TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e
logo VoyageursMaG
by TourMaG


Istanbul : Quels sont les lieux incontournables ?

Si vous allez passer vos prochaines vacances à Istanbul, voici les lieux incontournables à visiter.


Istanbul est l'une des plus belles villes du monde qui mérite d'être visitée au moins une fois. En atterrissant à l'aéroport, vous serez sensible à l'hospitalité du peuple turc et à la modernité qui caractérise ce vaste espace. Au milieu des centaines de vols Turkish Airlines qui atterrissent quotidiennement au nouvel aéroport, vous ressentirez l'aspect cosmopolite de la ville.

Vous n'avez pas encore défini votre itinéraire de voyage ? Découvrez les lieux d'intérêt à découvrir durant votre visite. Entre monuments culturels, musées et édifices religieux, vous explorerez une ville aux multiples facettes.


Rédigé par le Vendredi 28 Octobre 2022


Le Palais de Topkapi

Le palais de Topkapi est l'un des monuments les plus visités de cette ville très touristique. Depuis la diffusion de la série événement Le Siècle magnifique, le symbole fastueux du rayonnement de l'empire ottoman attire plus de 3 millions de visiteurs tous les ans. Après la prise de Constantinople par Mehmet II le Conquérant, un chantier colossal a débuté en 1459. Inauguré 6 années plus tard, Topkapı Sarayı a été sans cesse agrandi par les sultans de la dynastie. À présent, le palais englobe une superficie de plus de 700 000 m².

Il faut savoir que le palais est constitué de 4 cours agrémentées de nombreux bâtiments. Nous citerons également la salle du Trésor où est exposé le fameux poignard de Topkapi, pièce en émeraude et diamants, considéré comme l'arme la plus onéreuse qui existe. L'un des segments les plus intrigants de Topkapi est sans doute le Harem, qui fut un lieu d'intrigues et de confrontations entre les concubines les plus puissantes de l'histoire ottomane pour s'attirer les faveurs du sultan.

Votre visite inclura la découverte de la Cour des Janissaires. Ces troupes qui constituaient l'armée ottomane étaient formées d'esclaves chrétiens convertis. Elles accompagnaient les sultans durant les conquêtes pour agrandir le territoire de l'empire et étendre l'islam. Aussi, vous aurez l'opportunité de découvrir les ustensiles utilisés dans la cuisine du palais. Saviez-vous que les chefs s'activaient au quotidien pour subvenir aux besoins de milliers de résidents ? Prenez le temps de lire la signalétique qui vous informera sur les habitudes alimentaires de cette ère.

A lire aussi : Quelle est la signification du drapeau Turc ?

Pour découvrir cet espace dans toute sa splendeur, prévoyez d'y consacrer au moins une demi-journée. Il faut noter que c'est possible d'acquérir un billet séparé pour la visite du harem et d'y revenir ultérieurement si vous êtes limité par le temps. Aussi, surveillez les panneaux installés tout au long du parcours de visite pour savoir les lieux où il est interdit de prendre des photos.

Que vous résidiez dans un hôtel à Laleli, Taksim ou Sultanahmet, vous pourrez utiliser les transports publics qui sont très organisés pour atteindre le palais.

Le Palais Dolmabahçe

Succédant à Topkapi, le Palais de Dolmabahçe était la résidence des monarques turques. Sa construction s'est étalée entre 1843 et 1856 sous le règne du sultan Abdülmecid Il, qui souhaitait faire la propagande de la dynastie ottomane pour prouver que l'empire était toujours tout aussi puissant. Les coûts d'une telle démonstration de pouvoir égalaient 35 tonnes d'or.

Le palais symbolise la fusion entre l'architecture occidentale avec les styles néoclassique, rococo, baroque et le style ottoman. Il s'étend sur une surface de 15 000 m2 et se démarque par une façade impressionnante de 600 m. Ce palais c'est aussi 285 pièces, 44 salons, 68 salles de bains et 6 hammams.

Il faut noter qu'à partir de 1984, Dolmabahçe a été transformé en musée. Votre visite s'articulera autour de 4 espaces. Tout d'abord, vous découvrirez le bâtiment principal où se trouve le Selamlik. Ce fut la zone réservée au volet administratif et à l'accueil de personnalités illustres. Vous serez particulièrement enchantés par l'escalier en verre. Aussi, c'est dans cette partie que se trouve la salle du trône avec son lustre gigantesque.

Par la suite, vous pénétrerez le harem où résidaient les membres de la famille royale. Nous évoquerons aussi le musée de l'horloge et le pavillon en verre. L'un des détails mémorables d'une visite au Palais Dolmabahçe est sans doute la vue splendide sur le Bosphore. N'oubliez donc pas d'immortaliser la scène !

La Tour de Galata

Situé à l'entrée de la corne d'or, le quartier de Galata est l'un des plus fréquentés de la célèbre cité turque. Les touristes s'y rendent surtout pour admirer la magnifique Tour. D'une hauteur de 66,9 m avec un diamètre de 16,45 m, elle est constituée de 9 étages. Face à cette imposante construction se dévoilent les merveilles d'Istanbul. Vous pourrez admirer Aya Sofia, le détroit du Bosphore et voir au loin des couleurs de la rive asiatique.

L'origine de la tour de Galata reste un mystère. En effet, plusieurs récits accompagnent la construction de ce monument. La construction initiale remonterait à l'an 528 et avait pour but de guider les bateaux qui évoluent sur les eaux du Bosphore. Or, la tour dans sa conception contemporaine remonte plutôt au XIVe siècle. Elle représente une œuvre élaborée par les Génois qui avaient établi une colonie à Galata vers la fin du XIIIe siècle. À cette époque, ils donnèrent à ce bâtiment le nom de tour du Christ.

Lors de la conquête de la cité, les Génois ont remis les clés de la Tour à Mehmet Fatih. Il y a même une plaque qui commémore cet événement. Au fil des siècles, elle eut le rôle de point d'observation astronomique mais aussi de prison. Un récit légendaire évoque le vol de Hezârfen Ahmed Çelebi depuis le sommet de la tour avec des ailes qu'il aurait fabriquées en 1632.

Depuis 1960, la Tour de Galata est accessible au public. Pour découvrir ce monument d'Istanbul, il est préférable de ne pas s'y rendre durant l'après-midi pour éviter les longues files d'attente. Privilégiez plutôt l'heure d'ouverture pour voir toute la ville se réveiller depuis le sommet qui se trouve au 7e étage. Pour y accéder, deux ascenseurs ont été aménagés à l'intérieur. Il est même possible de prendre un café turc authentique dans le café situé à l'étage supérieur.

Voyage Turquie consultez les dernières conditions d'entrée

La Basilique Sainte-Sophie

Sainte-Sophie est un monument qui remonte à l'empire byzantin. Construit sous l'empereur Justinien au début du VIe siècle, ce chef-d’œuvre fascine sur plus d'un plan. Le souverain avait une vision grandiose de cette réalisation qui marquera son règne tumultueux. Il avait pour objectif d'élever au cœur de Constantinople un monument qui n'aura rien à envier au temple de Jérusalem.

Il faut savoir que les travaux ont duré moins de 6 ans, ce qui représente une véritable prouesse pour l'époque. Aussi, sa coupole est l'un des détails captivants de cet édifice iconique. Non seulement elle a un diamètre impressionnant de plus de 30 mètres, mais elle s'élève également à environ 60 m du sol.

Après avoir été un puissant symbole pour la foi chrétienne pendant plusieurs siècles, Aya Sofia a été convertie en mosquée. Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, la décoration intérieure a été métamorphosée pour rendre hommage à la religion musulmane. Les sultans ottomans l'ont particulièrement sublimée notamment avec l'installation d'un lustre gigantesque qui rehausse l'esthétique de l'espace.
Au fil des siècles, Sainte-Sophie a été déclarée en tant que musée. Or, en 2020, l'édifice historique a retrouvé son statut de mosquée. Ces métamorphoses identitaires font toute l'authenticité de ce monument. En effet, la prière musulmane s'élève au cœur de fresques bibliques pour rappeler un idéal de tolérance et de fraternité.

Si vous souhaitez pénétrer à l'intérieur de Sainte-Sophie, sachez que la visite est gratuite. Toutefois, quelques règles sont à considérer pour profiter pleinement de cette expérience. Pour les femmes, il est impératif de se couvrir la tête dans le respect des coutumes musulmanes. Un stand de vente de foulards est installé à l'intérieur du périmètre. Aussi, chaque visiteur est tenu de retirer ses chaussures et de les placer dans les compartiments installés à l'entrée. De même, si vous souhaitez prendre des photos, vous ne disposez pas de la permission d'installer un trépied.

Si vous ne souhaitez pas faire la queue, il est préférable de découvrir ce monument très tôt à partir des premières heures d'ouverture. Évitez également les heures de prière car l'espace est vidé pour permettre aux fidèles de prier dans le calme.

La Citerne Basilique

Comme les autres citernes de la ville, la Yerebatan Sarnıcı avait pour mission initiale d'alimenter la ville en eau face à une éventuelle attaque extérieure. La Citerne Basilique remonte à l'époque de Justinien Ier. Le monarque avait ordonné sa construction pour cheminer l'eau depuis les forêts de Belgrade vers Constantinople à travers les aqueducs de Valente et d'Adriano. Elle s'étend sur 140 m de long contre 70 m de large.

Également surnommée Palais Enfoui, cette citerne est capable de contenir 100 000 m3. Ce monument est constitué de 336 colonnes dont chacune mesure 9 m. En la visitant, vous avancerez sur les passerelles aménagées pour pouvoir accéder aux différentes zones de l'espace. Avant cette installation, il était uniquement possible de bouger à l'intérieur de la citerne à bord d'une barque. En avançant dans ce lieu à la lumière tamisée, vous serez touché par le mysticisme de l'espace.

Le Grand Bazar

Vous aimez le shopping ? Le Grand Bazar répondra à vos fantaisies les plus improbables. Couvrant une immense surface de plus de 40 000 m2, vous passerez devant plus de 3 000 magasins. Au quotidien, les 20 portes qui donnent accès au Grand Bazar voient défiler 2 000 travailleurs et près d'un demi-million de visiteurs chaque jour.

Vous y trouverez des boutiques spécialisées dans les épices et les pâtisseries turques mais également des vendeurs de souvenirs et d'objets décoratifs. Si vous souhaitez apporter une touche orientale à votre maison ou simplement vous faire plaisir, vous pourrez acquérir un tapis traditionnel ou un bibelot en céramique ainsi que différentes pièces antiques et des bijoux.

A lire aussi : Antalya : Haut lieu du tourisme en Turquie

Ce grand espace de commerce remonte à l'an 1455. En effet, le Grand Bazar a été édifié sous l'ordre du Sultan Mehemet II. Quelques décennies plus tard, Soliman commandera des travaux d'agrandissement. Malheureusement, cet espace marchand a subi de nombreuses infortunes dont nous pouvons évoquer le terrible incendie de 1954.

Cet endroit étant immense, vous risquerez de vous y perdre. Alors, pas de panique ! Des agents de sécurité sont postés au niveau des portes pour vous orienter. Aussi, il est particulièrement recommandé de faire preuve de vigilance. Ne payez pas directement le prix communiqué. Il est toujours possible de négocier le prix de vos achats au point même d'obtenir une réduction de 50 %.

La Mosquée Süleymaniye

Cette mosquée traduit tout le génie de l'architecture de Soliman le Magnifique, Mimar Koca Sinan. Sa construction s'est étalée entre 1550 et 1557. Au-delà d'un simple lieu de foi, la Mosquée Süleymaniye représente une structure complète où l'on retrouve aussi un hôpital, une école coranique mais également une cuisine.

Par ailleurs, c'est dans cette mosquée impériale que reposent le glorieux sultan et son épouse, l'intrigante Hürrem Sultan.

La Mosquée Bleue

En plus de Sainte-Sophie, cette mosquée est l'une des deux merveilles de la vieille ville d'Istanbul qui figure au classement de l'UNESCO. Elle tire son nom des quelque 20 mille carreaux de céramique bleue provenant d'Iznik qui furent utilisés durant le chantier.

Les travaux ont débuté en 1609 et se sont achevés en 1616. Nommée également Mosquée du Sultan Ahmed 1er, elle a été édifiée dans le périmètre de Sainte-Sophie pour illustrer toute l'ingéniosité de l'architecture musulmane. Considérée comme la plus vaste mosquée de la cité, cette construction fascinante a exigé un travail particulier de la part de l'architecte visionnaire. Par ailleurs, Sinan a noté tout le déroulement de cette œuvre dans 8 volumes préservés jusqu'à nos jours dans la bibliothèque du palais Topkapi.

Pour découvrir cette merveille architecturale, prévoyez environ 30 minutes. Aussi, assurez-vous d'être là de bonne heure pour éviter les multiples groupes touristiques qui s'y rendent chaque jour.

Les musées d'Istanbul

Le patrimoine culturel et historique de la ville d'Istanbul est indéniable. La succession de multiples dynasties et différents empires a créé une sublime palette identitaire. Dans cette perspective, Istanbul abrite de nombreux musées qui illustrent les grandes périodes que la ville a traversées. Nous pouvons nommer :

Le musée archéologique
Le Arkeoloji Müzesi est à découvrir lorsque vous visiterez le palais Topkapi. Cette structure abrite une magnifique collection d'antiquités qui compte parmi les plus somptueuses à travers le monde. Parmi les pièces exposées nous évoquerons le Sarcophage d’Alexandre le Grand. Il vous sera également possible d'admirer un Cheval de Troie.

Le musée des Arts turcs et islamiques
Ancienne demeure du grand vizir Ibrahim Pacha, le Musée des Arts turcs et islamiques abrite une vaste collection de 40 000 objets historiques. En découvrant les différentes salles d'exposition, vous voyagerez à travers les plus grandes civilisations qui ont marqué le monde islamique. Ce sera aussi une occasion d'en apprendre davantage sur la vie du peuple turque entre le VIIIe et le XIXe siècle.

Le musée Saint-Sauveur-in-Chora
Appelée également Musée Kariye, l’église Saint-Sauveur-in-Chora est un monument qui vaut le détour. Il est localisé au niveau de la porte d'Andrinople. Cette structure est sublimée par de somptueuses mosaïques byzantines. Aussi, les fresques qui y sont dessinées ont une importance capitale dans l'héritage chrétien. Il est intéressant de noter que ce musée est très proche des remparts de Théodose qui, en dépit des siècles passés et de la dégradation du temps, n'ont pas perdu leur magnificence.

Le Musée Panorama 1453
Un musée a été spécialement mis en place pour rendre hommage à la prise de Constantinople. En visitant cet espace, vous découvrirez toutes les étapes de la chute de la capitale de l'empire byzantin à travers des panneaux explicatifs et des séquences vidéo.

Faire une croisière sur le Bosphore

Un séjour à Istanbul serait incomplet sans une aventure sur le Bosphore. il faut savoir que le Bosphore, relie la mer noire et la mer de Marmara. Vous verrez sans doute les habitants de la rive anatolienne à bord des navires publics se dirigeant vers la rive européenne.

Vous pouvez choisir entre une croisière classique ou bien une croisière-dîner qui compte également un spectacle de danse occidentale ou de danse classique turque.

Îles aux Princes

Localisé à seulement 15 km de la capitale, ce bout de paradis est un espace agréable et paisible. Vous pouvez monter à bord d'un bateau à partir des quais de la capitale, notamment la station maritime d'Eminönü ou celle de Kadiköy et vous offrir une journée dans ce lieu où le temps semble s'être figé.

