TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Projet Boost : les pilotes d'Air France votent en faveur d'une low cost

73,8% des 3200 pilotes d'Air France ont participé à la consultation


Rédigé par Pierre Georges le Mardi 21 Février 2017

Consultés par le SNPL au sujet du projet Boost, qui doit introduire une nouvelle compagnie à coûts réduits, les pilotes d'Air France ont répondu "oui" à 58,1%, allant à l'encontre de la position de leur syndicat majoritaire.



Pour les pilotes d'Air France, le projet Boost doit être déployé en externe - Photo : Air France
Pour les pilotes d'Air France, le projet Boost doit être déployé en externe - Photo : Air France
Sur le principe d'une nouvelle compagnie externe introduite par le projet Boost, les pilotes Air France ont tranché : c'est un grand "oui".

D'après les premiers chiffres fournis par le Syndicat national des pilotes de ligne, majoritaire chez Air France, les pilotes ont donné leur approbation à hauteur de 58,1%, avec un taux de participation s'élevant à 73,8%.

"Le SNPL Air France se félicite du fort taux de participation, qui démontre, si besoin en était, l'implication des pilotes dans l'avenir de leur compagnie et de leur métier", a réagi le syndicat majoritaire par voie de communiqué.

Cette consultation décisive, dont la date de fin avait été décalée d'une semaine par le SNPL, avait été lancée le 3 février 2017 autour de la question : "Approuvez-vous l'externalisation d'une partie de l'activité et de la flotte long-courrier et moyen-courrier d'Air France dans une nouvelle structure ?".

Décalage entre le syndicat et les pilotes

Toutefois, ce résultat va à l'encontre de la position du SNPL sur le sujet, le syndicat s'opposant au projet "Boost".

"Nous prenons acte de ce résultat, réagit le bureau du SNPL Air France. Si celui-ci clarifie maintenant le périmètre d'engagement des pilotes dans un projet de développement, il n'est aucunement un blanc-seing donné au texte proposé unilatéralement par la direction d'Air France."

Philippe Evain, président du SNPL Air France, ajoute : “Les pilotes se sont exprimés. Nous allons poursuivre l’étude du projet dans ce nouveau contexte et travailler à ce qu’il soit porteur de croissance, incluant des garanties solides pour les pilotes d’Air France.”

"Cela prouve bien le décalage marqué entre la majorité des pilotes et la direction du SNPL", estime de son côté, sur Twitter, un pilote A320, avant d'ajouter : "Si le SNPL ne tire pas les conséquences de ce vote et ne signe pas l'accord, c'est qu'il ne représente plus que lui-même".

"Nous tendons la main à la direction. A eux de voir s'ils sont prêt pour un vrai accord, avec de vrais engagements, pas seulement des promesses", tempère un autre pilote syndiqué SNPL.

Prochaine échéance ce mercredi

Prochaine étape des débats : mercredi 22 février 2017, avec l'examen et le vote du conseil du SNPL Air France.

"Une reprise des discussions, arrêtés par la direction le 8 février dernier, sera sans doute nécessaire dans le but de trouver un compromis acceptable pour tous, vertueux pour Air France et qui pourra ensuite être soumis au vote des adhérents", prévient le SNPL.

Par ailleurs, interrogé sur le sujet lors de la présentation des résultats annuels du groupe Air France - KLM, la direction de la compagnie nationale n'avait annoncé aucune solution alternative en cas de réponse négative des pilotes.

"Il est temps d'arriver à un accord et que chacun prenne ses responsabilités", avait prévenu Franck Terner, DG d'Air France, écartant de fait une création d'une nouvelle compagnie en externe mais aussi une éventuelle recapitalisation.

Lu 2477 fois

Notez


1.Posté par Pierre le 21/02/2017 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le snpl est en contradiction avec les pilotes et il y a longtemps que ça dure.
Oui une lowcost est nécessaire a af ou c'est laisser la place aux autres compagnies qui ne se priveront pas de marquer leur influence et accaparer la clientèle.Et la chute risque d'être vertigineuse.

2.Posté par jean le 21/02/2017 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la lowcost n'existe t elle pas déjà avec transavia ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com