires, plus de 37 millions d'heures de travail et la perspective, à plus ou moins long terme, de faire de ces chantiers navals français, les "bâtisseurs maritimes du futur" !

Quant à notre gouvernement, l'occasion de donner un coup de pouce à l'industrie française en annonçant pour toutes les industries du pays, une réduction des charges patronales étalées entre 1.6 et 3.5 de la valeur du SMIC.

MSC, une compagnie européenne et qui le revendique

Photo : D.G.
Photo : D.G.
On comprend mieux pourquoi Erminio Eschena, président charismatique de la compagnie en France depuis de longues années, va devoir se consacrer totalement à la "gestion" des affaires institutionnelles et industrielles de la compagnie en France.

Sacré challenge, d'autant que les navires devraient sortir des chantiers de Saint Nazaire à "grande vitesse".

Le premier Meraviglia devrait être baptisé le 4 juin 2017… en France. D'ailleurs, ce navire "nouvelle génération", technologiquement de génération future, sera basé dans le port de Marseille.

Quant à Patrick Pourbaix, nouveau patron France de la compagnie, il ne peut cacher son enthousiasme, face au challenge qu'il aura à relever et assumer.

Avec quand même un avantage de taille : MSC revendique son appartenance totale à l'Europe et entend bien proposer des produits à consonance européenne.

Notamment, en jouant sur des partenariats particulièrement forts en termes de culture de cette vieille Europe, qu'il s'agisse de gastronomie, de découvertes… et surtout de conceptions de "vacances".

Une bonne nouvelle pour la distribution en France

De ce fait, la flotte de MSC au plan gastronomique est régie par des "chefs" prestigieux, tels Jean-Philippe Baudry, les excursions lors des escales sont personnalisées et les enfants sont les bienvenus.

Ainsi que le soulignait Luca Biondolillo, après la naissance il y a quelques 60 ans, des premiers "clubs de vacances", nous voulons apporter un autre style de vacances à bord de nos navires.

"Nous sommes à un tournant", confirmait Patrick Pourbaix, pour le marché de la croisière en France et pour MSC en particulier. "En ce qui nous concerne, notre croissance est constante et ma tâche va être de la confirmer et de la pousser au maximum sur le marché français".

C'est aussi une bonne nouvelle pour la distribution en France, MSC entendant bien poursuivre et renforcer son partenariat avec les agences de voyages, "notre marché le plus important à l'heure actuelle !", précise-t-il.

C'est également une bonne nouvelle pour l'emploi, MSC projette de recruter et d'étoffer ses équipes en France.

Et, pour faire bonne mesure, dès la prochaine saison, le croisiériste va ouvrir des vols régionaux, en partenariat avec Air France, à destination de Cuba, au départ de Nice, Marseille et Nantes notamment.

Lu 4618 fois

Notez


1.Posté par Clement le 06/04/2016 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à MSC qui affirme haut et fort sa fidélité à Saint Nazaire ! et un grand bravo à ses dirigeants.

2.Posté par Jérôme le 08/04/2016 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Onze navires de nouvelle génération, classe Meraviglia (Meraviglia Plus) devraient sortir des chantiers entre juin 2017 et la fin 2026."

=> Ce n'est pas très exact, il s'agit de 2 navires Meraviglia, 2 navires Meraviglia Plus (2017, 2019 et 2020), 4 navires de la gamme "Class World" (2022, 2024, 2025, 2026 )

Avez-vous plus d'informations quant aux 3 derniers ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com