Il est intéressant de noter que l'on peut uniquement circuler à vélo ou à pied dans cette zone préservée. Sur place, vous pouvez vous offrir une glace traditionnelle en flânant à travers les ruelles où s'élèvent des maisons ottomanes.

Le café Pierre Lotti

Ce café est l'attraction principale du quartier d’Eyüp. Il doit son nom au célèbre voyageur français qui a choisi de vivre à Istanbul entre 1850 et 1923. Il aimait s'attarder à la terrasse où est installé le café actuellement pour profiter de la vue impressionnante.

Pour accéder à Piyerloti Kahvesi, vous pouvez monter à bord du téléphérique et admirer la ville d'en haut. Il est aussi possible de monter la colline à pieds.

Les quartiers incontournables

Au cœur d'Istanbul, plusieurs quartiers valent le détour :

Sultanahmet
C'est sans doute le quartier le plus réputé de la ville. En effet, c'est là que se trouvent quelques-uns des monuments les importants de la ville comme la mosquée Bleue et Aya Sofia. Si vous aimez les animaux, faites une pause dans le parc de Sultanahmet pour jouer avec les nombreux chiens et chats pris en charge par la mairie et les habitants du quartier. Aussi, c'est dans ce parc que s'élève l'obélisque de Théodose. Si vous avez envie de déguster une spécialité authentique, vous pourrez déjeuner dans le célèbre restaurant Tarihi Sultanahmet Köftecisi en activité depuis 1920.

Balat
Balat est un quartier vivant qui est célèbre pour ses multiples façades aux couleurs joyeuses. Si vous appréciez la photographie, vous tomberez incontestablement sous le charme de ce lieu. Anciennement, Balat était le quartier juif de l'ancienne capitale turque. À présent, vous y rencontrerez différentes nationalités dont les résidents grecs et arméniens.

Ortaköy
Le quartier d'Ortaköy se situe sur la rive européenne d'Istanbul au pied du célèbre pont des martyrs du 15 juillet. Par le passé, les Istanbuliotes de différentes confessions y habitaient harmonieusement. Ainsi, vous pourrez y visiter de multiples églises, mosquées et synagogues. Ce quartier est surtout connu pour les fameux stands de Kumpir, pomme de terre de grand volume préparée au four. Les vendeurs vous inviteront à goûter cette fameuse spécialité garnie de multiples ingrédients.

Kadiköy
L'un des quartiers les plus fréquentés de la cité, Kadiköy est très dynamique. Si vous êtes intéressé par les produits locaux, vous pouvez faire des achats dans le marché local. Il y a également de multiples brasseries, pubs et bars où vous pourrez côtoyer la jeunesse turque. Aussi, n'oubliez pas de vous prendre en photo avec l'intriguant taureau français qui attire de nombreux touristes.

Visiter un Hammam

Après avoir passé une longue journée de promenade, il serait intéressant de vivre une expérience authentique : prendre un bain dans un hammam. Ces établissements ne sont pas mixtes. Vous aurez donc toute la discrétion recherchée.

Nous pouvons vous recommander l'un des meilleurs établissements de la ville, le Ayasofya Hurrem Sultan. Il est aussi intéressant de réserver votre séance de détente dans le Kılıç Ali Paşa Hamamı.

Sur le même thème

Météo à Istanbul : Quels sont les meilleurs mois pour vous y rendre ?
Paris - Istanbul, comment faire le trajet ?


Mehdi Ramzi
Publié par Mehdi Ramzi
Responsable de la rubrique VoyageursMaG

Voir tous les articles de Mehdi Ramzi

linkedin twitter




Lu 4494 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Janvier 2023 - 09:47 Ankara : une aventure culturelle unique

Mercredi 18 Janvier 2023 - 12:03 Découvrez la Cappadoce en Turquie



TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias