TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Le Gouvernement accorde une aide financière à la FNTV

La hausse des prix des carburants a contraint la FNTV à la demande d'une aide financière



La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) remercie le Gouvernement qui a répondu favorablement à sa demande d'aide financière face à la flambée actuelle des prix des carburants. Plusieurs mesures ont été prises parmi les entreprises du transport routier de voyageurs pour s'adapter à la conjoncture actuelle.


Rédigé par le Vendredi 18 Mars 2022

La hausse des prix des carburants a contraint la FNTV à la demande d'une aide financière - Depositphotos, auteur PondShots
La hausse des prix des carburants a contraint la FNTV à la demande d'une aide financière - Depositphotos, auteur PondShots
Le Premier ministre a présenté le Plan de résilience économique et sociale le 16 mars afin de soutenir les entreprises impactées économiquement par la crise ukrainienne. Des mesures sectorielles ont été prévues, notamment pour les transports routiers au grand soulagement de la FNTV.

Plusieurs mesures rapides et concrètes visant à limiter la hausse des prix des carburants et à soutenir la trésorerie des entreprises du transport routier de voyageurs ont ainsi été décidées, à savoir :

- une réduction de 15 centimes d'euros hors taxe par litre de gazole à la pompe et à la cuve pour les entreprises

- dans le cadre de l’activité professionnelle, un remboursement partiel de Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) accéléré selon un rythme mensuel.

- le recours au report ou facilités de paiement des obligations sociales et fiscales.

Le Premier ministre avait par ailleurs indiqué qu'un complément d'aide serait apporté au titre des pertes constatées au cours des dernières semaines et jusqu'au 1er avril, date d'entrée en vigueur de la « remise carburant » de 15 centimes par litre.

L’Etat accorde 400 millions d’euros aux entreprises du transport routier

Suite à plusieurs réunions de travail avec l'Etat et les autres organisations professionnelles des transports routiers au cours des 2 derniers jours, la FNTV se réjouit de l'enveloppe complémentaire de 400 millions d'euros accordée par l'Etat aux entreprises de transport routier de marchandises et de voyageurs.

Elle consiste en la mise en place d'une aide directe forfaitaire versée en une fois pour tenir compte des effets de l'augmentation brutale et importante des carburants.

L’enveloppe complémentaire s'élève à 1000 € par autocar pour le transport de voyageurs et à 300 € par ambulance ou véhicule sanitaire léger pour le transport sanitaire. Afin que le versement soit le plus rapide possible pour les entreprises, elle devrait prendre la forme d'une déduction des prochaines charges sociale ou fiscales.

La FNTV salue finalement l'effort substantiel réalisé par l'Etat qui reconnaît les spécificités et le caractère indispensable des transports au fonctionnement de notre économie et de notre société.

Lu 2303 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par DESTANDAU le 06/04/2022 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Vous vous réjouissez, mais il y a des oubliés dans cette et c'est toujours les mêmes sauf quand il faut payer.
Je suis gérant d'une société de transport de personne avec des véhicules de moins de 9 places et nous sommes exclus de ces aides. Pourtant nous faisons parti de la même convention collective qui nous impose des salaires supérieurs au SMIC. Cela ne me dérange pas tant que nous sommes considéré comme de vrai transporteur, ce qui n'est pas le cas. Donc je n'appliquerai plus cette convention de mer..e qui de toute manière n'est pas adaptée à notre travail.
Je fais principalement du transport scolaire pour enfant handicapé (je n'ai aucun véhicule équipé TPMR), j'ai un agréement avec une mutuelle pour effectuer de l'assistance rapatriement et j'ai un marché avec la base aérienne de Mont de Marsan.
Je trouve cela injuste. Nous sommes déjà pénalisé par rapport aux taxis qui récupère la partie de la TICPE
Nous sommes des transporteurs à part entière et nous aimerions être considéré comme tel. A ce moment là, je reviendrai dans la convention.
Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias