TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Référencement Selectour, Havas : vers un nouveau tour de vis ?

Certains TO se demandent pourquoi ils n'ont pas reçu le courrier



Les contrats de référencement du GIE ASHA arriveront à terme fin 2021. Pour accélérer les négociations, plusieurs tour-opérateurs ont reçu une lettre de tacite reconduction pour les trois années à venir. En revanche d'autres n'ont rien reçu et ne savent pas vraiment comment l'interpréter...


Rédigé par le Mercredi 17 Février 2021

Plusieurs tour-opérateurs ont reçu un courrier leur proposant une reconduction tacite sur la base des contrats actuels - DR
Plusieurs tour-opérateurs ont reçu un courrier leur proposant une reconduction tacite sur la base des contrats actuels - DR
C'est dans un contexte particulier - celui de la crise sanitaire - que le sujet des référencements du GIE ASHA (Selectour Havas) va à nouveau être remis sur la table.

Les contrats de référencement actuels Gold, Silver et Bronze présentés au Congrès de Dubaï en décembre 2018 vont arriver à leur terme, fin 2021.

Lire : Selectour : Gold, Silver et Bronze... qui sont les TO qui ont décroché le "gros lot" ?

Comme c'est le cas habituellement, les contrats Selectour et Havas Voyages, ont été dénoncés en décembre dernier.

Depuis, plusieurs tour-opérateurs ont reçu un courrier leur proposant une reconduction tacite sur la base des contrats actuels.

Selon nos informations, Bravo Club, Asia, Climats du Monde, Exotismes ou encore FTI Voyages auraient reçu le précieux sésame.

Pas vraiment un contrat triennal avec le Covid

"Cette mesure est pleine de bon sens, cela nous permet de nous tenir prêts pour la riposte, explique un voyagiste qui, lui, a reçu le courrier.

Il vaut mieux avoir de la visibilité entre partenaires pour pouvoir préparer la relance pour l'automne-hiver, avec des équipes qui seront mobilisées. Plus nous pouvons gagner du temps pour préparer les campagnes, la promotion, mieux ce sera."

De son côté, Patrice Caradec, Président d'Alpitour France (Bravo Club), heureux récipiendaire également, précise : "nous n'avons pas vraiment vécu un contrat triennal avec le Covid.

L'année 2020 a été au deux tiers amputée, et en 2021 l'activité n'est pas encore repartie. Je ne me suis pas encore penché sur le sujet. Nous allons voir comment tout cela va se mettre en place. Mais nous sommes ravis d'être pré-sélectionnés",
explique-t-il.

D'autres regardent tous les jours leur boîte aux lettres...

Pour d'autres partenaires du GIE, en revanche, la boîte aux lettres est toujours vide...

Si en off plusieurs noms circulent, difficile de vérifier les informations. Le sujet semble touchy. Il y a ceux qui ne commentent pas ou ceux qui ne gèrent (soi-disant) pas directement le dossier...

Le seul à vouloir témoigner c'est AmériGo, voyagiste 100% B2B. Jean Eustache, son président, ne cache pas sa surprise.

"Nous avons déployé beaucoup d'efforts, notamment sur le sur-mesure et les outils technologiques, pour répondre aux exigences de Selectour et Havas Voyages. Nous avons tissé des liens avec énormément d'agences Selectour.

Nous avons reçu de nombreux messages de félicitations pour notre gestion de la crise covid. Notre taux de service après-vente est quasiment à zéro.

Je ne veux pas anticiper mais si n'étions pas reconduits, j'en serai extrêmement peiné... surtout que nos produits sont en concurrence avec des voyagistes tels que Kuoni, Jetset, qui ne sont pas référencés ou Jet tours, qui a disparu.

Et nous ne sommes pas sur la même ligne de produits que Voyamar (groupe Marietton, ndlr), qui propose aussi les Etats-Unis ou l'Amérique du Sud."


D'autres tour-opérateurs, dans le même cas, ne savent pas davantage comment interpréter la non-réception du courrier... "Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas reçu le courrier", nous confie un autre voyagiste qui préfère rester anonyme.

Les spéculations et les analyses vont donc bon train, que ce soit du côté des futurs reconduits comme des futurs (?) éconduits...

"Ceux qui veulent poursuivre et qui ont eu la lettre, c'est le même contrat qu'avant"

Recevront-ils le courrier dans un second temps ? C'est ce que certains avancent. Le GIE ASHA souhaite-t-il renégocier avec ces voyagistes ? Ou plutôt resserrer le nombre de partenaires ?

Contacté par nos soins, Laurent Abitbol, Président du directoire de Selectour et Président de Marietton Développement, propriétaire d'Havas nous explique qu'il a d'autres priorités : "nous n'avons pas encore fait de réunion sur le sujet, ni vraiment ouvert le dossier des référencements.

Pour les TO qui veulent poursuivre et qui ont eu la lettre, c'est sur le même contrat qu'avant. Et c'est comme avant ou pas",
lance-t-il.

Pour lui l'urgence est ailleurs : "Le sujet actuel : ce sont surtout les aides à venir pour tenir le choc, pour se battre pour sauver nos entreprises.

L'activité est à l'arrêt : est-ce que nous pourrons bénéficier de la prise en charge de 70% des charges fixes, des aides sociales... ce sont mes préoccupations actuelles. Je continue de défendre la profession avec mes confrères du SETO et des EDV."


Il ajoute par ailleurs : "Si les partenaires acceptent les conditions en cours, cela ne devrait pas poser de problème a priori pour la grande majorité des fournisseurs. Le bon comportement pendant la crise covid sera aussi une des bases de reconduction des contrats."

Faire avec ou sans le GIE ASHA alors qu'une reprise pourrait se profiler fin 2021, ce n'est pas anodin pour certains fournisseurs. Pour rappel, Selectour compte plus de 1 100 agences et le réseau intégré Havas Voyages près de 450.

Comme nous le confiait un observateur : "pour les TO B2B, l'enjeu est quand même monstrueux"...

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 5853 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par MARCEL le 18/02/2021 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel malin ce Laurent Abitbol :)
Il les mene tous par le bout du nez .Bref on est toujours dans le monde d avant !

2.Posté par Flightblue le 18/02/2021 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La loi du plus fort et du plus riche, il n’y a pas de trêve des confiseurs derrière les caméras les pressions et menaces sont belle est bien réels. Personne n’osera et les tours de vis s’accélèreront, belle image de notre profession si solidaire en apparence

3.Posté par mille sabords le 18/02/2021 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laurent a de très fortes ambitions , pour l 'instant il est suivi dans ses ambitions par les banquiers, fonds de pensions et d investissement envers lesquels il a une obligation de résultat et de retour sur investissement.
Son TO doit devenir prioritaire et majeur, c'est son ADN qui combinée à la crise COVID , et Président Selectour Havas , garde dans la première sélection en priorité ceux qui ne font pas de l' ombre à son TO, qui sont fortement implantés sur un secteur qui il n'a pas encore attaqué ( même s' il s'en défend les TO cités dans l'article ont reçu la lettre.)
Il a avancé ses pions sur l 'échiquier un a un depuis des années pour son TO.
Oui il est très malin .

4.Posté par Martino180 le 18/02/2021 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A malin, malin et demi.

Sur la durée, ce genre de position agressive s'use beaucoup quand on en abuse.
Le plus gros, s'y sont cassés les dents !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias