TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Débarquement d'une handicapée : M.-P. Hoarau veut des excuses d'easyjet




Rédigé par La Rédaction le Lundi 29 Mars 2010

Marie-Patricia Hoarau s'est faite débarquer le 21 mars dernier d'un vol Paris-Nice au motif qu'elle «n'avait pas d'accompagnateur» et ce malgré les protestation et les huées des passagers.

Cette femme de 38 ans, paraplégique depuis un accident de VTT, va saisir la Haute autorité de lutte contre les discriminations (Halde) car, dit-elle dans un entretien à "20 Minutes", elle a "ressenti une vraie discrimination."

"Quand le pilote m'a demandée de descendre de l'appareil sous prétexte que je n'avais pas d'accompagnateur, je me suis vraiment sentie impuissante. J'ai été raccompagnée dans l'aéroport, au comptoir d'easyJet et que j'ai du attendre le prochain vol."

La malheureuse passagère attends maintenant des excuses personnelles d'easyJet.

De son côté Dominique Bussereau, Secrétaire d’Etat chargé des Transports a demandé à François Bachetta, DG d'Easy Jet France des explications et a parallèlement saisi son homologue britannique Sir ADONIS, Ministre des Transports.

Il a également saisi Jeannette Bougrab, présidente de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE), chargée de la lutte contre les discriminations.

Lu 2371 fois
Notez



1.Posté par phil le 29/03/2010 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si le captain n'avait fait que respecter la réglementation . . . . ? ? ? ?

2.Posté par Backstage Conseil tourisme le 29/03/2010 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Curieuse époque...

Un environnement juridique lourd rythme le quotidien des professionnels du tourisme, du transport. Autant de lois, règlements, décrets, arrêtés, conventions supposés protéger les consommateurs. Mais en contrepartie, c'est aussi une garantie de sécurité pour les professionnels. Un garde-fou protecteur contre les abus des consommateurs.

Alors, lorsque une passagère handicapée voyageant sans accompagnateur est débarquée d'un vol (qu'importe que ce soit une compagnie low cost ou régulière) le commandant de bord n'a fait qu'appliquer la loi règlement (CE) no 1107 / 2006 du
5 juillet 2006 (outre le fait qu'en matière de sécurité, il est le seul maître à bord, après Dieu.)

Il lui est tout simplement reproché d'avoir respecté la loi.

Sur le principe de l'empathie médiatique très un vogue actuellement. Qu'un ministre de la République aille à contrario d'une loi européenne est déjà en soi étrange.Que la Halde soit saisie relève toujours de cette nouvelle mode. Que le ministre du transport Britannique soit informé ! Tout cela pour trois heures de retard ! La passagère a elle pensée à demander l'indemnité européenne prévue en ce domaine ? Que de contradictions... Cela ressemble beaucoup à une provocation militantiste.


Comme disait Shakespaere "much noise about nothing."

Alors pourquoi créer des lois des réglementations si elles ne sont pas prises en compte par les pouvoirs publics.? Ou alors qu'elle ne puissent s'appliquer qu'aux consommateurs sans contrepartie !

La profession devrait se mobiliser, car c'est une porte ouverte à tous les abus.Les voyageurs agissent, pas les professionnels. Dommage, une occasion ratée.





3.Posté par Mermoz le 29/03/2010 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une honte!!!! Et purquoi ne pas lui avoir fourni une assistance Blnd???
Peut-etre parce que couteuse... Du grand n'importe quoi ces compagnies parfois!!!

4.Posté par go111 le 31/03/2010 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Contrairement à ce que peut penser cette malheureuse passagère, il ne s'agit pas de discrimination mais de la stricte application de la réglementation en matière de sécurité aérienne (par ex. un adulte toujours assis à côté d'un enfant pour l'aider à mettre son masque à oxygène en cas de dépressurisation...). En cas d'évacuation rapide de l'avion nécessitée par un incident ou un accident, comment aurait fait cette personne handicapée, qui ne peut pas se déplacer seule, sans l'assistance d'un accopagnateur ?. Dans une telle éventualité, les PNC doivent faire face à une charge de traveil énorme et ils ne peuvent pas s'occuper d'un seul passager.

Cela dit, est-ce que la rédaction de Tourmag ne pourrait pas faire un effort pour éviter d'infliger à ses lecteurs, dans un texte de quelques lignes, cette accumulation de fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe... Passe encore dans un mail, mais dans un article
- ... "s'est faite débarquer..." : revoir la règle de l'accord du participe passé du verbe faire suivi d'un infinitif ;.
- "... les protestation..." : avec un s, ce serait mieux ;
- "... quand le pilote m'a demandée..." : là, c'est le e qui est en trop ;
- "... j'ai été raccompagnée au comptoir d'easyJet et que j'ai du attendre le prochain vol." : hormis le fait qu'il manque un acccent circonflexe sur le u de "dû", la phrase est incompréhnesible.
- "La malheureuse passagère attends..." : et nous, lecteurs, on attend (sans s) un peu plus de rigueur dans l'écriture. Ne serait-ce que pour rendre la lecture plus agréable.
Merci d'avance.


5.Posté par TEYSSIER François le 08/04/2010 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis entièrement d'accord avec l'analyse de go111.

Je pense qu'il s'agit d'une forme de militantisme de
Mme Hoarau utilisant l'son handicap pour susciter
l'empathie.

Il lui suffisait de suivre les instruction et de voyager
comme la loi le précise avec un accompagnateur.

Alors oubli de la part de la passagère masqué par
une réclamation médiatisée. Ou coup d'éclat pour
attirer l'attention des médias sur les problèmes des
personnes handicapées lors de transport aériens ?

Ce qui est dommage est que tout ceci soit relayé et
approuvé par un ministre de la République qui ne
prend pas en compte les lois qu'il a contribué à faire
voter. Une mauvaise action pédagogique pour les agents
de voyages qui ne savent déjà plus à quels saints se vouer.

Cordialement vôtre,




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Février 2019 - 16:36 Emirates ouvre une liaison entre Porto et Dubaï

Mardi 19 Février 2019 - 16:16 Ural Airlines lance un vol Bordeaux - Moscou



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips