TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Loading






Référencements : Et si le crime n’était pas aussi parfait que ça ?

par Denis Pingris - DP Consultant


Rédigé par Denis PINGRIS - dp.consultant@wanadoo.fr le Lundi 13 Mars 2006

« La vraie question que doivent se poser TO comme vendeurs qui, à mon sens, sont dans le même bateau, c’est où sont leurs parts de marché ?”, interroge René-Marc Chikli ». Cette question est en fait une réponse à une autre question posée par un quotidien professionnel : « La panne des forfaits est-elle durable? » (QDT n° 2683 du 9 mars)



Avec tout le respect dû à Mr Chikli, je me permettrai de modifier sa question : « Que faisons-nous pour conforter et développer nos parts de marché ? ».

Pour ma part, et au risque de passer pour un monomaniaque, je reviendrai sur la gestion des référencements que j’ai déjà évoquée récemment (LIRE) tant sous l’angle du producteur que sous celui du distributeur qui, pour reprendre les propos de M. Chikli « sont dans le même bateau ».

Si on veut éviter que le bateau ne devienne galère, il est sans doute nécessaire que les uns et les autres acceptent de revoir les bases de leurs relations commerciales et s’interrogent sur l’évolution du mode de rémunération actuel.

Loin de moi l’idée de remettre en cause la sacro-sainte commission, mais plutôt d’en revoir les composantes et d’en faire en véritable outil de développement des ventes et des parts de marché en se posant quelques questions et surtout en y apportant des réponses adaptées et pertinentes.

  • Une commission indexée uniquement sur le chiffre d’affaires est-elle un moteur de développement efficace ?
  • La commission incitative (en français : incentive) l’est-elle vraiment ?
  • Le distributeur qui assure l’interface du SAV pour le producteur ne devrait-il pas être indemnisé du temps passé pour régler un litige dont il n’est pas responsable mais dont il subit les conséquences ?
  • Pourquoi ne pas rémunérer la capacité du distributeur à réduire les coûts de distribution de son fournisseur ?

Ce ne sont que quelques unes des questions que devront se poser producteurs et distributeurs dans la gestion de leur politique de référencement et dans la perspective de la sauvegarde et de la progression de leurs parts de marché.


Denis PINGRIS
Développement Commercial et Marketing
06 70 76 70 85
05 62 62 04 68

dp.consultant@wanadoo.fr
www.tourmag.com/pingris

Lu 8047 fois
Notez


1.Posté par TREDEZ BENOIT le 14/03/2006 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense qu'avant de parler rémuneration et commisson incentive, le premier débat repose sur une politique tarifaire. En France, les voyages s'est comme des légumes, plus on arrive à maturation et plus les prix baissent et on s'étonne de voir notre cher client attendre les dernieres minutes pour se décider. pourtant des solutions existent et nos voisins européens l'ont prouvé avec les ventes promos avant sortie catalogue. seulement cela demande de l'harmonie entre TO et faire perdre une habitude aux clients peut prendre du temps. les parts de marchés restent les mêmes, voir plus grandes, seulement l'aspect rémunerateur n'est plus le même, faute d'une démocratisation du voyage non maîtrisée.
Benoit TREDEZ
02 97 56 20 27 / 06 11 30 04 09
ancien responsable commercial et membre de l'associaton ANATOL


PUBLICITÉ
Ombeline POIRON
publicite@i-tourisme.fr
+33 1 85 74 23 33








Dernière heure











Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com