TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Ces big boss du tourisme qui ont fait le buzz en 2016

Ils ont marqué l'actualité de l'année écoulée


Rédigé par La Rédaction le Lundi 2 Janvier 2017

Nouvelles fonctions, rachat d'entreprise, prise de risques, innovations... disparitions : l'année 2016 aura été mouvementée pour les patrons du tourisme. Certains ont fortement marqué l'actualité du secteur par leurs initiatives. D'autres n'ont pas réussi à maintenir leur activité. TourMaG.com vous propose de revenir sur ces big boss qui ont fait le buzz en 2016.




Pascal de Izaguirre, président de TUI France

Pascal de Izaguirre - DR : TUI France
Pascal de Izaguirre - DR : TUI France
Le président de TUI France, Pascal de Izaguirre, a connu une année 2016 plutôt chargée.

Son groupe s'est rapidement positionné pour racheter Transat France et Tourgreece, les filiales française et grecque de Transat, mises en vente le 12 janvier 2016 par le groupe canadien.

Ce dernier a annoncé, le 11 mai 2016 qu'il avait reçu une offre ferme de la part de TUI AG et que les deux groupes entraient alors en négociations exclusives. Une opération qui s'est finalement conclue le 31 octobre 2016.

A la suite de quoi, Pascal de Izaguirre a immédiatement pris la suite de Patrice Caradec en tant que PDG et président du conseil d'administration de Transat France le 1er novembre 2016. Quelques jours plus tard, le 4 novembre 2016, il a lancé le projet One de rapprochement entre les deux entreprises.

Depuis, il est en discussion avec les représentants du personnel des deux groupes désormais réunis au sein d'un comité centrale d'entreprise (CCE). C'est à eux qu'il présentera le futur plan de départs volontaires le 21 février 2017.

Didier Munin, patron du groupe Boiloris

Didier Munin - DR
Didier Munin - DR
Après 30 ans d'histoire, une page se tourne pour Didier Munin.

Ce dernier a fondé en 1986 l'entreprise Boiloris qui compte aujourd'hui 110 salariés, 27 agences (13 Jet tours, 9 Thomas Cook, 4 Boiloris Voyages et une Havas Voyages) basées à Paris et en région parisienne, 1 call center boiloris.com, ainsi que les TO Sicilfly et Tapis Rouge, et le site Dégriffe-Voyages.com.

Didier Munin a également ouvert en 2014 une Trattoria Italienne, Casa Flora, située dans le 15e arrondissement, juste en face du siège de l'entreprise rue Saint-Charles.

Mais les difficultés l'ont rattrapé après le rachat de 8 agences de voyages Thomas Cook en 2014, puis les attentats en France fin 2015 et en juillet 2016 qui ont mis un coup de frein à son activité.

Malgré sa volonté de restructuration, il ne parvient pas à redresser la barre, et fin 2016, Didier Munin annonce que le dépôt de bilan paraît inévitable.

Laurent Magnin, PDG de XL Airways

Laurent Magnin - DR : A.B.
Laurent Magnin - DR : A.B.
Fin d'année agitée pour Laurent Magnin, le président-directeur général (PDG) de XL Airways.

Le 27 octobre 2016, nous vous avons en effet annoncé le mariage de sa société avec La Compagnie. Une opération qui a permis, par un jeu de « paiement » en actions, à XL Airways de devenir propriétaire de la Compagnie sans avoir à sortir de cash.

Un nouveau groupe qui pèse 400 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel et dispose d'une flotte de 5 avions long-courriers. Il compte 800 collaborateurs et deux tour-opérateurs : Héliades et Crystal TO.

Et le 1er décembre 2016, nous avons appris que c'est Laurent Magnin qui en serait désormais le PDG. Il prend notamment la suite de Frantz Yvelin, le fondateur et ancien dirigeant de La Compagnie.

Deux semaines plus tard, le 16 décembre 2016, XL Airways a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec Air Austral pour la coordination de l'activité des deux compagnies aériennes.

Ce partenariat prévoit un partage de codes, l'alignement des programmes de vols et l'ouverture de nouvelles vers La Réunion au départ de Marseille, Lyon et d'une autre ville de province dont le nom n'a pas encore été dévoilé.

Dominique Beljanski, ex-présidente de la coopérative Selectour Afat

Dominique Beljanski - DR
Dominique Beljanski - DR
Le projet de commissionnement en TTC des nouveaux contrats de référencement chez Selectour Afat aura eu raison de la présidence de Dominique Beljanski.

Annoncé en décembre 2015 à Istanbul, le projet sera abandonné en février 2016, après le refus de Transat, Kuoni et TUI d'appliquer ces nouvelles conditions de référencement.

Après le tollé suscité par cette affaire, Laurent Maucort, le directeur général de la coopérative, prend les rênes des négociations. Tandis que plusieurs membres siégeant au conseil d’administration appellent à la démission de Dominique Beljanski, Jean-Luc Dufrenne et Didier Calas.

Dominique Beljanski reste tout de même à la barre, alors que 6 administrateurs démissionnent.

Après deux années à la présidence, elle a choisi de ne pas se représenter. Laurent Abitbol lui a succédé en juin 2016.

Laurent Abitbol, président de la coopérative Selectour Afat

Laurent Abitbol - DR
Laurent Abitbol - DR
La nouvelle est tombée le 23 juin 2016 : Laurent Abitbol élu président de la coopérative Selectour Afat. Il prend la suite de Dominique Beljanski, présidente sortante, qui a décidé, au dernier moment de ne pas se présenter à sa réélection.

Le président du directoire du groupe Marietton n'a pas tardé à se mettre au travail dans ses nouvelles fonctions à la tête du réseau volontaire. Dès début octobre 2016, il était à Bangkok (Thaïlande) pour les 12e forces de ventes tourisme.

Un rendez-vous au cours duquel, il a présenté sa feuille de route et ses objectifs : création d'un GIE pour augmenter le nombre d'adhérents, nouveau concept d'agences de voyages, campagne de communication et nouvelle marque.

Sur ce dernier point, le conseil d'administration a voté dès le 14 octobre 2016 pour l'adoption de la marque « Selectour ». « Afat » disparaît du nom du réseau.

Ensuite, c'est lors du congrès de Selectour, organisé à Québec début décembre 2016, que Laurent Abitbol a un peu plus détaillé ses plans. Et ces derniers constituent une vraie révolution pour le réseau et le secteur.

Il compte, entre autres, redéfinir la politique de pilotage des ventes avec de nouvelles directives du siège, diminuer le nombre de fournisseurs référencés et mettre en place un système de « bonus/malus » pour la rétribution des adhérents.

Isabelle Cordier, directrice générale de FRAM

Isabelle Cordier - DR
Isabelle Cordier - DR
Comme nous vous l'avions annoncé en exclusivité, c'est Isabelle Cordier que LBO France et Karavel/PromoVacances ont choisi de nommer directrice générale (DG) de FRAM en février 2016.

Elle est ensuite entrée en fonction début avril 2016 avec la difficile mission de redresser le tour-opérateur (TO) toulousain repris à la barre fin novembre 2015.

Nous l'avons rencontrée début septembre 2016 pour faire un point d'étape avec elle. Elle a alors reconnu que le groupe a connu un été 2016 difficile et a demandé "un peu de temps" pour que FRAM gagne à nouveau de l'argent.

Mais son plan de relance prévoit notamment la dénonciations de nombreux accords d'entreprise et la suppression d'avantages qui étaient jusqu'alors accordés aux salariés : tickets-restaurants, pauses rémunérées, jours de carence en cas d'arrêt maladie, plans PERCO/PEE...

Une décision qui a eu du mal à passer auprès du personnel de FRAM et de leurs représentants. C'est ainsi qu'une intersyndicale réunissant la CGT, FO et la CFDT a lancé un appel à la grève au sein du groupe jeudi 24 novembre 2016.

Il a été suivi par une cinquantaine d'employés qui ont notamment manifesté leur mécontentement dans les rues de Toulouse.

Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM

Jean-Marc Janaillac - DR : A.B.
Jean-Marc Janaillac - DR : A.B.
Alors que le bras de fer avec les syndicats est toujours en cours, Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM crée la surprise en annonçant son départ du groupe pour prendre les manettes de l'IATA.

Jean-Marc Janaillac lui succède avec un nouveau plan de relance pour Air France-KLM, « Trust Together ».

Parmi les axes présentés dans le plan figure la création d'une nouvelle compagnie aérienne dont le positionnement reste à préciser.

D'autres chantiers attendent Jean-Marc Janaillac en 2017, notamment la stratégie du groupe face à la concurrence, le renouvellement de la flotte et les négociations avec les syndicats de pilotes et de PNC.

Il pourra compter sur une équipe renouvelée pour mener à bien tous ces chantiers, après le départ de Lionel Guérin, DGA de HOP ! Air France et de Frédéric Gagey, président d'Air France.

Antoine Ferretti, PDG d'Air Méditerranée

DR
DR
Il se voulait rassurant pour l'avenir de sa compagnie, puis ce fût le silence radio avant que la décision de justice ne tombe, le 15 février 2016.

Finalement, Air Méditerranée, la compagnie dirigée par Antoine Ferretti a été liquidée, faute de repreneur sérieux.

Une faillite qui a causé grand tort aux 220 salariés de la compagnie, mais aussi aux tour-opérateurs partenaires et aux clients, dont certains n'ont toujours pas été remboursés.

Bjørn Kjos, PDG de Norwegian

Bjørn Kjos, PDG de Norwegian - DR : Creative Commons Attribution
Bjørn Kjos, PDG de Norwegian - DR : Creative Commons Attribution
En février 2016, Bjørn Kjos, PDG de la compagnie Norwegian annonce la mise en vente de vols entre Paris et New York pour 179 euros.

La low cost montre ainsi sa détermination à s'imposer sur le marché très convoité des vols transatlantiques, avec des lignes vers Fort Lauderdale/Miami, New-York ou encore Los Angeles.

En juin 2016, Norwegian poursuit son développement en ajoutant une ligne entre Fort Lauderdale/Miami et Pointe-à-Pitre, en attendant peut-être le lancement de lignes directes entre Paris et les Antilles françaises.

Et Bjørn Kjos ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Pour 2017, il annonce déjà d'autres grands projets, avec l'embauche de 300 à 500 pilotes basés à Paris, l'ouverture d'une base de PNC à Barcelone et une de pilotes à Amsterdam.


Lu 5792 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com