TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
logo VoyageursMaG
by TourMaG


Quelle est la signification du drapeau Turc ?


La Turquie est un pays jouissant d’une diversité historique et culturelle unique. Un pays ancré dans l’histoire de l’humanité. Tout au long de son histoire, ce pays a connu plusieurs civilisations qui ont participé grandement à sa richesse culturelle.

Parmi les éléments illustrant toute cette richesse et cette diversité, le drapeau turc, le bayrak national. Un drapeau historique, avec des signes distinctifs caractéristiques et un usage bien déterminé.


Rédigé par le Vendredi 28 Octobre 2022


L'histoire du drapeau de la Turquie

En examinant l’histoire de l’Asie centrale, berceau de la civilisation turque, on s’aperçoit que les Turcs ont eu recours à des drapeaux ou des symboles, les Tugs, bien avant leur islamisation.

Plusieurs couleurs ont, ainsi, été utilisées dont le vert, le blanc, le jaune ou le bleu. Des bouts de tissus en soie étaient attachés aux lances pendant les différentes batailles.

Sous l’Empire ottoman, des drapeaux de différentes formes et couleurs ont continué à être utilisés. Époque durant laquelle, le drapeau faisait allusion aussi bien au sultan qu’à l’empire. Ces différentes bannières étaient très dominées par le rouge et le vert.

Les premiers drapeaux ottomans étaient blancs. Le drapeau vert a été utilisé pour la première fois au cours de la bataille de Tchaldiran, à l’époque du sultan Yavuz. Son objectif était de montrer que l’empire représentait le califat islamique.

A lire aussi : Carte de la Turquie : tout savoir sur la géographie turque

L’histoire du drapeau turc la plus connue remonte à l’an 1071. Après la victoire des Seldjoukides contre les Byzantins, le chef des vainqueurs aurait aperçu sur le champ de bataille, le reflet du croissant de lune et de l’étoile au milieu d’une mare de sang des soldats seldjoukides. Il a, ainsi, décidé que le drapeau représentant les Turcs aurait la même forme et couleur. Un drapeau sacralisant le sang, le sacrifice et la terre, le territoire turc.

D’après une autre légende, Mehmet II, le conquérant, aurait vu apparaître dans son rêve un croissant et une étoile sur son buste, la veille de la chute de Constantinople.

Au cours des siècles d’histoire, la forme qui ressemble le plus au drapeau turc actuel a été utilisée pour la première fois à l’époque du sultan Selim III. Un croissant et une étoile à huit branches. C’est en 1844 qu’Abdulmecit remplace l’étoile à huit branches par une autre qui en a cinq.
La forme, les signes et les dimensions du drapeau actuel ont été officiellement définis par le biais de la loi du 29 mai 1926.

Signes distinctifs du drapeau turc

Le drapeau turc est de couleur rouge, avec au milieu un croissant de lune décroissante et une étoile à cinq branches. C’est le Ay Yildiz, l’étoile et la lune, ou le Al Sancak, la bannière rouge.

Au cours de leur histoire, les Ottomans ont utilisé plusieurs agencements pour leur bannière. La majorité de ces agencements se distinguaient par un ou plusieurs croissants en fonction de l’utilisation.

En ce qui concerne les couleurs, le vert faisait allusion au califat islamique. Vers la fin de l’époque impériale, cette couleur a été maintenue pour les institutions religieuses et le rouge était utilisé pour les institutions laïques.

Voyage Turquie consultez les dernières conditions d'entrée

Le croissant et l’étoile en tant que signes distinctifs proviennent des nombreuses légendes et traditions ayant rythmé l’émergence et le développement de la civilisation turque. De Babylone et l’Égypte ancienne, cette symbolique a toujours existé et cohabité avec différentes civilisations.
Le croissant de lune et l’étoile ont toujours été rattachés à la déesse égyptienne Isis. Les tribus turques auraient, aux alentours de l’an 800, adopté ces symboles alors qu’elles étaient au contact de peuples du Moyen-Orient. Ces signes et symboles ont, ainsi, été généralisés par la suite.

D’après certaines sources occidentales, le croissant remonte à l’époque byzantine et à la déesse Diana protectrice de Byzance. L’étoile serait un hommage de l’empereur Constantin à la Vierge Marie. Les ottomans auraient, par la suite, récupéré ces symboles.

Usage social du drapeau de la Turquie

Un drapeau est le symbole d’une nation, il représente sa souveraineté, son indépendance et sa mémoire historique. Le nom officiel attribué au drapeau turc est le Türk Bayragi. Pour les Turcs, il représente l’amour de leur patrie ainsi que l’illustration de leur identité et de leur culture.

Cette signification et ce sens profond que donnent les Turcs à leur drapeau font que certains usages de ce symbole sont strictement interdits. Le drapeau turc ne doit, par exemple, pas être utilisé s’il est en mauvais état. L’objectif est de ne pas déformer la valeur spirituelle qu’il représente. D’autant plus que d’après la loi turque, le drapeau national ne doit jamais être porté comme vêtement ou uniforme.


Sur le même thème

Istanbul : Quels sont les lieux incontournables ?
Antalya : Haut lieu du tourisme en Turquie


Mehdi Ramzi
Publié par Mehdi Ramzi
Responsable de la rubrique VoyageursMaG

Voir tous les articles de Mehdi Ramzi

linkedin twitter




Lu 50176 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Janvier 2023 - 09:47 Ankara : une aventure culturelle unique

Mercredi 18 Janvier 2023 - 12:03 Découvrez la Cappadoce en Turquie



TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias