TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
Facebook
Twitter
Instagram

Adriana Minchella : "Mobilisés sur la promotion des métiers du tourisme..."

L'interview de la présidente du Cediv


La rentrée du Cediv sera studieuse. Le Réseau, sur le pont à la veille de la grand'messe annuelle de la profession, viendra présenter une foule de réalisations. Très mobilisé sur les questions de l'emploi, le Cediv sera présent à l'IFTM Top Resa dans l’espace « Village des Agences » - Stand M26. Les explications d’Adriana Minchella, pour TourMaG.com.


Rédigé par le Jeudi 15 Septembre 2022

"L’environnement direct, la survie de notre espèce passe non plus par une "prise de conscience" mais bien par une "mise en pratique" de gestes et d'attitudes indispensables au respect du grand équilibre écologique dont notre planète a besoin pour continuer à vivre" - DR
"L’environnement direct, la survie de notre espèce passe non plus par une "prise de conscience" mais bien par une "mise en pratique" de gestes et d'attitudes indispensables au respect du grand équilibre écologique dont notre planète a besoin pour continuer à vivre" - DR
TourMaG.com - Après ces deux années singulières et la reprise en trombe estivale, comment se porte le Cediv ?

Adriana Minchella
: "Nous suivons cette reprise de très près depuis le mois de juin et avons vécu avec nos adhérents tous les épisodes de cet été paradoxal.

D’un côté, enfin la reprise tant attendue et, de l’autre, les difficultés opérationnelles auxquelles nous sommes confrontés.

Nous sortons de cette période pour la plupart épuisés mais restons attentifs et vigilants sur tous les fronts car le dernier trimestre risque de nous réserver quelques surprises.

Nos adhérents sont prêts. Nous leur apportons au quotidien les informations et les formations indispensables à leurs métiers mais surtout nous les aidons sur le plan psychologique à mieux gérer les crises, l’imprévu et les changements intervenus au cours de ces deux dernières années.

En un mot je dirais une reprise constatée et contrastée (sauf pour le secteur billetterie d’affaires encore bien en-deçà), un marché « groupes » qui reprend des couleurs, des concitoyens curieux qui expriment l’envie de voyager sans contraintes avec comme seules limites les sécurités sanitaires, physiques et géopolitiques.

« Le mieux est l’ennemi du bien »

La confiance revient et le professionnel qui a beaucoup souffert a reconquis du terrain par son attitude bienveillante, son sens du service et son rôle d’information auprès du client-consommateur.

Tous sur le pont ! Ensemble on va loin….

TourMaG.com - La profession connaît une crise de reconnaissance sans précédent. Comment voyez-vous la question des RH ?

Adriana Minchella :
"Voilà un point qui m’interpelle.

Avoir vu quitter leurs emplois à ceux qui souffraient des baisses d’activités, des restructurations obligatoires et qui profitaient des aides sociales légales était à la fois compréhensible et rassurant.

Que dans ces situations extrêmes l’Etat soit présent et redonne aux entreprises les moyens de s’adapter me parait un juste retour des choses sur le plan social et économique.

Une chance d’exercer en France ! J’ai vu dans de très nombreux pays des situations beaucoup plus compliquées et désastreuses sur le plan humain.

Mais j’ai le sentiment, pour le vivre au quotidien, que dans cette reprise, « le mieux est l’ennemi du bien » et que la protection sociale et économique dont bénéficient un très grand nombre de salariés joue contre ce retour à l’emploi.

Nouveau modèle gagnant-gagnant entre employeur et salarié

Les entreprises souffrent et se rendent compte du haut niveau de connaissances techniques et pratiques que nos métiers nécessitent. Souvent, les conditions financières liées aux salaires du secteur sont remises en cause.

Remettre les entreprises à niveau est nécessaire… pour autant devant le manque de visibilité je prêcherai pour une « accélération modérée » tout en privilégiant de très solides formations et adaptations à l’environnement humain tant salariés que clients, que connaissent nos métiers à la sortie de la pandémie et en entrant dans la crise politico-énergétique qui est en train de s’installer en Europe.

Je suis très attentivement et nous sommes mobilisés derrière les EDV pour la campagne nationale de communication sur la promotion des métiers du secteur du tourisme lancée par notre ministre Olivia Grégoire.

De notre côté, avec nos conseils et nos services, nous réfléchissons à ce qui pourrait faire augmenter l’attractivité de nos métiers et à l’émergence d’un nouveau modèle gagnant-gagnant mieux défini entre employeur et salarié.

TourMaG.com - Pensez-vous que la profession a tiré suffisamment les enseignements de la crise, notamment en matière environnementale ?

Adriana Minchella
: "Seul l’avenir nous le dira. Dans les temps anciens devant de grands malheurs (guerres, épidémies, catastrophes naturelles) on évoquait le ciel, tous les Saints et en désespoir de cause la Vierge Marie et Dieu…. La terre est remplie de monuments élevés en remerciements à ces retours à une vie normale.

Mais aujourd’hui, l'état naturel de la vie normale disparaît à grands pas devant tous les excès infligés à notre planète… et que pour résoudre ou améliorer cet état de fait l'on se tourne instantanément vers l’Etat et les institutions supranationales pour leur demander de résoudre ces problèmes et surtout leurs conséquences économiques.

Les changements à venir, se feront sous la contrainte car l’homme a créé un modèle trop interdépendant. Sans parler de décroissance et de récession volontaire, il va falloir commencer à gérer les pénuries sans avoir l’impression de se priver et tout en restant heureux. Un nouveau paradigme après quelques décennies de « liberté chérie »...

Je dirai qu’à titre professionnel que nous avons bien compris que le monde pouvait se rétrécir de manière impressionnante quand les conditions sanitaires (qui font partie des préoccupations environnementales) l’imposaient.

De même dans notre environnement économique « mondialisé », les répercussions d’un acte répréhensible ou d’un conflit changent profondément l’attitude de nos clients et le paysage des « possibles ». Donc anticipation, réactivité et flexibilité doivent faire partie de nos comportements professionnels surtout dans nos relations avec nos fournisseurs.

Un site B2B2C, personnalisable au nom de l’agence adhérente

Mais pour ce qui concerne l’environnement direct, la survie de notre espèce passe non plus par une « prise de conscience » mais bien par une « mise en pratique » de gestes et d'attitudes indispensables au respect du grand équilibre écologique dont notre planète a besoin pour continuer à vivre.

Je pense que tout commence à l’école et notre responsabilité de parents et de grands-parents doit prendre en compte cette sensibilisation sans pour autant tomber dans l’excès « d’Ayatollahs verts »...

TourMaG.com - Dans le contexte actuel, quelle est la ligne du réseau Cediv et quels sont vos projets de développement ?

Adriana Minchella
: "Se battre commercialement à armes égales avec les plus grands, grâce à de nouveaux outils technologiques évolutifs dont nous nous sommes dotés récemment (en profitant de la crise) qui soulagent et améliorent la vie quotidienne de nos adhérents, leurs marges opérationnelles directes et leur image auprès du grand public.

La digitalisation de l’économie du Tourisme est un fait dont nous devons tirer profit.

Face à « l’Homo Novus post Covidem» nous mettons le « Nova Cediv Laborantis » ;O)) un cocktail d’empathie, de bienveillance et de connaissances techniques et professionnelles qui font la différence.

TourMaG.com - Vous serez présents à Top Resa dans une semaine. Quels seront les axes de communication prévus ?

Adriana Minchella
: "Oui bien sûr, dans l’espace « Village des Agences » - Stand M26.

Nous présenterons, en particulier, nos nouveaux outils : CEDIV’AIR le distributeur de billetterie qui fonctionne sous agrément IATA/CEDIV en partenariat avec CMS/Air Ticket et le tout nouvel outil de Package dynamique CEDIV-PACKAGE (auquel s’ajoutent les banques de données KOEDI, ORCHESTRA entre autres…) et la refonte complète de notre site B2B2C, personnalisable au nom de l’agence adhérente avec prises de rendez-vous, accueil et démonstration.

Notre prochaine convention début décembre, aux Antilles en collaboration avec MSC Croisières et Air Caraïbes, a reçu d’ores et déjà un très bel accueil auprès de nos adhérents et partenaires.

Enfin poursuivre le recrutement de nouveaux adhérents. Nous restons sur ce secteur toujours très actifs, non pas pour être à la recherche d’un effet quantitatif mais pour augmenter la diffusion de nos valeurs au premier rang desquelles « Seul on va vite, ensemble on va loin ! »


Lu 1411 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2024 - 12:00 La technologie et les Outils du CEDIV Travel