TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





MYL Sabords : pourquoi je ne donnerai pas de consignes de vote, dimanche...

Le billet de Michel-Yves Labbé


Rédigé par Michel-Yves LABBE le Jeudi 3 Mai 2012

Ils feront rire, sourire (jaune parfois), grincer des dents... Parfaitement subjectifs, souvent partiaux mais faisant mouche à tous les coups, ils croquent à rebrousse poil des moments de notre quotidien. Les petits billets de Michel-Yves Labbé, nous régaleront chaque semaine de leur humour corrosif. Attention, l'abus peut en rendre accro...



MYL Sabords : pourquoi je ne donnerai pas de consignes de vote, dimanche...
Rassurez vous ! Je n’avais pas l’intention dans cette chronique de parler politique, encore moins de vote.

Mon propos surfe habituellement sur le registre de la dérision, mais cette semaine j’ai préféré faire dans le titre racoleur.

Sans quoi c’est l’éditeur de ce magazine qui fait les titres… Et l’on ne sait jamais jusqu’où ça peut aller !

Soyons sérieux pour une fois. Je vais vous parler d’exportations.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’attirer des touristes dans votre pays est considéré comme de l’exportation, puisque vous recevez des devises.

Le tourisme est une industrie exportatrice dans des pays gâtés par la nature et l’histoire comme la France.

Le péril américain

MYL Sabords : pourquoi je ne donnerai pas de consignes de vote, dimanche...
Les Américains qui n’avaient jamais fait de promotion touristique (et ont perdu 38% de parts de marché depuis 1996) vont s’y mettre. Le président Obama est intelligent. Il a trouvé un filon.

Le tourisme rapporte net (balance entre les visiteurs et les Américains qui partent à l’étranger) 43 milliards de dollars par an. Les emplois générés sont de l’ordre du million. Et ils ne sont pas dé- localisables.

En plus ça ne coûte rien de faire la promotion du pays : un astucieux système visant à combiner fonds privés et taxes sur les visas permet d’engranger des millions sans que le Trésor sorte un sou.

Donc le président Obama (qui, accessoirement, a dépensé pour sa campagne perso 3 millions de dollars en pub TV et 12 millions sur le Web.

Romney c’est le contraire : 14 millions en TV et 1 sur le Web. Cherchez l’erreur), M. Obama donc, a décidé de faire du tourisme une priorité nationale. C’est pas cher et ça rapporte gros…

Entendez que les USA vont s’afficher comme jamais aucun pays ne l’a fait : 1 milliard de dollars sur 5 ans. Vous allez avoir tôt ou tard, mais bien assez tôt, des spots TV, des campagnes métro, d’affichages avec le logo USA. Le tout, parfaitement fait.

Adieu nos parts de marché

Formidable pour les États-Unis et les T.O français me direz vous. Certes, mais les 38% de parts de marché qu’ils vont reconquérir, ils vont les prendre où ? Surtout aux autres grands pays du tourisme mondial.

Dont, devinez qui ? La France.

Le Chinois ou l’Indien qui sera tenté par une pub géniale des États-Unis ne viendra pas cette année-là en France. Idem pour le Japonais, le Coréen, le Brésilien, etc.

Comme aucun candidat à la présidentielle ne semble se préoccuper le moins du monde de ce problème à venir, il y a de quoi s’inquiéter.

On pensera sans doute à subventionner les constructeurs de voitures dès que la conjoncture sera faible (pour des véhicules souvent construits ailleurs…), les paysans en détresse, les pêcheurs sous quotas et autres corporations véhémentes.

Mais pas question pour l’instant d’augmenter le budget du tourisme, voire de mettre un ministre compétent (pour une fois), tous partis confondus (on prend le pari ?).

Conséquence inévitable : attendons-nous à une baisse de nos exportations de ce côté-là.

Dommage : c’était pas cher et ça rapportait gros.

Lu 2412 fois

Tags : myl
Notez


1.Posté par François Filloux le 04/05/2012 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je raffole de vos commentaires Monsieur Labbé. Apres nous avoir fait découvrir l'Amérique la semaine dernière, cette fois ci vous nous faites un précis en économie sur les importations de devises que constituent les flux internationaux de touristes vers notre beau pays. Donc moi je le dis tout haut , ce ministre du tourisme compétent qu'il nous faut , ce "jack of all trades" de cette activité économique mal reconnue qu'est le tourisme, et bien c'est vous par mille sabords!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Mai 2014 - 23:39 MYL Sabords : l’avenir est au zéro CRM !


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com