TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Air France : 24 h de retard pour le vol Kuala Lumpur-Paris à cause d'une sortie surf...

plusieurs membres d'équipage bloqués à Bali après l'éruption du volcan



Plusieurs membres d'équipages du vol AF241 d'Air France entre Kuala Lumpur et Paris-CDG ont profité de leur escale dans la capitale malaisienne pour aller surfer à Bali. Sauf que l'éruption du volcan du Mont Raung, à Java, a paralysé le ciel en Indonésie et provoqué l'annulation de leur retour vers Kuala Lumpur. Ils sont bloqués à Denpasar. Ce qui oblige donc Air France à repousser de 24 heures le départ de son vol vers Paris.


Rédigé par Pierre CORONAS le Vendredi 10 Juillet 2015

Le Boeing B777-200 d'Air France ne peut pas décoller vendredi 10 juillet 2015 comme prévu en raison de l'indisponibilité des membres d'équipage - DR : Air France-KLM
Le Boeing B777-200 d'Air France ne peut pas décoller vendredi 10 juillet 2015 comme prévu en raison de l'indisponibilité des membres d'équipage - DR : Air France-KLM
Les circonstances qui peuvent pousser une compagnie aérienne à annuler ou repousser le départ de l'un de ses vols sont très nombreuses.

Mauvaises conditions météorologiques, grève du personnel ou des contrôleurs aériens, problèmes techniques, risque d'attentat... Les causes ne manquent pas.

Pourtant, c'est une tout autre raison, beaucoup plus originale, qui a conduit Air France à modifier l'horaire du décollage de sa liaison AF241 entre Kuala Lumpur (Malaisie) et Paris-Charles de Gaulle, vendredi 10 juillet 2015.

L'avion devait quitter la capitale malaisienne à 23h15 ce soir-là pour atterrir en France le lendemain à 06h10. Mais la compagnie aérienne a finalement repoussé son départ de 24 heures, au lendemain, samedi 11 juillet 2015, à 23h15.

"Le vol a été reporté de 24 heures en raison de l'indisponibilité de certains membres d'équipage", explique un porte-parole d'Air France. Il doit être assuré en Boeing B777-200 avec 3 pilotes et 12 membres d'équipage.

"Ils sont bloqués à Denpasar"

Selon nos informations, plusieurs membres d'équipage qui devaient opérer sur ce vol ont profité de leur escale à Kuala Lumpur pour sauter dans un avion direction Bali (Indonésie) pour aller surfer.

Ils pensaient rester sur l'île paradisiaque pendant quelques heures avant de rentrer ce vendredi à Kuala Lumpur pour reprendre leur service.

Sauf qu'entre temps, le volcan du Mont Raung, situé sur l'île de Java, est entré en éruption. Ce qui a entraîné la paralysie du trafic aérien en Indonésie et provoqué l'annulation de très nombreux vols. Dont celui sur lequel les membres d'équipage d'Air France comptaient embarquer pour rentrer en Malaisie à l'heure.

"Ils sont bloqués à l'aéroport de Denpasar", reconnaît le porte-parole d'Air France.

Il ne confirme, en revanche, pas qu'ils y étaient bien partis pour faire du surf. Mais, en tout état de cause, "c'était sur leur temps de repos. Ils peuvent en profiter comme ils le souhaitent", assure-t-il.

Pas sûr que les 293 passagers prévus sur le vol AF241 apprécient cette petite escapade sportive qui leur coûte un retard d'au moins 24 heures...

Parmi eux, il y a beaucoup d'expatriés malaisiens en France. Ceux-ci ont donc pu être hébergés par leur famille sur place. Air France s'occupe de loger les autres. Des dédommagements et des indemnisations sont également "à l'étude" du côté du service commercial.

Un autre équipage de la compagnie s'est porté volontaire pur réduire son temps de repos et remplacer les membres d'équipage indisponibles, précise le porte-parole.

Lu 48200 fois

Notez


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

2.Posté par RAYMOND le 10/07/2015 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais ils ne se reposent jamais !? Des surhommes en fait, c'est rassurant...pour cette compagnie à sauver !

1.Posté par David Sprecher Avocat le 10/07/2015 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis absolument pas sur que cet événement puisse être qualifié de force majeure car cette dernière doit être inhérente au vol même mais au juge à le déterminer et dans le cas d'un événement nie mal des compensation doivent donc être sérieusement être envisagées en conformité avec le Règlement 261/2004

0.Posté par David Sprecher Avocat le 10/07/2015 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis absolument pas sur que cet événement puisse être qualifié de force majeure car cette dernière doit être inhérente au vol même mais au juge à le déterminer et dans le cas d'un événement nie mal des compensation doivent donc être sérieusement être envisagées en conformité avec le Règlement 261/2004

1 ... « 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Septembre 2019 - 23:45 Deux dernières chances pour Aigle Azur



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips