TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Vacances : 9 millions de Français partiront à l'étranger

les tendances dévoilées par les Entreprises du Voyage



Selon les Entreprises du Voyage, 9 millions de Français partiront à l'étranger pour les vacances d'été. Parmi les enseignements : les séjours s'allongent et le panier moyen augmente.


Rédigé par le Mardi 21 Juin 2022

La proportion qui partira cet été sera proche de celle du « monde d'avant » : 34 millions de vacanciers (soit légèrement plus de la moitié de la population) dont 9 millions qui passent une partie ou la totalité de leurs vacances à l’étranger - Depositphotos.com Auteur EpicStockMedia
La proportion qui partira cet été sera proche de celle du « monde d'avant » : 34 millions de vacanciers (soit légèrement plus de la moitié de la population) dont 9 millions qui passent une partie ou la totalité de leurs vacances à l’étranger - Depositphotos.com Auteur EpicStockMedia
Les Entreprises du Voyage se sont penchées sur les tendances concernant les vacances des Français pour cet été.

Selon les estimations du syndicat, la proportion qui partira cet été sera proche de celle du « monde d’avant » : 34 millions de vacanciers (soit légèrement plus de la moitié de la population) dont 9 millions qui passent une partie ou la totalité de leurs vacances à l’étranger.

"Si le phénomène inflationniste risque de réduire les ambitions de vacances, aucun impact significatif n’est constaté pour l’instant sur les décisions de partir des Français, qui utilisent le secteur intermédié des opérateurs de voyages on et off line.

Il est cependant probable que le pouvoir d’achat influence les dépenses des activités de loisir au cours des mois à venir
" précise un communiqué des Entreprises du Voyage (EDV).

Les vacanciers seront plus nombreux à partir en juillet - août qu’en 2019 : +8%

Les Français qui voyagent via un opérateur de voyages expriment clairement leur besoin de vacances et d’évasion. Voici les principaux enseignements dévoilés par les EDV.

Les vacanciers seront plus nombreux à partir en juillet - août qu’en 2019 : +8%. Le panier moyen des vacances passe de 2 000 € à plus de 2 300 €.

Les séjours s’allongent d’une journée et atteignent 9 jours en moyenne et sans surprise les réservations sont de plus en plus tardives.

Bien qu’il soit difficile d’établir les liens de causalité, on peut attribuer ces évolutions : au « revenge travel », à l’épargne cumulée pendant la crise sanitaire, à la prise de conscience écologique : vacances plus longues mais moins fréquentes.

Les destinations qui ont le vent en poupe

En matière de destinations de vacances, très peu de changements sont constatés : La Grèce (succès de l’été 22) et l’Espagne devancent la France métropolitaine.

La Tunisie, l’Italie, la Turquie et le Maroc retrouvent leur niveau d’attractivité d’avant la crise. L’engouement pour les Etats-Unis va être accéléré par la suppression de l’obligation des tests. Les destinations asiatiques demeurent à la peine.

L’Egypte et la République Dominicaine qui ne sont traditionnellement pas des destinations d’été font leur entrée dans le « top ten » des destinations estivales pour les Français.

Les projets de vacances d’été vers les départements d’outre-mer sont en progression de 24% par rapport à l’été 2019, avec un panier moyen à 4 000 € (contre 3 200 € lors de l’été 2019).


Lu 1513 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 17:49 Géovisions en état de cessation des paiements






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias