TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La Case de l'Oncle Dom : Pavillon français, la grande berne...ique !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Vendredi 22 Avril 2016

Allez, on est encore dans le social "de bas étage" comme le dirait, pas très aimablement, ce bon Rick. Chez les AGV, c'est la cata salariale, chez Air France, ça va pas mieux, Aigle Azur se met en grève et Air Caraïbes se débat aussi face aux syndicats...



Photo : © sablin - Fotolia.com
Photo : © sablin - Fotolia.com
Caramba ! Serait-ce la grande revolucion (laisse, c'est de l'espagnol, ça change un peu) du tourisme français ?

Côté agences de voyages, c'est plié pour les augmentations, circulez, y'a rien à voir... si ce n'est qu'il faudra attendre l'année prochaine, des fois que ça irait mieux.

Comme me le disait un grand ami (oui, j'en ai quelques uns), la situation est tellement mauvaise, tant chez la majorité des distributeurs que des producteurs, qu'accorder la moindre augmentation conduirait ces entreprises à leur perte.

C'est d'ailleurs bien le fond de la question : faut-il avoir un boulot, même très peu rémunéré, ou pointer chez le Pol ? Comme d'hab, ce bon Rick, d'une mauvaise foi évidente, n'a pas tout à fait tort non plus.

C'est d'ailleurs fort contrariant...

Ceci étant, chez nos compagnies aériennes, la partie sociale est aussi dans une mauvaise passe. Très mauvaise, même.

La Case de l'Oncle Dom : Pavillon français, la grande berne...ique !
Prenons Air France, par exemple.

Alexandre de Juniac laisse tomber, mais comme il a enfin obtenu des résultats que d'aucuns qualifieront de modestes, il touche quand même une prime conséquente !

J'ai pas trop l'habitude de défendre les présidents d'Air France, mais compte tenu du bordel dans lequel vit cette entreprise depuis des années déjà, son salaire me parait quasi modeste.

Comparé à un président de Lufthansa qui, bon an, mal an, se fait dans les deux millions d'euros, ou celui de British Airways qui palpe pas loin de 7 millions de kilos... pardon de livres !

Mais bien entendu, ce bon SNPL s'en fout comme de l'an quarante, et refuse une fois de plus de participer au redressement de la compagnie.

Ça gagne combien un pilote chez Air France ? Ça vole combien un pilote chez Air France ?

Chez Air Caraïbes, apparemment, les syndicats semblent avoir eu gain de cause, eux aussi, mais pas pour les mêmes raisons.

Il apparaît soudain qu'ils aient pris conscience que leurs dirigeants, afin de rentabiliser encore leur entreprise, aurait pu "la transformer" et quasi la vider de toute substance. Pour la faire renaître à des conditions nettement plus économiques...

Petite victoire, mais faut pas se leurrer : les dirigeants d'Air Caraïbes finiront, car telle est la vie des affaires, à imposer leur volonté. Une grève, ça coûte cher !

Et puis, tiens, tant qu'on y est, du côté d'Aigle Azur, ça ne va pas fort non plus.

Comme me le raconte dans son papier, ma consœur et complice, "les personnels ne sont pas contents".

Et donc, pas contents, ça nous fait une jolie petite grève, qui va arranger tout le monde en ces périodes de vacances scolaires.

Y'a des moments ou je me demande si les Anglais n'ont pas raison de vouloir quitter nos pays de doux dingues ?

Quant au pavillon français, il va encore rester en berne !

Lu 1854 fois

Notez


1.Posté par Rick Sailor le 22/04/2016 06:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher ami (à moi que j'ai)

Comment ça, je ne suis pas aimable ! Moi le parangon de gentillesse.
Je dis tout haut ce que les démagogues de bas étages ne veulent pas voir. Vous appelez "mauvaise foi" ce qui est de la pure réalité ! Du simple constat. Et même quand je vous égratigne, surtout lorsque vous dégoulinez de poujadisme effrénée, j'apprécie votre regard et vos remarques.

Regardez les commentaires publiés hier sur le texte de Lea. Une pauvre Sylvie, condamnée à faire appel aux marmottes pour s'en tirer. Et heureusement qu'il y a des Sylvie pour se faire avoir car on est certain qu'elle subira sa vie au lieu de la construire. Bonne nouvelle pour les patrons de tout poil. Voilà de la main d’œuvre à bon prix. Bon Sylvie, sans rancune même si je sais que je vous lirais aujourd'hui.

Toute l'économie d'entrée de gamme est construite sur ce principe sauvage et injuste. Les petits aboient mais mordent rarement... Tous les deux ou trois siècles ! Je ne développerais pas mais nous ne sommes pas loin de vivre, en plus moderne, la révolution industrielle du début de siècle.

Je vous le dis au risque de subir injures et quolibets : il y a des salariés qui ne méritent rien de plus que ce qu'ils ont... Et d'autres qui pourraient faire mieux, beaucoup mieux. Oublions les "Sylvie" et pensons aux autres. Ils le méritent. Et les idées ne manquent pas : le SNAV pourrait créer un fond de garantie d'aide à la création d'entreprise, un atelier des création d'emplois construits comme ceux que l'on voit en Allemagne ou aux USA !

Oui c'est cynique, oui c'est dur, mais qui peut croire que la vie est gérée par des "oui oui" attentifs à l'environnement social. Beaucoup parlent du grand soir qui va faire changer la situation. Tous éleveurs de Marmottes ? Tous en parlent devant leur télé entre la météo et Canteloup. Quelle audace !

Allons cher ami, défendre la veuve et l'orphelin c'est aussi un travail rémunéré. La preuve.
Avec toutes mes plus sincères salutations touristiques

Votre dévoué Rick

2.Posté par jean pierre le 22/04/2016 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est qui le snpl?,la cgt du transport aérien,le saboteur des entreprises en France dont l'ex sncm!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com