TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

L'ouverture des frontières Marocaines pendant la pandémie



Les frontières des pays du Maghreb avaient déjà été ouvertes en 2021 pendant la pandémie avant leur brusque fermeture.

Le Maroc a rouvert ses limites (aériennes et maritimes) le 7 février 2022, deux mois après leur fermeture complète en raison de la forme OMICRON du Covid-19. Selon un mémo publié par le ministère, elle n’a finalement été que partielle et est restée initialement limitée aux voyages professionnels, sans trafic touristique.

Cependant, en cette période de crise sanitaire, le Maroc a été strict sur les critères de l’ouverture de ses frontières. Que devez-vous savoir sur l’ouverture des frontières marocaines pendant la pandémie ? Le suivant condensé d’informations vous édifie à ce sujet.


Rédigé par le Vendredi 25 Mars 2022


Quelles sont les mesures prises par le gouvernement marocain concernant la réouverture partielle de la frontière en juillet 2021 ?

Il faut recenser pas moins de 8 mesures prises par le gouvernement marocain.

1. Le gouvernement marocain a annoncé qu’à partir du jeudi 15 juillet 2021, les ressortissants marocains et les étrangers résidant au Royaume du Maroc et leurs familles pourront entrer dans le pays. Les Marocains résidant à l’étranger et les étrangers restés au Maroc pourront également quitter le pays. Cela ne signifie pas l’ouverture des frontières aériennes, terrestres et maritimes, mais plutôt, par exemple, le retour des touristes et leur départ dans des conditions autres que celles prévues.

2. À partir du 15 juillet, les ressortissants marocains pourront entrer dans le pays, quel que soit leur statut (touristes de passage, étudiants, expatriés, etc.). Quant aux étrangers, seuls ceux qui résident dans le Royaume nécessitant un permis de séjour étranger et ceux qui sont à l’étranger, ainsi que les membres de leur famille, seront autorisés à entrer dans le pays.

3. Outre les conditions susmentionnées, cette opération est soumise à un test PCR et sérologique avant l’embarquement. Les résultats doivent être rendus publics dans les 48 heures. Plus précisément, le test PCR permet de savoir si la personne a été infectée par le virus. Quant au test sérologique (recherche d’anticorps), il permet de savoir si la personne a été ou est actuellement exposée au virus sans développer de symptômes.
En outre, à leur arrivée au Maroc, les personnes présentant des symptômes liés au coronavirus seront soumises à un test supplémentaire.

4. L’entrée et la sortie se feront par voie aérienne, principalement par les vols de Royal Air Maroc (RAM) et d’Air Arabia. Les seules voies maritimes seront les horaires des ferries au départ des ports de Sète (France) et de Gênes (Italie).

5. Les étudiants qui se sont récemment inscrits dans une université étrangère, les hommes d’affaires, les personnes qui doivent quitter le pays pour des raisons médicales et les étrangers résidant au Maroc doivent obtenir un permis spécial délivré par les autorités compétentes afin de quitter le pays.

6. L’Armée de l’air royale marocaine a déclaré dans un communiqué que les vols qui seront effectués sont exceptionnels et en pleine coordination avec les autorités marocaines compétentes. « Nous terminerons la commercialisation de ce vol dans le courant de la semaine (12-07-2020) et nous vous informerons alors de la manière de vendre les billets en dehors de cette opération », ont-ils déclaré !
En ce qui concerne les pays de destination des vols au départ du Maroc, il convient de prêter attention aux conditions imposées par ces derniers à l’entrée des ressortissants étrangers.

7. En ce qui concerne la validité des permis de séjour des étrangers, la Direction générale de la sûreté de l’État (DGSN) a suspendu les activités des centres d’enregistrement de l’identité et de l’administration des étrangers.

Cette suspension est pour une durée indéterminée à partir du vendredi 18 mars (initialement jusqu’au 1er avril, mais prolongée jusqu’à nouvel avis). À cet égard, les autorités compétentes ont indiqué que cette mesure prolonge implicitement la validité du permis de séjour. Cela à condition que la DGSN commence à le renouveler dès que ses services recommencent à fonctionner.

Pour cette raison, les autorités compétentes du Maroc considèrent que la situation reste telle, jusqu’au retour à la normale du trafic aérien, terrestre et maritime pour :

● les ressortissants étrangers résidant au Maroc dont le titre de séjour expire pendant la période d’interdiction sanitaire CODIV-19
● les visiteurs dont le visa expire pendant cette situation sanitaire mondiale
● les visiteurs qui entrent au Maroc sans visa en raison de la pandémie de Covid-19 et dont le séjour légal dépasse 90 jours.

Il est à noter que les autorités marocaines n’ont nullement précisé si cette reprise partielle signifie implicitement la fin de la prolongation de validité du visa.

Le Maroc, conditionne-t-il l’ouverture de ses frontières dans l’espoir de garantir la santé des citoyens ?

Le Maroc a conditionné l’ouverture de ses frontières dans le but de garantir la santé des nouveaux arrivants et des citoyens marocains. Aucune date n’a encore été fixée pour le retour à la normale de la situation aux frontières, y compris aux limites territoriales avec l’Espagne. D’ailleurs, les frontières entre l’Espagne et le Maroc sont toujours fermées en raison de la COVID-19.

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains de l’étranger, a déclaré que l’ouverture des frontières du Maroc est une question importante, mais qu’elle est liée à la mise en place des conditions nécessaires à la santé de la population nouvellement arrivée et des citoyens marocains, chaque pays prenant ses propres mesures en fonction de sa situation épidémiologique. « Je le souligne », a-t-il affirmé ces dernières heures.

Lors d’une question orale à la Chambre des communes, le ministre des Affaires étrangères a souligné que l’objectif est d’ouvrir les frontières et que des discussions sont en cours. Il a expliqué que le Maroc observe l’évolution de la situation épidémiologique dans les pays qui ont ouvert leurs frontières pour déterminer ce qui peut être fait.

Quelles sont les conditions à respecter pour entrer au Maroc après le 7 février ?

Vallée de l'Ourika - Instagram © @chl_worldwide
Vallée de l'Ourika - Instagram © @chl_worldwide
Toute personne âgée de plus de 18 ans qui n’a pas été vaccinée ne pourra pas se rendre au Maroc après le 7 février. D’abord, parce que le pays est encore classé orange du point de vue français. Ensuite, du côté marocain, l’accord stipule l’obligation de présenter un certificat de vaccination en cours de validité au niveau national et un test PCR négatif dans les 48 heures suivant l’arrivée à l’aéroport ou au port.

Il déclare que la validité du laissez-passer est déterminée en fonction des conditions du pays émetteur, explique Adel Fakir. En d’autres termes, un laissez-passer valable en France est également valable au Maroc.

A lire aussi : Algérie - Maroc : les règles de sécurité à la frontière

Les informations sur les mineurs et les enfants n’ont pas encore été clarifiées. Les autorités marocaines reconnaissent les cartes de vaccination françaises en format papier ou numérique via l’application AntiCovid. À l’entrée, les voyageurs peuvent subir un test rapide ou un test PCR, mais sur une base aléatoire. Le protocole n’est pas encore connu.

À noter que des tests supplémentaires peuvent être demandés dans les 48 heures suivant l’arrivée à l’hôtel ou au centre de résidence. Si elle est positive, les autorités prévoient les deux scénarios. Le protocole précise que les cas positifs normaux nécessitent une surveillance attentive tout en observant un confinement hygiénique dans la résidence.

Les cas positifs difficiles et graves sont transférés à l’hôpital pour le traitement nécessaire. Pour le retour en France, les conditions sont théoriquement les mêmes que dans les pays classés orange. Un test PCR ou antigénique négatif dans les 48 heures est requis au moment de l’embarquement qui doit être effectué localement.


Peut-on se rendre actuellement au Maroc ?


« Nous tenons à remercier Chloé pour ses incroyables photos. Vous pouvez les visionner sur son compte » Instagram

Sur le même thème


Lu 13654 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Mars 2022 - 07:30 Vacances au Maroc : les incontournables

Vendredi 25 Mars 2022 - 07:30 La météo au Maroc : bords d'Océan et désert

Vendredi 25 Mars 2022 - 07:30 Carte du Maroc : spécificités et géographie.


  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex