TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



TRANSFORM 2015 : le "Je t'aime, moi non plus" des pilotes d'Air France à leurs dirigeants

74,4% des pilotes favorables à la réouverture des négociations



Une fois n'est pas coutume : ce sont les pilotes qui font montre d'une certaine bonne volonté sur la fin de la mise en place du plan Transform 2015, tandis qu'Air France a bloqué toute velléité de négociation en portant plainte sur le fond contre l'attitude du SNPL.


le Mercredi 19 Août 2015

83% des pilotes expriment une certaine défiance vis à vis du tandem Alexandre de Juniac/Frédéric Gagey. /photo dr
83% des pilotes expriment une certaine défiance vis à vis du tandem Alexandre de Juniac/Frédéric Gagey. /photo dr
Le syndicat majoritaire des pilotes d'Air France, le SNPL qui avait entrepris une large consultation de ses membres à travers cinq questions précises portant sur la fin de l'application des mesures du plan Transform 2015, vient d'en faire connaitre le résultat.

Seuls 58,2% des 3000 pilotes se sont exprimés et ce, en dépit de la prolongation du délai du vote du 7 jusqu'au 18 août en raison de la période de vacances.

74,4% des votants sont favorables à la réouverture des négociations même si 83% d'entre eux expriment une certaine défiance vis à vis du tandem Alexandre de Juniac/Frédéric Gagey.

C'est cette dernière question portant sur la confiance accordée aux dirigeants pour mener à bien le redressement de l'entreprise qui aurait incité Air France à porter plainte contre le SNPL.

L'affaire devrait être présentée devant le tribunal de grande instance de Bobigny le 17 septembre prochain.

27% seulement accepteraient l'évolution des règles de rémunération

Même si le vote des pilotes y est favorable, il sera donc difficile, dans ces conditions, de reprendre les discussions paritaires

Mais si les dirigeants de la compagnie font preuve de pragmatisme en annulant la procédure judiciaire, tout ne sera pas gagné pour autant.

Sur le reste du questionnaire du SNPL aux pilotes, les points d'achoppement de l'accord Transform 2015 persistent : 35% des pilotes votants sont favorables à la composition d'équipages dérogatoires.

38% sont favorables à la réduction de la majoration des heures de nuit et seulement 27% seraient prêts à accepter la proposition patronale concernant l'évolution des règles de rémunération.

Dans ces conditions, à la table des négociations, le SNPL ne pourrait lâcher trop de mou sans se faire accuser de trahison par ses adhérents.

Comme l'indique très sérieusement le communiqué du SNPL : "Les pilotes sont à considérer comme des atouts pour Air France et non comme une ligne de charges". ...

Le tribunal de grande instance de Bobigny pourrait-il partager ce point de vue ? Ou aura-t-il à le faire ? La réponse dépend maintenant des dirigeants de la compagnie.

Lu 1458 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 15:37 GNV prolonge le black friday avec la Cyber Week









QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias