TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Membership Club

II. Etudes Métier MemberShip Club

toutes les études publiées depuis février 2021



Vous trouverez dans ces pages toutes les études métier répertoriées dans le cadre de la liste de diffusion Whatsapp quotidienne, réservée aux abonnés du MemberShip Club à jour de leur cotisation. Quelque soit la date de votre adhésion, vous pourrez désormais y accéder au même titre que tous les autres MemberShip.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 24 Novembre 2021

HOOTSUIT : rapport 2022 sur les Réseaux sociaux

Entre l'essor du social commerce, la nouvelle pression pour offrir un service client exceptionnel et les communautés de niche florissantes : le social est le centre de gravité en ligne. Et il évolue plus vite que jamais.Le rapport sur les Tendances des Médias Sociaux 2022 est là pour vous aider à vous y retrouver, avec des insights provenant de notre enquête mondiale menée auprès de plus de 18 000 spécialistes du marketing et dirigeants chez Twitter, YouTube et bien d’autres.


BANQUE DE FRANCE : BILAN DES VOYAGES MONDE ET FRANCE 2020

Les études dans tous leurs états /crédit DepositPhoto
Les études dans tous leurs états /crédit DepositPhoto
La Banque de France a sorti une étude intitulée “Bilan des voyages dans le monde et en France en 2020 : de l’annus horribilis à une reconfiguration durable ?”
La Covid-19 a bouleversé les voyages internationaux. Les restrictions à la mobilité mises en place dans chaque pays au départ comme à l’arrivée des voyageurs, couplées aux mesures internes, ont entraîné une baisse de 74% des arrivées internationales dans le monde et de 66% des recettes en 2020. Première destination touristique en nombre de voyageurs et troisième en recettes, la France a subi de plein fouet la mise à l’arrêt d’un secteur phare
avec un effondrement de 50% de ses recettes de voyages.
La saison estivale, avec de moindres restrictions, a toutefois limité l’ampleur de la chute dans l’Union européenne, a contrario des voyages extra-européens restés très déprimés. Une reconfiguration géographique des déplacements internationaux pourrait se dessiner à terme avec un recul des voyages lointains. Dans ce contexte, les gains de parts de marché de la France par rapport aux pays européens en 2020 restent à confirmer.


EXPEDIA : TRAVELER VALUE INDEX 2021

Chez Expedia Group, nous pensons que que le voyage est une force du bien. Cela était vrai avant la fermeture l'arrêt des voyages en 2020 et c'est encore plus vrai encore plus vrai aujourd'hui. Notre espoir est d'utiliser les leçons apprises pendant cette cette période d'adversité pour générer opportunités pour l'ensemble de l'écosystème l'ensemble de l'écosystème mondial du voyage.

C'est pourquoi nous avons créé l'indice de valeur du voyageur, une nouvelle une nouvelle recherche pour comprendre l'impact de la pandémie sur le comportement des voyageurs et comment COVID-19 va continuer à influencer d'influencer les décisions de réservation. Plus important encore, nous examinons comment vous, notre partenaire, pouvez vous adapter au nouveau monde du voyage. L'indice de valeur pour le voyageur renforce ce que nous avons appris sur les nouvelles attentes en matière de santé et de sécurité, tout en tout en indiquant d'autres transformations du secteur.

AMADEUS : NDC 2021 AND THE PATH TO INDUSTRIALIZATION

Les dernières années ont vu des progrès constants en matière de NDC. Cependant, les progrès n'ont pas toujours été linéaires. Pendant un certain temps, il est apparu que la vision de la NDC serait difficile à concrétiser en raison de la la complexité de la normalisation technologique et des considérations de la technologie et des considérations commerciales ayant un impact sur un si grand nombre d'acteurs différents.
Cependant, au cours des 18 derniers mois, malgré la pandémie, la dynamique du NDC n'a pas faibli. autour du NDC ne s'est pas arrêté. En fait, la vision largement partagée d'améliorer le la vente au détail de voyages, de se concentrer davantage sur les besoins des voyageurs et de simplifier les processus est à l'origine de nombreux progrès.

CLUB MED SKI REPORT EDITION 2021-2022

Après une saison 2020/2021 bousculée par la situation sanitaire, plus d’1 Français sur 2 (57%) déclare aujourd’hui être attiré par un séjour à la montagne l’hiver. Un intérêt qui démontre que la montagne reste l’une des destinations favorites des Français, malgré la fermeture des stations la saison passée. Concernant le choix de la station et de l’hébergement, le prix détermine la destination pour 41 % des personnes interrogées.

Un critère également identifié comme le principal frein à la réservation (51 %). Viennent ensuite, l’accessibilité de la station à 29 % puis son niveau d’ensoleillement. 24 % des répondants mentionnent également la dimension authentique (territoire, paysage, patrimoine) de la destination comme premier critère de décision.

LE CNAM : FORMATIONS ET EMPLOIS EN TEMPS DE CRISE SANITAIRE

Un secteur, autrefois en progression, menacé 7
Des enjeux forts liés à l’emploi et à la formation 8
Approcher « la formation dans le secteur du tourisme » : des difficultés à circonscrire et à catégoriser 9
La formation, un élément « clé », mais pourtant peu représenté dans les rapports du Conseil Interministériel du Tourisme et les plans d’aides au secteur. 10
Deuxième partie : Les relations entre emploi et formation dans le secteur 13
Les usages de la formation 13
Des enjeux d’ajustement entre formations/diplômes et métiers 19
Troisième partie : La formation continue en temps de crise 22
1. Une brusque accélération du passage au numérique 22
2. Entre urgence et long terme : quelle évolution des contenus ? 25
3. Les dispositifs publics, opportunités ou obstacles ? 32
4. Éléments de comparaison internationale 36
5. Des professions peu touchées par la formation en temps de crise : l’exemple des
guides touristiques

AMADEUS : ETUDE CENSUSWIDE SUR L'EVOLUTION VOYAGEURS (ANG.)

Pour la seconde année consécutive, la crise de la COVID-19 a continué à mettre l'industrie du voyage au défi. Nous avons cependant constaté des progrès et exploré de nouvelles façons de reconstruire le voyage. Alors que le secteur observe cette reprise partout dans le monde, Amadeus, leader mondial des technologies du voyage, continue de se concentrer sur les besoins des voyageurs et sur la façon de permettre à tout un chacun de voyager à nouveau en toute sécurité.

Au cours des 12 derniers mois, Amadeus a réalisé à l’échelle mondiale, trois enquêtes auprès des voyageurs pour comprendre leur sentiment pendant cette période particulière. Cette dernière étude se concentre sur leur comportement et leurs préoccupations lors d’un voyage, leur sentiment à l'égard des données de santé ou encore leur réceptivité à la technologie et au voyage durable. Censuswide a interrogé les répondants entre le 2 et le 14 septembre 2021, sur neuf marchés, dont la France, l'Allemagne, l'Inde, la Russie, Singapour, l'Espagne, les Émirats Arabes Unis, le Royaume-Uni et les États-Unis, avec 1 000 répondants par marché.

IFOP : LES CADRES ET LA VISIOCONFERENCE

La visioconférence, est un mode de réunion qui ne s’arrête pas avec le retour progressif du présentiel : 94% des cadres ont utilisé la visioconférence au cours des douze derniers mois, dont 71% au cours des sept derniers jours.
Mais celle-ci a moins les faveurs des cadres quand ils ont le choix avec le présentiel : dans ce contexte, 57% préfèrent le présentiel et 43% la visioconférence. Le présentiel est nettement plus apprécié chez les plus âgés (61% des plus de 40 ans préfèrent le présentiel).

AMADEUS : Seuil psychologique de tolérance voyageurs lors des frais de change au cours d’une réservation (Anglais)

Lors de la réservation d'un vol, 89 % des voyageurs seraient plus enclins à choisir une compagnie aérienne plutôt qu'une autre si elle leur offrait la possibilité de payer dans leur devise préférée.

Un chiffre qui souligne l'importance accordée par les voyageurs à la transparence des prix. En effet, selon une nouvelle étude d'Amadeus, des frais cachés élevés, souvent prélevés par des intermédiaires financiers, s’appliquent bien souvent aux voyageurs s’ils privilégient un paiement dans une devise en particulier.

Plus d'un tiers des personnes interrogées ont payé entre 3 et 10 % du coût total d'un vol pour effectuer le paiement dans leur propre devise. Ils sont même 14 % à avoir été facturés plus de 10 % du coût total du vol. La grande majorité des voyageurs (76 %) ont signalé des frais de change inattendus lors de l'achat d'un vol.

Lu 2515 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >