TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Myl Sabords : la grève des contrôleurs aériens met Labbé out of control !

le billet de Michel-Yves Labbé


Rédigé par Michel-Yves LABBE le Jeudi 5 Avril 2012

Ils feront rire, sourire (jaune parfois), grincer des dents... Parfaitement subjectifs, souvent partiaux mais faisant mouche à tous les coups, ils croquent à rebrousse poil des moments de notre quotidien. Les petits billets de Michel-Yves Labbé, nous régaleront chaque semaine de leur humour corrosif. Attention, l'abus peut en rendre accro...



Les contrôleurs sont perpétuellement contraints à pratiquer un chantage morbide du genre : si on nous déstabilise, il va y avoir de la casse. Traduisez : des crashs. Même pour des esprits forts, c’est lourd à porter - DR : ADP - LUIDER, Emile - LA COMPANY
Les contrôleurs sont perpétuellement contraints à pratiquer un chantage morbide du genre : si on nous déstabilise, il va y avoir de la casse. Traduisez : des crashs. Même pour des esprits forts, c’est lourd à porter - DR : ADP - LUIDER, Emile - LA COMPANY
Je trouve qu’on est très injuste avec les contrôleurs aériens.

Tout le monde les considère comme l’expression du corporatisme le plus scandaleux ; comme des égoïstes, des planqués, des profiteurs, des sortes d’ogres du jusqu’au-boutisme.

D’accord, c’est la réalité. Mais il faut les comprendre, ces pauvres travailleurs en souffrance. Ils ont leurs raisons. Je vais vous les expliquer.

D’abord cette profession est basée sur un reniement personnel. Dans les années 60 les contrôleurs aériens ont renoncé à leur droit de grève en échange de conditions salariales exceptionnelles. C’était leur droit.

En 1985 (ou 86, Baroux corrigera), ils se sont reniés, ont repris leur droit de grève sans lâcher les avantages acquis. (Quel est le c… de ministre qui a accepté ?). Conséquence : faut assumer. N’est pas Judas qui veut.

De plus les gars se sont fait nommer ingénieurs. Pour des bac+2 c’est un beau coup. Seulement ils savent bien qu’ils ne sont pas ingénieurs. Quand ils rencontrent un vrai ingénieur, leur surmoi tire la sonnette d’alarme. Toute une vie d’usurpateur. C’est dur à porter. Demandez à un psy...

Après ils bossent 100 jours par an. Je sais qu’ils disent plus. Mais c’est les gros méchants de la Cour des Comptes qui font les comptes et qui leur en veulent. Donc 100, voire 130 jours.

Ça ne leur laisse pas beaucoup de temps pour socialiser dans l’entreprise. Ça autorise peu de causettes à la machine à café. On comprend qu’ils souffrent d’exclusion.

Les Anglais traitent 4 fois plus de clients qu'eux

Myl Sabords : la grève des contrôleurs aériens met Labbé out of control !
La solitude du contrôleur. C’est pire dans l’autre sens : 265 jours de congés. Et pas moyen de partager avec des gens normaux.

Vous avez déjà rencontré un contrôleur aérien dans un dîner en ville ? Moi, jamais ! Le malheureux qui se dévoilerait déclencherait immédiatement une bronca des convives qui ont tous une dent contre sa profession.

Là encore, quel poids de culpabilité sur leurs épaules. Je parle même pas des femmes de contrôleurs aériens. « Votre mari, il fait quoi ? Il est ingénieur dans l’aviation », genre il construit des Airbus. Une vie de mensonges.

Prenez leur productivité. Les Anglais traitent 4 fois plus de clients qu’eux. Les Allemands 3 fois plus. Nickel chrome.

C’est un peu comme si Hamilton faisait 4 tours de piste quand Grosjean en boucle un... Vous ne seriez pas envahi de doutes à propos de votre ego, vous ?

Et puis ces types dans leur tour de contrôle qui font partir des avions pour tous les coins du monde. Et qui n’ont même pas droit aux GP. Vous imaginez le syndrome de frustration. Obligés de mendier des réducs auprès des compagnies.

On devrait leur garantir un quota de GP par an. Ça coûterait toujours moins cher pour la compagnie que 5 minutes d’attente en bout de piste.

Last but not least, les contrôleurs sont perpétuellement contraints à pratiquer un chantage morbide du genre : si on nous déstabilise, il va y avoir de la casse. Traduisez : des crashs.

Même pour des esprits forts, c’est lourd à porter. L’équilibre mental supporte peu de badiner la mort.

Des enfants gâtés qui se sentent obligés de crier leur souffrance

Donc les contrôleurs qui sont payés par les voyageurs font grève. Pourquoi ? On ne va pas les licencier. Ils sont fonctionnaires.

Il est possible que quelques-uns en province aient à déménager. La réorganisation permettrait de rationaliser le trafic. D’économiser du kérosène. Intelligent et écolo.

La DGAC s’occupe de tout. Les aides, les primes, le déménagement. Ce n’est quand même pas le bagne. A 6 000 euros par mois en travaillant 100 jours, on se lève le matin pour 720 euros. En province, on survit correctement à ces tarifs-là.

Alors pourquoi font-ils grève ? Parce qu’ils ont besoin de s’exprimer, ces névrosés de la tour. Trop de refoulement. Ils veulent exister, faire entendre leur parole.

D’ailleurs on voit bien que c’est irrationnel comme attitude : ils perturbent leurs clients, donc ceux qui les payent. Il n’y a pas une profession normale qui agirait ainsi.

Vous vous imaginez tout faire pour enquiquiner vos clients ? Voilà qui doit faire des ravages dans leur psychisme déjà bien malmené. Et dire qu’on leur confie nos vies.

A quand un psy à côté de chaque contrôleur avant que l’un d’eux, précipité dans la psychose par tant de privilèges dans un monde en crise, ne craque ?

Franchement on est en face d’un profond malaise, qui frise la manifestation hystérique chère au docteur Freud. C’est ce que j’expliquais cette semaine en salle d’attente à Orly à cette maman et ses deux enfants qui attendaient depuis 3 heures un avion sans savoir s’ils auraient la chance de partir.

Elle était infirmière. Une profession sous payée mais admirable et admirée par tous. Du coup elle ne peut pas comprendre la problématique de ces enfants tellement gâtés qu’ils se sentent obligés de crier leur souffrance.

Mon avion à moi est parti quasiment à l’heure. C’est ce qui m’amène à être indulgent dans cette chronique.

Pour terminer en toute franchise je plains sincèrement les contrôleurs non-grévistes. Ceux qui savent qu’ils font un beau métier, ceux qui auraient tout pour être heureux et admirés hormis des collègues irascibles.

Lu 4487 fois

Tags : myl
Notez


1.Posté par FREUD AIR le 06/04/2012 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut aussi rajouter que déménager en province, c'est quitter les tours de contrôle parisiennes où on voit à longueur de journée de beaux et gros avions qui nous font rêver, pour se retrouver sur un aérodrome de province à regarder 2 fois par jour le seul vol en ATR 72 pour Paris.....Le rêve n'est plus là.....
MYL vous prenez des risques à écrire ce type de papier. Ou du moins changez de nom quand vous prendrez l'avion si vous ne voulez pas qu'un contrôleur mal luné (oui il y en a) ne détourne votre vol Cancun vers Grenoble......
J'ai eu des amis contrôleurs dans le sud de la France, qui ne travaillaient pas beaucoup, gagnaient énormément bien leur vie (il n'y avait qu'à voir leur maison avec piscine et leur voiture), et nous faisaient peur, autour de dîners bien arrosés (parcequ' ils se voient en dehors des tours et font la fiesta) en nous racontant toutes les âneries qui se passaient en l'air à longueur de journée, et de nuit....A vous faire éviter de prendre l'avion.

2.Posté par ATC le 06/04/2012 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Etant moi meme contrôleur aérien, je me permets de vous dire que vous avez bien raison de plaindre les contrôleurs non grévistes. Pour votre information, en règle générale, nous sommes environ les 2/3 à ne pas suivre ces grèves à répétitions et c'est trés frustrant de voir comment une minorité arrive à faire passer une majorité pour des inconscients ou 'enfants gâtés'.
Ceci étant, votre article est assez reducteur et ne reflète pas totalement la réalité pour les 75% de contrôleurs qui ne demandent qu'à travailler en paix. Votre manière de nous présenter, à la limite de la politesse, ne fait qu'accroître un sentiment de mépris
Pour terminer, je tiens à vous dire que oui mon métier est un métier respectable et vous ne pouvez pas imaginer les responsabilités qui nous incombent. Pour vous donner une image, c'est un peu comme un coureur de 100m qui doit arriver premier quel que soit la situation. Alors oui, vous pouvez continuer à nous critiquer si cela vous fais du bien mais sachez que lorsque vous allez prendre l'avion la prochaine fois, nous n'aurons aucune racune, vous pouvez avoir confiance car nous sommes pour la grande majorité des gens responsables et très professionnels. Venez un jour par exemple à Charles de Gaulle, premier aéroport européen en terme de trafic, voir notre travail à une heure de pointe et je suis sur que vous aurez une autre vision de mon métier.

Cordialement.

3.Posté par Flo le 06/04/2012 11:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toutes les professions y sont passées sur Tourmag : PNT,PNC ... Le syndrome \\"Carlier\\" qui pousse à invectiver. Lea et MYL , même combat... avec des informations bien souvent erronées.
Fallait postuler si ces métiers vous rendent envieux à ce point !

4.Posté par Myl le 06/04/2012 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reponse à ATC.
Bonjour. Je ne réponds habituellement pas aux commentaires suite à ma chronique. Mais votre message est empreint d'un tel humanisme que je déroge à la règle. Le propre du genre du billet d'humeur est de forcir le trait. C'est profondément subjectif. Un peu féroce cette fois ci, je l'avoue. Mais avec l'age ma capacité d'indignation s'affûte. . Mon dernier paragraphe rend hommage à vous et vos collégues . Croyez en ma sympathie et non en mon mépris et transmettez la s'il vous plait aux 2/3 de vos collégues.
Myl

5.Posté par La Rédaction le 06/04/2012 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Flo !
Oui on est tous des gros jaloux et vous des victimes du système. C'est pas un peu caricatural aussi ?

Cordialement

6.Posté par François Filloux le 06/04/2012 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah que c'est dur de ne pas franchir la ligne jaune, le Stéphane Guillon du tourisme semble en faire les frais. Enfin quand je dis Stéphane Guillon, j'exagère beaucoup , ce dernier ne nous ayant pas habitué à de l'extrêmise droitier. Ce discours dans cette brève de comptoir où Myl se saborde colle franchement avec tout ce qu'on a pu entendre dans certains meetings electoraux. Franchement je trouve que les lunettes d'Eva Joly sont plus rigolotes.

7.Posté par shammy le 06/04/2012 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUEL SCANDAL, M. Myl. Je tiens à vous dire que je vais alerter le bureau national de mon syndicat et exiger un droit de réponse à ce torchon de mensonges. TOURMAG.COM me déçoit beaucoup........d'où tenez-vous que nous sommes au BAC+2 ? Ce ne serait pas plutôt BAC+5 ? Je vous précise aussi que nous travaillons 32h/semaine et qu'il y a même une pointeuse pour le vérifier.

Je précise que je suis contrôleur aérien adhérent au syndicat majoritaire et donc NON gréviste.....mais je regrette vous allez trop loin et racontez n'importe quoi.

Je ne serai pas impoli mais VOUS les journalistes êtes vraiment incroyables.


8.Posté par Flo le 08/04/2012 01:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@la rédaction
La caricature, c''est vous qui la faîtes.
Je vous laisse lire et relire vos articles concernant AF pour savoir qui est le plus caricatural. Sans rancune !

9.Posté par Flo le 09/04/2012 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Victimisation ? Certainement pas.

Juste rétablir l'équilibre.

Par exemple, Lea (ou plutot son auteur) qui affirme :

"En plus, les PNC d’Easyjet sont de toutes les couleurs alors que ceux d’AF sont presque tous pareils (blancs, quoi…)". ... alors que justement, la compagnie recrute des PNC noirs, métissés etc... et depuis plus de 20 ans des PNC japonaises, Brésiliens, des interprètes asiatiques !

Cela fait longtemps que l'auteur de cet article n'a pas pris un vol d'Air France !

Donc, non, je ne me sens pas atteint par une parano dévorante, je trouve juste que l'équilibre n'est pas toujours atteint.

10.Posté par Air Gaule le 10/04/2012 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Génial, enfin un sujet qui va regrouper tous les Calimeros nationaux de notre industrie !!

Reste qu'a y inviter la campagne de pub Sud Africaine d'Atout France, et on obtient le gros lot...


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Mai 2014 - 23:39 MYL Sabords : l’avenir est au zéro CRM !


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com