TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





AS Voyages : des nouveaux adhérents attirés surtout par la centrale de paiement

L'interview de Gisèle Bouscarle, co-présidente ''Développement et maillage''


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 5 Mars 2012

Gisèle Bouscarle, adhérente Selectour « depuis plus de vingt cinq ans » est la co-présidente de la commission « Développement et maillage du réseau », charge qu'elle partage avec Pierrick Rouillard, adhérent Afat Voyages. Si ce dernier concentre plutôt son action sur les transmissions et cessions d’entreprises, Gisèle, elle, est à la recherche de nouveaux adhérents potentiels. Retour sur l'année écoulée.



"Une enseigne unique cela nous aiderait à ne promouvoir qu’une seule. Mais dans le même temps, il y aurait de nombreux problèmes de doublons et cela représente un investissement colossal. Il vaut mieux investir dans les outils technologiques."/photo dr
"Une enseigne unique cela nous aiderait à ne promouvoir qu’une seule. Mais dans le même temps, il y aurait de nombreux problèmes de doublons et cela représente un investissement colossal. Il vaut mieux investir dans les outils technologiques."/photo dr
TourMaG.com - Où en est le réseau AS Voyages en terme de maillage ?

Gisèle Bouscarle :
"Nous avons fini l’année 2011 avec 367 points de vente Afat Voyages et 531 points de vente Selectour.

A cela, il faut ajouter les 77 ambassades Fram, 45 agences Look Voyages et 179 agences non labellisées qui sont souvent des mini réseaux comme Verdié ou encore Guillermin. Ce qui fait un total de 1199 points de vente.

Mais, il y a encore des régions où nous ne sommes pas présents, ni par Selectour ni par Afat.

L’idéal serait donc d’avoir au moins une agence voire deux dans ces régions qui sont les Ardennes, la Meuse, le Cantal, la Creuse, le Loir et Cher, la Lozère, le territoire de Belfort."

TourMaG.com - Combien de nouveaux adhérents avez-vous recruté en 2011?

Gisèle Bouscarle :
"Nous avons fait entrer 33 nouvelles licences qui avaient en tout 53 succursales. Ce qui a donné 86 nouveaux points de vente répartis en 15 Afat et 28 Selectour.

Le profil de la grosse majorité des nouveaux entrants est celui de l’indépendant forcené qui, devant la conjoncture difficile, a souhaité trouver une sécurité avec la centrale des paiements et une marque connue pour développer son affaire."

TourMaG.com - Dans le même temps, avez-vous enregistré des sorties en 2011 ?

Gisèle Bouscarle :
"Oui, il y en a chaque année mais en 2011 les départs ont été importants : 40 licences et 80 points de vente au total.

Très peu de radiations mais ce sont surtout des succursales que l’on élimine, ou des agences qui ont tout simplement fermé boutique car elles n’ont pas trouvé repreneur. Ou bien encore, malheureusement, quelques défaillances."

Une rémunération plus importante grâce au Top 14

TourMaG.com - Comment faites-vous pour recruter de nouveaux adhérents ?

Gisèle Bouscarle :
"Nous avons une personne qui travaille en free lance pour le réseau, une tête chercheuse qui prend contact avec des indépendants pour leur expliquer l’intérêt du réseau.

De nombreux candidats nous sont recommandés aussi par des adhérents locaux. Ces candidats-là nous demandent d’ailleurs souvent la même enseigne que leur « parrain ». Selectour si le parrain est Selectour, Afat si le parrain est Afat…"

TourMaG.com - Justement, comment faites-vous pour répartir les nouveaux adhérents sur l’une ou l’autre enseigne ?

Gisèle Bouscarle :
"Si le nouveau candidat est seul dans sa région, on lui laisse le choix de l’enseigne. Sinon, s’il y a déjà une enseigne Selectour dans le voisinage, il prendra Afat et vice versa.

Et il y a une règle de maillage. Par exemple, une agence Afat pour 50 000 habitants. Dans une ville de 150 000 habitants, il pourra donc y avoir un maximum de trois Afat."

TourMaG.com - En quoi adhérer à AS Voyages est plus intéressant pour un chef d’entreprise plutôt qu’à d’autres réseaux volontaires ?

Gisèle Bouscarle :
"L’élément primordial, c’est la centrale de paiement qui apporte une grande sécurité financière non seulement vis-à-vis des tour-opérateurs mais également vis-à-vis des réceptifs avec lesquels nous travaillons.

Les agences qui font des groupes sont sûres de pouvoir récupérer leurs investissements en cas de problème avec le réceptif puisque les paiements s’effectuent après le départ des clients.

Et puis, tous les chefs d’entreprise cherchent la rentabilité. Avec 60 à 65% des voyages produits par des TO du Top 14, les membres du réseau sont sûrs d’avoir une rémunération plus importante que s’ils étaient non-adhérents.

Et j’insiste : contrairement aux idées reçues, l’adhésion à AS Voyages n’est pas plus élevée qu’à d’autres réseaux. Elle est toujours de 1000 euros pour une agence et 600 euros par points de vente supplémentaires.

Au moment de l’entrée dans le réseau, l’entreprise achète également une adhésion à la coopérative AS voyages. Cet achat qui est de 1 400 euros au premier paiement puis, les deux années suivantes, de 1304,30 euros à chaque fois.

L’investissement total de 4008,60 euros est identique quelque soit la taille de l’entreprise et la somme est restituée au moment où l’adhérent quitte le réseau."

L'enseigne unique n'est pas au programme

AS Voyages : des nouveaux adhérents attirés surtout par la centrale de paiement
TourMaG.com - Voyez-vous arriver des jeunes chefs d’entreprise ?

Gisèle Bouscarle :
"Il y en a quelques-uns, avec des profils école de commerce, de gestion et qui sont intéressés par les voyages. Mais assez peu d’employés d’agences qui sautent le pas. Il faut avoir au moins six ou sept mois d’activité pour postuler.

Et puis, il faut que notre société de réassurance pour la centrale des paiements approuve leurs comptes. En fait, à chacun des conseils d’administration, et il y en a onze par an, nous avons six à huit dossiers de demandes d’adhésions.

Ces dossiers ont été préalablement examinés et approuvés par la délégation régionale que cela concerne. Le réseau compte douze délégations régionales."

TourMaG.com - Ne cherchez-vous pas à établir une nouvelle enseigne AS Voyages plutôt que de continuer à développer Selectour et Afat ?

Gisèle Bouscarle :
"Une enseigne unique, on en parle depuis la fusion. C’est vrai qu’en terme de notoriété, cela nous aiderait à ne promouvoir qu’une seule enseigne.

Mais dans le même temps, il y aurait de nombreux problèmes de doublons et puis changer d’enseignes, cela représente un investissement colossal. Il vaut mieux investir dans les outils technologiques."

TourMaG.com - Quel est votre objectif 2012 en terme de développement du réseau ?

Gisèle Bouscarle :
"Faire au moins aussi bien qu’en 2011, mais il n‘est pas question de faire la course au point de vente.

Pour avoir une bonne visibilité nationale, il faudrait 800 points de vente pour chaque enseigne avec un maillage le plus harmonieux possible, sachant qu'aujourd'hui, Selectour dispose d’une notoriété plus nationale et Afat Voyages d'une notoriété plus régionale."

Lu 3472 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com