TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

Maroc, le guide de voyage par TourMaG

Entre aventure et détente, le Maroc regorge de propositions à portée d’ailes



Comme un joyau couronnant le continent, le Maroc est un pays africain facile d’accès qui déploie sur son territoire presque toute la palette des séductions africaines.


Rédigé par le Vendredi 25 Mars 2022


Facile d’accès ?

Au cœur de la tempête Covid internationale, le site France Diplomatie voyage au Maroc informe régulièrement des modifications de consignes, et il est impératif de s’y référer avant tout départ.

Attentif à ces fluctuations, la compagnie

Royal Air Maroc

est toujours sur le qui-vive et programme régulièrement des vols spéciaux en fonction des annonces gouvernementales. TourMag reste en pointe de l’actualité dans ces circonstances difficiles. Vous trouverez les annonces les plus récentes dans nos différents articles sur l’actualité du Maroc.

Entre Rabat et Casa, le cœur balance

Nommer la capitale du pays a suscité de joyeux débats lors de notre sondage LinkedIn.

Visiblement, la structure administrative du Maroc reste peu connue de nos voyageurs. Dans l’inconscient planétaire, Casablanca symbolise généralement le Maroc. Et c’est bien en effet sa plus grande ville et son cœur économique.

Et pourtant non, la tête politique marocaine se situe bien à Rabat, là où réside le roi Mohamed VI la plupart du temps, même s’il possède et fréquente plusieurs autres palais à travers le pays.

Des palais mémoires des dynasties impériales qui se sont succédé au fil des siècles à la tête du royaume, et dont l’histoire reste l’architecture primordiale d’un premier voyage en terre marocaine.
Mosquée Hassan-II, Casablanca, Maroc - Instagram © @abdu_traveler
Mosquée Hassan-II, Casablanca, Maroc - Instagram © @abdu_traveler

Quelques chiffres éclairants

Depuis l’intégration du Sahara occidental (1958), la population marocaine recense plus de 35 millions de personnes, soit un peu plus de la moitié de celle de la France (statistiques détaillées ici ). 13 millions d’entre elles vivent en zones rurales, ce qui implique l’entretien constant et la préservation des beautés naturelles qui abondent dans le pays.

Et 10 millions de jeunes sont comptabilisés comme étant en cours d’études, du primaire à l’université. Études publiques et privées mais surtout franco et arabophones, ce qui garantit une communication fluide lors des accueils de touristes français. On doit reconnaître les efforts constants du royaume pour accélérer l’alphabétisation de ses ressortissants, le niveau atteint récemment étant de 80%. Cette jeunesse désormais mieux formée est un atout majeur dans le développement de la politique touristique marocaine.

Au Maroc, on peut programmer l’exceptionnel…

La majorité des recommandations classiques conduit vers les anciennes capitales pour le côté histoire et culture, et vers le sud désertique pour la dimension aventure hors-piste. Mais le Maroc ne se limite pas à ces images, quelle que soit leur beauté intemporelle (voir § suivant).

Magnifiée par les peintres impressionnistes, chantée par les romanciers voyageurs, Tanger garde les portes d’un rêve oriental entre les deux colonnes d’Hercule. Entre indolence poétique et frénésie commerçante, le promeneur n’a que le choix de son orientation, entre les ruelles du grand Socco et les plages du cap Malabata.

Plus à l’est, l’Office du tourisme marocain met actuellement le projecteur sur les bleus azurés de Chefchaouen, un village escarpé au cœur de la montagne rifaine qui, outre la qualité et l’originalité de son artisanat, peut servir de base aux randonneurs curieux d’une nature préservée.

Ces mêmes randonneurs sont les bienvenus dans les ksars perdus du Haut Atlas, incroyable décor d’ocre et de neige ponctué de palmiers émeraude, où des populations berbères conservent coutumes et modes de vie ancestraux, l’hospitalité étant au premier rang de leur tradition. Les non-marcheurs et amateurs de 4x4 s’y régaleront de pistes que n’ont pas dédaignées les pionniers des premiers Paris-Dakar.

La côte atlantique est elle aussi pourvoyeuse de surprises. Au-delà de ses deux phares modernes, Rabat et Casablanca, on peut remonter le temps et l’histoire, à Mazagan la portugaise, aujourd’hui El Jadida, ou à Mogador, la ville rouge de Game of Thrones. En dehors de leurs monuments et architecture portuaire défensive, les deux cités sont devenues des paradis pour amateurs de kite et de wind surf. La descente de la côte jusqu’à Agadir promet aux flâneurs de merveilleuses promenades en pleine nature, loin de toute bousculade touristique.

Au sud de l’Atlas, existent d’autres montagnes moins célèbres, les djebels de l’Anti-Atlas. Incroyables sculptures minérales où éclate ici et là l’inventivité tenace de populations qui ont su y adapter leur habitat, dans des cités merveilles du désert que n’auraient pas renié les chercheurs de l’Atlantide et qu’on parcourt aujourd’hui aussi bien en moto qu’à dos de chameau.

Encore plus au sud, les nostalgiques d’une époque révolue peuvent suivre les traces du Petit Prince jusqu’à la frontière mauritanienne, en retraçant les exploits de l’Aéropostale, à Dakhla ou El Ayoun, aujourd’hui dotées d’infrastructures réceptives sans défaut.

… sans négliger les incontournables classiques

On ne décrit plus les villes impériales, Fès, Meknès, Marrakech, le trio royal des amoureux de médinas arabes, de souks parfumés et de palais mystérieux abrités derrière les moucharabiehs. Ces villes ont aujourd’hui développé des quartiers modernes et affairés, mais les vieilles ruelles sont toujours là et des promoteurs inspirés ont su y insérer des résidences et boutiques hôtels de très haut niveau.

Les privilégiés qui survolent la vallée du Drâa n’en oublient jamais le spectacle. Les vallées du sud marocain sont des pièges à photographes, à tel point que Ouarzazate, leur centre économique, est devenu une Mecque du cinéma d’aventure. Nul besoin de studios grandioses, ses décors naturels sont inégalables, et on ne compte plus les Indiana Jones et autres aventuriers du grand écran qui s’y sont rendus célèbres. C’est également de là que partent les amateurs de bivouacs dans les dunes. De nombreux prestataires offrent désormais une palette d’expériences pour tous les goûts, à pied, avec dromadaires, en 4x4, tout est possible.

Et comment ne pas finir par un séjour détente balnéaire et pour cela, rien de mieux que la ville nouvelle d’Agadir, ses nombreux hôtels Clubs, ses animations et activités en tous genres, à seulement trois heures de vol de Paris.

Que vous soyez aventurier, casanier ou simplement curieux, n’hésitez pas. Le Maroc a la réponse à votre demande.

Peut-on se rendre actuellement au Maroc ?


« Nous tenons à remercier Abdu le traveler pour ses incroyables photos. Vous pouvez les visionner sur son compte » Instagram.

Sur le même thème


Lu 3584 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Mars 2022 - 07:30 Vacances au Maroc : les incontournables

Vendredi 25 Mars 2022 - 07:30 La météo au Maroc : bords d'Océan et désert

Vendredi 25 Mars 2022 - 07:30 Carte du Maroc : spécificités et géographie.


  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex