TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Thomas Cook : l'APST a-t-elle fait trainer les procédures de remboursements ?

Une demande du garant financier auprès du mandataire judiciaire



Dans un nouveau reportage à propos des anciens clients de Thomas Cook, nos confrères de RMC révèlent que si le mandataire judiciaire en charge de la faillite du voyagiste a mis près de deux ans à déposer l'état des créances auprès du Greffe du Tribunal de commerce de Nanterre, ce n'est peut-être pas entièrement de son fait. La radio souligne l'implication de l'APST...


Rédigé par le Mercredi 2 Mars 2022

Selon RMC, l'APST a demandé au mandataire judiciaire de repousser le dépôt de l'état des créances de plusieurs mois - DR : DepositPhotos.com, chrisdorney
Selon RMC, l'APST a demandé au mandataire judiciaire de repousser le dépôt de l'état des créances de plusieurs mois - DR : DepositPhotos.com, chrisdorney
En décembre dernier, lors de l'assemblée générale de l'APST à Paris, Jean-Baptiste Lemoyne, le Ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, avait évoqué, à propos des remboursements des ex-clients de Thomas Cook, que : "notre objectif est que l'APST ait pu rembourser 60% des clients en janvier et que 90% des clients aient reçu un remboursement au mois de mars ou d'avril 2022".

Suite à cette annonce, nos confrères de RMC ont donc décidé de faire le point auprès des clients en ce début du mois de mars, afin de savoir comment avançaient les remboursements.

Dans un reportage diffusé ce mercredi 2 mars 2022, la journaliste Marie Dupin indique que "seuls 60% des dossiers ont été traités".

Des informations qui confirment les propos de Jean-Baptiste Lemoyne en février dernier, lors d'une conférence de presse sur le plan de relance Destination France. "Sur les 9 630 dossiers d’indemnisation en instance, 5 686 ont été soldés pour un montant supérieur à 13 millions d’euros. Et le solde des dossiers à jour devrait être traité avant l’été".

Près de 200 anciens clients de Thomas Cook vont engager des poursuites

Mais la journaliste souligne les retards de remboursements de la part du garant financier - 60% des dossiers traités et non 90% - et révèle avoir "récupéré une preuve" de l'implication de l'APST dans ces retards.

En effet, selon la radio, ce n'est pas le mandataire judiciaire en charge de la procédure (le cabinet BTSG) qui aurait "trainé" à déposer l'état des créances auprès du Greffe du Tribunal de commerce de Nanterre, déclenchant ainsi le processus de remboursement.

Selon RMC, c'est "l'APST qui lui a demandé de ne pas publier la fameuse liste (des créanciers, ndlr), de repousser la publication de la liste de plusieurs mois", indique la journaliste, citant pour preuve un document qu'elle a pu consulter.

Dans le reportage, nous apprenons également que près de 200 anciens clients de Thomas Cook vont engager des poursuites à l'encontre de l'APST, la négociation s'éternisant entre les clients et l'APST, selon l'avocat des victimes, Me Benjamin Cabagno.

"Aujourd'hui, nous allons solliciter en justice le remboursement pour les créances ainsi que des dommages et intérêts pour résistance abusive", a-t-il déclaré.

Lu 1949 fois

Tags : APST, Thomas Cook
Notez

Commentaires

1.Posté par BALADI le 02/03/2022 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ralentissement volontaire par l’APST
Franchement c’est pas un scoop !
C’est l’ADN de l’APST !
Une volonté affirmée et non dissimulée et sans doute assumée par tous les dirigeants de l’Association depuis la nuit des temps.
Ce qui est nouveau par contre, c’est la contre-attaque des clients toujours non remboursés sous des prétextes qu’ils jugent fallacieux et mensongers. A suivre !
baladi

2.Posté par Blanchard laurence le 03/03/2022 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Étant moi même une sinistrée Thomas Cook malgré un dossier complet renvoyé mult fois j ai du rencontrer un conciliateur de justice qui m à indiqué que mon dossier était un cas d école. Un garant financier se doit d être honnête et scrupuleux et tout cette aventure ubuesque m indique que l APST ne devrait plus garantir nos voyages .Ce qui m inquiète le plus c est que l état cautionne ces voleurs
J ai écris au ministre ..pas de réponse.
et comme je me doutais je ne suis qu un pigeon lambda...l APST continue à demander un avis d admission de créance non nécessaire à mon remboursement conformément au code du Tourisme...Monsieur le Ministre et vous membres du voyage l APST terni le.monde du tourisme ..ils ont engranges des millions achetés des biens immobiliers vécu dans le faste des palaces..et rechigne à me rendre mon du depuis 28 mois..
Un simple citoyen aurait été accusé de malversation..de détournement de fond de corruption...mais l APST continue à être protégée
Merci aux journalistes de Tourmag de nous dévoiler la vérité

3.Posté par vanheulle le 12/04/2022 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour,j ai deja envoye mes documents 3 fois ,la on me les reclames encore 1 fois ,je n ai jamais de nouvelle sauf pour me demander encore de les renvoyer .franchement il y a de l abus.depuis le 9 aout 2019 aucun remboursement !!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias