TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Maldives : des hôtels au régime sec et... des Spas qui tombent à l'eau !

poudre aux yeux politique ou véritable repositionnement ?


Rédigé par Bertrand Figuier le Lundi 2 Janvier 2012

Plus d’alcool et plus de spas, voilà de quoi écorner l’image idyllique des Maldives, l’un des paradis terrestres les plus appréciés de la clientèle haut de gamme. Réaction à chaud de quelques producteurs plutôt sereins.



« Le tourisme est le premier secteur économique du pays et une telle décision, si elle était réellement appliquée, ferait fuir toute la clientèle en mettant au chômage des milliers de personnes. »
« Le tourisme est le premier secteur économique du pays et une telle décision, si elle était réellement appliquée, ferait fuir toute la clientèle en mettant au chômage des milliers de personnes. »
Alcool interdit ! Spas fermés !

Les récentes décisions du gouvernement des Maldives pour « moraliser » l’hôtellerie de l’archipel ont provoqué la colère des professionnels du tourisme maldivien.

Pris sous la pression d’un parti d’opposition islamiste, ce durcissement moral n’étonne pas tant que ça Phillipe Joly, le directeur commercial de Kuoni.

« On oublie facilement que les Maldives sont un pays musulman relativement formaliste. »

Cela étant, à lui comme à Guy Zekri, le directeur de Soléa Vacances, le TO filiale de SUN Resort, ces mesures paraissent trop trop énormes pour faire réellement peur.

« Le tourisme est le premier secteur économique du pays, souligne-t-il ; et une telle décision, si elle était réellement appliquée, ferait fuir toute la clientèle en mettant au chômage des milliers de personnes. »

850 000 touristes internationaux

« En plus, dans les hôtels, le gros de la marge brute vient de la restauration et des spas, » ajoute Philippe Joly.

Ce serait donc tarir la source de devises que les 850 000 touristes internationaux, dont plus de 53 000 Français, viennent dépenser dans l’archipel, en particulier à cause de ses spas.

Et ce ne sera sûrement pas la pêche aux thons et l’exportation du coprah qui pourront compenser cette manne financière.

« Quand bien même elle serait maintenue, comment les autorités pourraient-elles contrôler son application ? » se demande Philippe Joly, le directeur commercial de Kuoni.

Des mesures difficiles à faire respecter

« C’est probablement un effet d’annonce, explique le directeur de Soléa ; d’après ce que me disent mes contacts sur place, le pays est en période électorale et cette affaire est d’abord un bras de fer entre adversaires politiques. »

« Il ne faut pas négliger le fait qu’aujourd’hui, comme dans beaucoup de destinations, il y a de plus en plus de musulmans, arabes ou asiatiques, qui descendent désormais dans tous ces hôtels de luxe. » suggère Philippe Joly.

« Je me fais sans doute des idées, mais c’est une clientèle qui a de l’argent et qui pourrait peut-être compenser celle des occidentaux. »

« Pour le moment, aucun des nombreux hôtels que nous avons en brochure sur la destination n’applique ces directives » prévient le directeur commercial de Kuoni, qui travaille avec les plus grandes chaînes : SUN, Constance, Hilton, Banyan Tree…

« Aux dernières nouvelles, nos équipes sur place parlent de « business as usual », confirme le directeur de Soléa qui évoque également le cas du Hilton où, selon l’une de ses amies, la vie continue tranquillement.

Aucune annulation, aucune réclamation

Quant aux clients, ni Phillipe Joly, ni Guy Zekri n’ont constaté d’annulations ou de réclamations déposées par des clients en cours de séjours.

Alors effet d’annonce ou réelle volonté politique ?

Dans le contexte actuel, la question devra vite trouver sa réponse car il ne faudrait pas que la presse grand public vienne à parler trop fort des mesures prises par le gouvernement des Maldives.

« Vous imaginez, si Libé ou le Figaro faisait un article là-dessus ! » souligne Guy Zekri en s’effrayant des conséquences que cela pourrait avoir sur l’image de l’archipel et sur sa fréquentation.

Lu 5556 fois

Tags : madives, spas
Notez


1.Posté par FRANCOIS FILLOUX le 03/01/2012 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors pourquoi en parlez vous?

2.Posté par Le Voyageur le 03/01/2012 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En l'occurence Guy Zekri va être servi: Libé et le Figaro ont déjà publié leurs articles sur le sujet !

3.Posté par Audy 34 le 04/01/2012 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malheureusement Libération a déjà porté la chose au public depuis vendredi 30 décembre: http://www.liberation.fr/c/01012380524-c

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com