TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Distribution "choisie" : Le Club Med met fin au contrat avec les réseaux volontaires

A partir du 31 décembre 2020



L'information courrait depuis quelques mois déjà, le Club Med a décidé de manière unilatérale de se séparer des contrats avec les réseaux de distribution volontaires. Parmi eux Selectour. La marque au Trident souhaite s'orienter vers une distribution choisie et sélectionner les agences avec qui elle souhaite travailler.


Rédigé par le Mercredi 30 Septembre 2020

Nous souhaitons être revendu uniquement par des TED Travel experience Designers - DR Depositphotos.com
Nous souhaitons être revendu uniquement par des TED Travel experience Designers - DR Depositphotos.com
"Il fait du sens de n’ouvrir l’accès à notre système qu’ à des agences qui font un minimum de réservations par semaine" avait expliqué Xavier Mufraggi, l'ex-CEO Europe et Afrique du Club Med dans une interview accordée à TourMaG.com.

La marque au Trident est passée à l'action.

En effet dans un message envoyé aux adhérents, Laurent Abitbol président du directoire de Selectour informe que "Le Club Med a décidé de manière unilatérale de se séparer des contrats avec les réseaux de distribution volontaires, tel que Selectour à compter du 31 décembre 2020".

L'hippocampe ne serait pas le seul visé par cette décision. Le Club Med souhaite désormais passer des accords de gré à gré avec des agences qu'ils auront sélectionnées.

Du côté de Tourcom, Richard Vainopoulos précise : "Nous n'avions pas signé de contrat de référencement classique au départ et le Club Med a choisi lui-même les agences à l'époque avec lesquelles il souhaitait travailler".

"Nous souhaitons être revendu uniquement par des TED Travel experience Designers"

"En France la marque est très forte : le direct représente 70% de nos ventes.

Nous souhaitons être revendu uniquement par des TED Travel experience Designers qui comprennent le produit Club Med, qui l’ont expérimenté avec leur famille et qui pourront ainsi le proposeront quand ils auront identifié le bon prospect.

Ces profils sont capables de vendre notre produit aussi efficacement que nos propres propres vendeurs et sont à même, technologiquement, de le faire avec nos propres outils.

En Italie, les 3000 agences de voyages vendent à 85% uniquement une réservation par an … A quoi bon. Sont ils vraiment prospecteurs ou preneurs de commandes ?"
avait ajouté le CEO à l'époque.

"Nous allons continuer à développer les corners, c’est une de nos priorités. Nous regardons aussi de près les petits réseaux voire même les indépendants qui font du produit très haut de gamme. Cela nous intéresse aussi, s’ils ont une démarche et une stratégie similaire à la notre."

Lu 18653 fois

Tags : trident
Notez

Commentaires

1.Posté par Consultant e-tourisme le 01/10/2020 09:30
Décision intéressante qui montre que pour le Club Med, la cohérence du positionnement et de l'expérience client (avant vente ici) passent avant tout.

2.Posté par Gomes le 01/10/2020 11:12
Très bonne décision du Club Med. C'est une approche cohérente en terme de stratégie commerciale. Moins de revendeurs qui vendent mieux. Cela permet d'orienter les frais markering et les commissions sur des points de vente réellement motivés, et d'avoir un ROI plus impactant. Bravo Club Med, il fallait oser...Cela va peut-être inspirer d'autres TO.

3.Posté par Zagovian le 01/10/2020 13:51
Si vous évincée mon agence à Bretigny sur Orge Saga voyage je partirais plus avec le club plus de 3 voyages par an

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex