TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





La case de l’Oncle Dom : Norwegian va-t-elle me répondre ?

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 12 Juillet 2016

Farouche partisan de cette Europe qui a tant de mal à se structurer, faudrait quand même une bonne fois pour toutes choisir : soit on adhère et on travaille ensemble, soit on renie et dans ce cas, on joue en solitaire…



La Norvège peut bénéficier des accords entre pays de l'Union européenne, notamment en termes de transport aérien - Photo Norwegian
La Norvège peut bénéficier des accords entre pays de l'Union européenne, notamment en termes de transport aérien - Photo Norwegian
Mais pas question d’en retirer uniquement les avantages, sans en assumer les contraintes.

En clair, et je le répète depuis un bout de temps, pas question d’avoir le beurre, etc.

La Norvège, et c’est son droit le plus absolu, n’a jamais voulu adhérer à l’Union Européenne. En revanche, c’est aussi un fait, ce pays fait partie de l’Espace Economique Européen.

Et peut donc bénéficier des accords « entre pays de cette communauté », notamment en termes de transport aérien.

En clair, un transporteur aérien norvégien peut aller et venir où il veut à l’intérieur de l’espace aérien européen, comme si son pavillon faisait partie de cette même union.

D’où l’arrivée de Norwegian, (Air Shuttle, pour leur faire plaisir), laquelle a décidé d’attaquer ce marché bien juteux que représente la France et ses territoires outre marins (ou ultra marins, c’est comme on veut et j’entends blesser personne).

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Et se positionner très prochainement, avec des tarifs qui laissent rêveur, au départ de Paris, vers ces lignes particulièrement juteuses, du moins en haute saison, que sont la Martinique et la Guadeloupe.

Bien évidemment, Corsair, XL Airways, Air Caraïbes (Air France ne s’est, à ma connaissance, pas exprimée) s’en trouvent très inquiètes. Mais que peuvent-elles faire face à cette débilité européenne ?

Apparemment, pas grand-chose, reconnaissent ses différents patrons, si ce n’est ameuter les pouvoirs publics français. Lesquels, actuellement se font pour le moins discrets… et c’est un euphémisme !

J’ai récemment commis un éditorial particulièrement soucieux sur la distorsion de concurrence qui existe à l’intérieur de cette Europe, qui n’en peut plus de se déliter, et l’arrivée étrange de Norwegian.

Cette dernière avait jugé bon de nous demander un droit de réponse à la suite de cet édito, droit que nous lui avons bien évidemment accordé.

Dans mon article, je parlais notamment de ces tarifs « promotionnels » à 179€ TTC, que je n’avais pas trouvé sur le site de la compagnie. Effectivement, si l’on prépare son voyage plusieurs mois à l’avance, on les trouve.

Norwegian se garde bien cependant d’indiquer combien de sièges sont disponibles par vol à ces tarifs ? J’ai connu des compagnies qui affichaient des tarifs « promos » concernant deux, parfois trois sièges par vol !

Et pour info, je connais des compagnies qui, lorsqu’elles affichent ces tarifs « marketeux » garantissent entre 10 et 20% de sièges par vol !

Norwegian chicane également sur les termes, style « flibustiers ! » Ben oui, c’est ainsi.

En revanche, pas un mot de démenti sur un éventuel respect du droit social européen pour ses salariés.

Si j’en crois quelques « testeurs », malgré Norwegian qui minimise l’emploi de salariés thaïlandais, il semble que ce soit pratique assez courante dans la compagnie.

Je ne résiste pas à l’envie de citer à nouveau ce communiqué auquel Norwegian n’a pas donné la moindre réponse : « Le Ministère du Transport et des Communication de Norvège estime que l’utilisation d’équipages de cabine issus des pays les moins développés, particulièrement en Asie, permettrait aux transporteurs aériens nationaux d’économiser environ 35 à 40% en charges sociales.

Par exemple, pour un équipage de deux pilotes et de cinq PNC, cela se traduirait par une économie annuelle de près de 181 000$ par équipage !
«

Ben, l’Europe sans ses contraintes, c’est pas mal, non ?

Le texte original en anglais du communiqué :

The Norwegian Ministry of Labour and Social Affairs says that it is now in the process of amending legislation to allow for the employment of foreign nationals onboard locally registered carriers and aircraft.

Whereas carriers such as Norwegian (DY, Oslo Gardermoen) were required to man their longhaul services with Norwegian nationals governed by Norwegian labour laws, the proposed changes will allow for crews from the UK, the US, and Asia to serve on-board.

As such, following a three month-long consultative period, Labour Minister Anniken Hauglie said that as no worthy legal counter-argument had been presented, her department would now proceed with the amendment. The move is seen as critical to keeping Norway's aviation market, as well as Norwegian operators, competitive in an increasingly globalized economy.

The Norwegian Ministry of Transport and Communications estimates that the use of cabin-crew from Less Developed Countries, particularly in Asia, will allow local carriers to save approximately 35-40% in wage costs. For a crew of two pilots and five flight attendants, this would translate into annual savings of roughly NOK1.5 million (USD181,000) per crew.

Lu 2861 fois

Notez


1.Posté par Christian Jean le 12/07/2016 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" l’Europe sans ses contraintes, c’est pas mal, non ?"

Pas si simple !
Comme il est justement mentionné dans l’article la Norvège fait partie de l’E.E.E.
Par le fait ils font partie de l’espace Schengen et doivent respecter 75% des lois européennes sans pour autant avoir un pouvoir de décision concernant ces lois.
Elle verse près de 350 millions d’€uros chaque année à l’union européenne.

Très cordialement.

2.Posté par David Sprecher, Avocat (International Civil Aviation Law) le 12/07/2016 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Dominique,

Excellente et juste Remarque de Christian Jean : il n'y a jamais rien de gratuit en UE !! Les états de l'EEE paient très cher leur participation sans aucun pouvoir de decision. C'est d'ailleurs l'objet de la négociation qui aura lieu avec le Royaume Unis

3.Posté par westar le 12/07/2016 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour


c est peu 350 millions d'euros .......c'est loin d etre le CA de norwegian airlines


Mr Sprecher : 350 millions d euros pour un etat petrolier comme la norvege, c'est bien peu !!!



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com