Loading


Thomas Cook France : alors... on liquide et on s’en va ?

Frank Meysman siffle la fin de la récré


Tout ça pour ça ! Voilà la phrase qui vient immédiatement à l’esprit quant on lit que Belge Frank Meysman, big boss du Groupe, veut faire le ménage dans ses deux filiales qui traînent la patte : le Canada et la France. Et pourtant, c'est du sérieux : Thomas Cook reconnaît officiellement qu'il veut se retirer du marché français.



Il n’y a pas si longtemps, Denis Wathier, président de la filiale du Groupe et croque marmot de service, clamait qu’il visait, qu'il voulait (exigeait ?) le leadership en France.

Il voulait être le premier réseau de distribution français, ferraillait dur avec AS Voyages à propos des agences Jet tours, mettait à genoux ses franchisés en leur imposant des taux de vente draconiens, quittait le Snav pour créer l’Udiv et rêvait d’une Fédération des professionnels du tourisme dont il tirerait les ficelles.

Pour corser le tout, en août 2011, il donnait l’ordre de taxer d’office les tour opérateurs d’1,5 point de commission supplémentaire.

Thomas Cook France : alors... on liquide et on s’en va ?
Puis, la roche tarpéienne étant toujours près du Capitole, a commencé la longue et lente descente aux enfers.

Le Printemps arabe est venu mettre fin aux rêves mégalomanes du PDG irascible, balayé par des actionnaires excédés.

Il a fallu faire des économies, créer un call center pour Jet tours en Tunisie puis le rapatrier pour cause d’échec retentissant...

Aujourd’hui, le Groupe en grande difficulté ne veut pas, ne veut plus d’une filiale qu’il traîne comme un boulet et qui pourrait l’envoyer par le fond.

Frank Meysman, patron de Thomas Cook est très clair : vendre ou redresser si on ne parvient pas à vendre...

L'affaire vient juste de commencer mais... quel gâchis !


Rédigé par Jean da LUZ le Mardi 29 Mai 2012
Lu 3554 fois
Notez



1.Posté par toutafaidakor le 29/05/2012 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel gachis ?
C'est le minium que l'on puisse dire !

2.Posté par guiggia le 29/05/2012 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
En tant qu'ancienne employée de Jet tours puis de Thomas Cook, oui un vrai gachis.Jet Tours aurai dû rester seul.Dèjà le rachat par TC a été un vrai gachis, mais là c'est un vrai désastre.Tellement dommage!!!

3.Posté par Super Resistant le 29/05/2012 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense aujourd'hui à tous mes potes de chez Thomas Cook... et ex jet Tours ... de vrais pros, des gens qui ont donné leur énergie...
Je pense qu'il faudrait attaquer les anciens patrons qui ont sévi et sont partis sévir ailleurs... en empochant même parfois du fric.
Je suis dégouté et furieux... par l'incompétence... et le silence de certains.
SR

4.Posté par charly le 29/05/2012 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En tant qu'ancien employe Jet Tours pendant 25 ans, melange de colere et de tristesse a la lecture de cette information. Une marque detruite ...et surtout beaucoup de parcours humains malmenees depuis le rachat de JT par TC ...et au final ...tout ca pour ca !! Oui, ca donne envie de voir les coupables juges !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.