TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
logo VoyageursMaG
by TourMaG


Le nouveau visage de Tirana, une destination qui vaut le détour !


De la place Skanderbeg au Mont Dajti en passant par le Musée National, découvrez les activités à faire à Tirana et l'histoire de cette destination (encore) préservée du tourisme de masse.


Rédigé par le Samedi 25 Mai 2024


Tirana, un mélange unique de cultures et d'histoire

L’histoire de Tirana semble avoir commencé en 1418. En effet, c’est cette année-là, que le nom de cette ville a été mentionné pour la première fois dans un document vénitien. Deux siècles plus tard, sous l’occupation ottomane qui prit fin en 1912, le général Ottoman Sulejman Bargjini y érigea une mosquée, des bains turcs et une boulangerie dans l’objectif de la rendre plus attractive aux yeux des colons. Mais son plan n’a pas abouti puisque c’est au XXe siècle, qu’il y a eu un réel développement industriel et démographique de la ville, et ce, en partie, grâce à l’arrivée des Albanais du Nord. Il faut aussi savoir que c’est en 1920 qu’elle a été proclamée capitale de l’Albanie.
Libéré de l’invasion par les armées italiennes puis allemandes après la Seconde Guerre mondiale, le pays traversa ensuite une période noire à cause du régime communiste imposé par Enver Hoxha. Si ce dernier est mort en 1985, il faudra pourtant attendre 1991 pour assister à la chute de la dictature et aux prémices de la démocratie.

Tout ce passé et les influences qu’a pu connaître l’Albanie, font aujourd’hui de Tirana une ville accueillante, où une multitude de traditions culturelles et religieuses cohabitent sereinement.

Plongez dans l'effervescence de Tirana, capitale en plein essor

Afin de moderniser son espace public, la capitale albanaise a pu profiter du financement de la Banque Européenne d’Investissement pour un projet visant, entre autres, le nettoyage de la rivière Lana et le réaménagement de l’infrastructure urbaine.
De plus, en 2007, l’Aéroport International a été rénové. Mais il faut savoir que quatre ans auparavant, en 2003, Architecture-Studio a été missionné de revaloriser la Place Skanderbeg, et dont le nom rend hommage à un héros national qui a résisté à l’occupation ottomane. Le cabinet français a révélé, en 2017, un design moderne et plus « européen » de l’esplanade du centre de Tirana.

Vivez l'expérience tiranaise, entre modernité et traditions ancestrales

La place Skanderberg
La place Skanderberg
Pour votre voyage en Albanie., imprégnez-vous de tous les aspects de sa ville la plus dynamique et la plus peuplée. Pour cela, nous vous recommandons d’explorer aussi bien les incontournables, qui retracent l’histoire de la capitale, que les sites les plus branchés.
Parmi les visites guidées à faire à Tirana pour connaître les secrets de son passé, il y a la mosquée Et'hem Bey, à l’architecture ottomane, le Musée National d'Histoire et la Tour de l’Horloge qui se trouvent tous les trois au niveau de la Place Skanderberg. A quelques pas de là, il y a le Bunk’Art 2, qui est un ancien bunker de 1 000 m2 où vous seront dévoilées les horreurs commises par le régime communiste.
Pour une ambiance plus joyeuse à proximité de ces spots parfois tragiquement célèbres, découvrez les vieux bazars, aux rues piétonnes et aux échoppes proposant des épices, des articles artisanaux et des vêtements.
Contrastant totalement avec cette atmosphère ancestrale, il y a le quartier vibrant de Blloku, qui se situe à moins de 30 minutes de marche du centre de Tirana. Il est prisé pour son animation, ses cafés et autres lieux nocturnes chics. Notez, par ailleurs, qu’il abrite l’ancienne demeure d’Enver Hoxha.

Tirana : une ville surprenante et fascinante à explorer

A la chute du communisme, le maire de Tirana, Edi Rama, et les habitants avaient comme un besoin de se réapproprier la ville et une envie d’effacer le passé et les façades lugubres. Alors dans une tentative de semer la joie de la fin de l’oppression, de nombreux locaux ont été peints dans des teintes vives. Ces bâtiments hauts en couleur en jouxtent d’autres à la devanture défraîchie, et sachez que désormais, des buildings ultra-modernes se sont rajoutés au panorama. Le tout donne à l’architecture de cette ville un aspect surprenant et très hétéroclite.
De plus, si l’art traditionnel et contemporain est bien représenté dans les musées et les nombreuses galeries, le street-art aussi a une place de choix dans les tous les recoins des rues Tiranaises, et ceci tranche avec l’austérité des anciennes bâtisses.
Pays de contraste, la capitale albanaise vous invite également à voir une autre de ses facettes lors de votre voyage à Tirana. Celle-ci n’a rien à voir avec son côté urbain. Il s’agit de son sublime décor naturel et rural. Prenez le téléphérique ou la ligne de bus, qui se trouve devant la Tour de l’Horloge, pour aller au parc de Mont Dajti et avoir le souffle coupé par son paysage composé par les lacs, la mer Adriatique, et les montagnes. Ce spot est idéal pour faire de la randonnée, de l’escalade ou encore de la tyrolienne.

Laissez-vous séduire par le charme authentique de Tirana

Le tavë kosi, un plat du terroir tiranais
Le tavë kosi, un plat du terroir tiranais
Les plus gourmands d’entre vous ne pourront réellement savourer la culture de Tirana que s’ils prennent le temps de s’intéresser à sa gastronomie locale. Il est intéressant de noter, d’ailleurs, que les spécialités du terroir sont le résultat des influences des pays voisins ou colonisateurs, tels que la Grèce, la Turquie ou encore l’Italie.
Lors de votre séjour, testez quelques-uns des nombreux mets authentiques, comme le tavë kosi, un délicat gigot d’agneau parfumé, le Byrek, une tourte à la viande de boeuf et aux épinards sur trois étages ou le gjellë me arra, qui est un potage au poulet et aux noix. Les adorateurs de pâtisseries apprécieront sûrement le kanojët qui ne manqueront pas de leur rappeler le cannoli italien.
Pour goûter tous ces délices, direction le quartier Pazari i Ri qui est le temple des restaurants traditionnels. Il abrite également le Marché Vert, dont les étals exposent des fromages, du miel, des vins et des alcools locaux. N’hésitez pas à visiter ce lieu de la gourmandise qui vous fera saliver à coup sûr.
Enfin, les épicuriens, qui cherchent aussi à nourrir leur âme, seront ravis d’apprendre que la capitale albanaise est le théâtre de divers évènements musicaux et culturels. Celui qui est probablement le plus connu, c’est le Tirana International Fil Festival / qui aura lieu du 22 au 28 septembre, cette année.

Ainsi, Tirana est cette destination encore secrète, qui tel un diamant brut jouit de nombreuses facettes. Libérée de la dictature depuis plus de 3 décennies, elle sculpte une nouvelle image, plus prometteuse que jamais pour les voyageurs en quête de destinations européennes à la fois abordables et enrichissantes. Modernité et influences des Ottomans, des fascistes et des communistes y créent un tableau unique. Ne tardez pas à le découvrir en réservant bientôt votre voyage, car les rues tranquilles de Tirana pourraient prochainement se remplir de visiteurs.


Mehdi Ramzi
Publié par Mehdi Ramzi
Responsable de la rubrique VoyageursMaG

Voir tous les articles de Mehdi Ramzi

linkedin twitter




Lu 1856 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 10 Juillet 2023 - 12:54 Que faire en Albanie ? Nos meilleurs conseils



TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias