TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Transhotel table sur +6% en 2013 mais tout se jouera sur la saison estivale...

L'interview de Julio de la Cruz, CEO de Transhotel


Rédigé par La Rédaction le Lundi 3 Juin 2013

Après la fermeture du bureau de Perpignan et le licenciement d'une quinzaine de salariés en décembre dernier, Transhotel aborde l'année 2013 avec prudence, avec une possible rechute du marché espagnol, le plus important pour le groupe. Six mois après les bouleversements stratégiques en France, Julio de la Cruz, CEO de Transhotel, répond aux questions de TourMaG.com.



"Les postes de commerciaux qui sont en train d’être créés dans les villes de Lyon, Marseille, Bordeaux et Nantes, où le poids du marché émetteur est important, rapporteront directement au bureau de Transhotel à Paris, à la tête duquel se trouve Stéphane Duchemin, formant le deuxième plus important marché de la compagnie..." /photo dr
"Les postes de commerciaux qui sont en train d’être créés dans les villes de Lyon, Marseille, Bordeaux et Nantes, où le poids du marché émetteur est important, rapporteront directement au bureau de Transhotel à Paris, à la tête duquel se trouve Stéphane Duchemin, formant le deuxième plus important marché de la compagnie..." /photo dr
TourMaG.com - Le bureau Transhotel de Perpignan a-t-il été définitivement fermé ? Qu’en est-t-il des salariés ?

Julio de la Cruz :
"Effectivement, tel que nous l’avons annoncé au début de l’année, nous avons fermé notre bureau à Perpignan, dans le cadre de notre stratégie de remaniement sur le marché français.

Plusieurs options ont été proposées aux salariés de la délégation afin de maintenir notre relation professionnelle avec eux, proposition ayant un rapport avec le travail qu’ils réalisaient jusqu’à cette date.

L’une des options proposées aux professionnels du Call Center était de poursuivre leur activité en Espagne, étant donné qu’il a été décidé de maintenir cette dimension de service au siège social de la compagnie à Madrid.

Des aides pour le transport, déménagement, premiers mois de location ou bien pour la recherche d’un logement leur ont été proposées.

Les salariés ayant des postes à caractère commercial ont eu la possibilité d’accepter, s’ils le souhaitaient, les différents postes que Transhotel prévoyait de créer dans les villes françaises clés pour la compagnie.

Malgré toutes ces propositions, un seul salarié travaillant dans le sud de la France a accepté l’une d’entre-elles.

Aussi, nous souhaitons remercier le professionnalisme et le dévouement dont ont fait preuve les salariés envers la compagnie et leur souhaiter le meilleur au niveau professionnel."

TourMaG.com - Le rôle du bureau de Paris a-t-il changé ? Quels sont les premiers résultats concernant la stratégie de réorganisation, qui touchait plusieurs villes françaises ?

Julio de la Cruz :
"Les postes de commerciaux qui sont en train d’être créés dans les villes de Lyon, Marseille, Bordeaux et Nantes, où le poids du marché émetteur est important, rapporteront directement au bureau de Transhotel à Paris, à la tête duquel se trouve Stéphane Duchemin, formant le deuxième plus important marché de la compagnie.

Il s’agit de l’une des nouveautés mises en place pour notre siège de la capitale française.

Nous nous trouvons actuellement dans le processus d’embauche. Nous avons défini de manière très détaillée les caractéristiques que doivent réunir les professionnels que nous souhaitons engager pour diriger les nouveaux postes et nous nous sommes mis à l’ouvrage pour mener à bout les recrutements nécessaires.

Nous avons déjà recruté deux personnes pour les zones de Lyon et de Bordeaux.

Nous espérons pouvoir terminer ce processus le plus rapidement possible et commencer à travailler selon nos prévisions afin d’offrir une attention commerciale optimale, telle que nous l’avions planifiée lorsque nous avons entamé ce remaniement.

Par ailleurs, pour profiter au maximum de l’expérience et des connaissances des équipes basées dans la capitale espagnole, nous avons également centralisé à Madrid une partie du service d’achats qui se chargeait de réaliser les contrats avec les hôtels, auparavant basé en France."

TourMaG.com - Lors d’une précédente interview , vous parliez de renforcer le service client et le back office. Qu'en est-il aujourd’hui ?

Julio de la Cruz :
"Les nouveautés en ce qui concerne le service client ont déjà été mises en place. Un call center exclusif pour le marché français a été installé au siège social à Madrid afin de profiter des synergies avec les autres services de la compagnie.

Avec une équipe renforcée et les dernières embauches, nous disposons aujourd’hui de plus d’agents spécialisés et polyvalents qu’avant le remaniement, qui se traduit par une réponse professionnelle plus rapide, dans la langue locale, pour les appels des agents de voyages français utilisant notre application."

TourMaG.com - Qu'en est-il du programme de fidélité qui vient d’être lancé en France ?

Julio de la Cruz :
"Le programme de fidélité de Transhotel TAC, lancé en France au mois de mars dernier, a été mis en place en Espagne en 2007.

Nous espérons que sur le marché français il reçoive un accueil très positif de la part des professionnels et que ces derniers puissent voyager gratuitement grâce aux points acquis en effectuant des réservations.

Les premiers rapports présentent des chiffres d’inscription encourageants, supérieurs à nos attentes, cependant, nous devons être prudents et voir l’évolution du programme afin de tirer des conclusions plus exactes.

La finalité du programme est de récompenser la fidélité des agents de voyages envers Transhotel."

TourMaG.com - Comment se présente l’année 2013 pour la société ?

Julio de la Cruz :
"Au début de l’année, nous avons effectué des prévisions pour 2013 en ayant bien appris notre leçon : nous devions rester très prudents.

En effet, le scénario économique actuel, comme il a été démontré à maintes reprises, introduit un facteur de risque même dans les prévisions à court terme.

Les résultats de nos analyses indiquent qu’une croissance à la fin de l’année d’environ 6% pourrait être envisageable.

Ce chiffre prévoit une nouvelle rechute (bien que modérée) du marché espagnol, le plus important pour la compagnie, mais aussi un bon fonctionnement de notre activité sur les marchés EMEA et APAC.

A l’heure actuelle, nous avons accompli une grande partie du chemin que nous avions tracé. Nous sommes actuellement plongés dans une importante saison : la saison estivale, dont l’évolution peut faire basculer les chiffres de toute l’année.

Aussi, dans près de trois mois, nous pourrons réviser les prévisions et présenter les chiffres de manière plus complète et fiable.

Au-delà des chiffres et de la situation du marché, 2013 sera un exercice important car il s’agit de l’année où sera approuvé le Plan Stratégique 2013-2015 de la compagnie.

Nous pourrons bientôt donner plus de détails concernant les directives de ce document.

Cependant, nous pouvons déjà vous dire que les principales lignes d’action tâcheront d’intensifier la personnalisation et le soutien des plans de vente de chaque client et de renforcer la position de la compagnie en tant que fournisseur mondial de services touristiques.

En somme, que nous continuerons à jouer un rôle clé aussi bien pour les clients que pour les fournisseurs."

Lu 761 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com