TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Voyages à Phuket : j'ai testé pour vous le "PhuketSandBox" en Thaïlande

TourMaG a participé à un éductour à Phuket



Phuket, île paradisiaque, reste ouverte aux touristes vaccinés grâce au programme PhuketSandBox. Pour vivre concrètement le déploiement de ce dispositif, Christophe Hardin, journaliste pour TourMaG.com, participait au Fam Trip organisé par la Tourism Authority of Thailand (TAT).


Rédigé par Christophe HARDIN le Lundi 23 Août 2021

Phuket, île paradisiaque, reste ouverte aux touristes vaccinés grâce au programme « PhuketSandBox » - Photo CH
Phuket, île paradisiaque, reste ouverte aux touristes vaccinés grâce au programme « PhuketSandBox » - Photo CH
Confrontée cet été, comme la plupart des pays d’Asie du Sud-Est, à une nouvelle vague de la pandémie, la Thaïlande - pour qui le tourisme constitue jusqu’à 20% de son PIB - a pris des initiatives pour maintenir l’une de ses îles « coniques » en capacité d’accueillir des visiteurs étrangers.

Phuket, île paradisiaque, reste ouverte aux touristes vaccinés grâce au programme « PhuketSandBox »

La Tourism Authority of Thailand (TAT) organisait ce mois d’août à Phuket, un "FAM Trip" réunissant tour-opérateurs, médias et influenceurs.

Objectif : apprécier concrètement le déploiement et l’efficacité du dispositif et profiter d’une île dont tous les acteurs liés au tourisme sont mobilisés pour mettre en valeur les multiples richesses.

TourMaG.com était du voyage.

Phuket ouverte aux voyageurs vaccinés

L'arrivée à l'aéroport de Phuket est elle aussi une expérience un peu troublante - Photo CH
L'arrivée à l'aéroport de Phuket est elle aussi une expérience un peu troublante - Photo CH
« Sandbox » se traduit en français par "Bac à Sable". A cette pauvre traduction littérale, on préfèrera l’interprétation de Prakit Saiporn, Directeur marketing de l’Office national du tourisme de la Thaïlande à Paris, qui accompagnait la délégation.

Il évoquait « une poignée de sable qui s’ouvre peu à peu et dont on laisse s’écouler les grains comme autant de visiteurs arrivant sur l’île. »

Ce programme, initié par les autorités depuis le 1er juillet 2021, permet aux voyageurs vaccinés de se rendre à Phuket sans passer par la case « quarantaine » mais avec cependant des conditions strictes.

Deux tests PCR seront nécessaires, l’un à l’arrivée sur place et l’autre avant le retour vers le pays d’origine.

L’ambassade de Thaïlande ne délivrera le C.O.E (Certificat of Entry, autorisation d’entrée) qu’à condition de justifier la prise de rendez-vous et le paiement des deux tests PCR nécessaires.

Les 7 premières nuits devront obligatoirement être passées dans un hôtel de Phuket qui a reçu le label « SHA » (Safety and Health Administration) garantissant la vaccination de la majorité des employés et le suivi rigoureux des consignes sanitaires.

A noter également que les prestataires qui accueillent les touristes doivent être certifiés « SHA ».


D’autres démarches s’ajoutent encore à la préparation du voyage et c’est vrai, le prétendant au départ devra se présenter à l’aéroport avec plusieurs imprimés pour pouvoir monter dans l’avion.

L’arrivée à l’aéroport de Phuket est elle aussi une expérience un peu troublante mais la sécurité sanitaire est à ce prix. Des agents, masqués et gantés vous font assoir pour préparer test et formalités via une application qu’il vous aura fallu télécharger.

Le smartphone fait office de 2e passeport

Le Phuket Elephant Sanctuary ultime résidence pour les éléphants ‘’de travail’’ à la retraite, établi sur un terrain de 10 hectares - DR : C.H.
Le Phuket Elephant Sanctuary ultime résidence pour les éléphants ‘’de travail’’ à la retraite, établi sur un terrain de 10 hectares - DR : C.H.
Autant dire que le smartphone fait ici office de deuxième passeport tout aussi important que le premier.

Parfaitement organisé, le circuit « arrivée + test » prend environ 40 minutes.

A la question : « la destination Phuket est-elle capable de vous faire oublier rapidement la lourdeur des conditions d’accès ? », objectivement et indiscutablement : la réponse est oui.

Après la confirmation d’un test négatif, une île magnifique s’offre aux visiteurs. Le soleil, les plages, les traditions et les temples, bien sûr mais la Thaïlande et Phuket en particulier sont résolument décidées à faire évoluer leur tourisme en proposant une offre diversifiée et une meilleure valorisation du patrimoine.

Un tourisme dans l’air du temps, plus authentique et respectueux.

Nathalie Delevaux, Directrice Thaïlande pour le réceptif Easia Travel est en charge de la visite des sites durant ce Fam Trip. Elle avait à cœur de faire découvrir aux participants cette diversité dans l’offre touristique ainsi que cette évolution.

Le Phuket Elephant Sanctuary, ultime résidence pour les éléphants « de travail » à la retraite, établi sur un terrain de 10 hectares de jungle tropicale luxuriante en est un exemple émouvant.

Peu à peu, ce magnifique animal, symbole du pays, longtemps exhibé aux touristes comme une bête de foire, retrouve sa dignité.

Dans ce sanctuaire, l’interaction entre le touriste et l’animal consiste en une observation captivante, en compagnie d’un guide et dans un environnement naturel.

Avec la pandémie, beaucoup de "camps" où ces animaux « travaillaient » pour les touristes en subissant des maltraitances ont fermé, permettant à des sanctuaires comme celui-ci de les recueillir.

Il faut le dire, la pandémie aura eu au moins ce mérite.

Le coup d’arrêt brutal d’un tourisme de masse a forcé l’industrie touristique thaïlandaise à réfléchir, à se remettre en question pour se réinventer.

Une vraie gastronomie thaïlandaise, raffinée et diététique

La gastronomie thaïlandaise, raffinée et diététique  qui elle aussi contribue grandement à l’attractivité de la destination - Photo CH
La gastronomie thaïlandaise, raffinée et diététique qui elle aussi contribue grandement à l’attractivité de la destination - Photo CH
Sur Coconut Island, proche de Phuket, commence à se pratiquer un tourisme communautaire dont nous étions les tous premiers découvreurs. Une plongée dans la vie locale au contact de ces habitants accueillants et dont la gentillesse comme souvent en Thaïlande n’est pas feinte.

On sillonne l’île sur des petites motos taxi pouvant transporter deux ou trois passagers. S’arrêtant dans un petit village, on découvre un mode de vie, un artisanat, et nous partageons en guise d’apéritif quelques spécialités locales comme cette étonnante friture de petits crabes de plage.

Pour le repas à base de riz, de crevettes et de poissons, une table magnifique est dressée. Incroyable adresse de la part de ces villageois vivant simplement mais qui, avec quelque belles feuilles de bananiers, de jolies pièces de tissus, des fleurs et des fruits magnifiques dressent une table digne de figurer dans les magazines de déco.

Attentif à ces tous premiers visiteurs et profitant de la présence des tour-opérateurs Asia, Voyageurs du Monde et Les Maisons du Voyage au sein de la délégation, le Chef de l’île, élu par les habitants, avait pris soin de demander à ces visiteurs avisés, des conseils pour améliorer encore cette expérience d’immersion, pouvant être une source de revenus profitable à l’île.

Etonnante et originale et participant également de cette diversité de l’offre : Jampa, une ferme restaurant Bio au nord de la ville de Phuket.

Un concept original où vous pourrez, muni de votre petit panier, cueillir des herbes aromatiques, allez chercher vos œufs frais au milieu des poules et des canards pour les déguster ensuite au restaurant, un bel établissement qui propose une cuisine sophistiquée et délicieuse.

Partout d’ailleurs où les participants à ce « Fam Trip » ont été reçus, ils ont pu apprécier la richesse et la qualité d’une vraie gastronomie thaïlandaise, raffinée et diététique, qui elle aussi contribue grandement à l’attractivité de la destination.

Multitude de fruits, de poissons, de crustacés, d’herbes et d’épices savoureuses, non seulement bien travaillés mais aussi et souvent très joliment présentés. Des assiettes colorées, de véritables œuvres d’art éphémères heureusement immortalisées par nos smartphones.

Plus de 500 hôtels labellisés SHA

Le label SHA - Photo CH
Le label SHA - Photo CH
Phuket, hormis ses plages, offre également bien sûr ses extraordinaires décors naturels.

Au Parc National de Khao Phra Thaeo, nous pénétrons dans une oasis de verdure. Deux heures (ou plus) au cœur d’une jungle luxuriante, exubérante.

Cascades, flore et faune variées composent cet écosystème fascinant et majestueux.

Au départ de la Royal Phuket Marina, nous naviguons d’îles en îles au large de Phuket dans la somptueuse baie de Phang Nga. Sur un vénérable et très élégant bateau traditionnel en tek, le Maha Bhetra, on admire ces chapelets d’îles et ces formations rocheuses calcaires de toutes formes et hauteurs entourées de petites plages désertes.

Les hôtels labellisés « SHA » par les autorités sanitaires sont déjà plus de 500 sur l’île. L'hôtel Intercontinental 5 étoiles situé sur la plage de Kamala et qui hébergeait les participants est d’un très haut niveau. Au confort des chambres s’ajoutent une qualité de service, une amabilité et une disponibilité du personnel sans faille.

La beauté du site et de l’architecture de l’hôtel Intercontinental a inspiré le créateur Christophe Guillarmé, participant au voyage.

Dans ce décor, il a photographié ses modèles Agathe et Adèle de Fontenay portant très élégamment ses prochaines créations.

Les deux jeunes femmes, qui découvraient la Thaïlande et Phuket en repartiront conquises : "C’est une île magnifique. Nous avons été frappées par la qualité de l’accueil : chaleureux, respectueux.

Dans l’aéroport à notre arrivée, nous pensions que nous le devions à notre "statut" mais très vite nous nous sommes rendu compte que c’était juste leur façon d’être. Peu importe où nous allions, nous savions que nous allions être accueillies avec gentillesse et générosité.

Nous avons également apprécié cette volonté chez les Thaïlandais de préserver leurs ressources et la nature comme dans le sanctuaire pour les éléphants.

Également, les hôtels sont somptueux. Il faut saisir la chance de pouvoir venir en Thaïlande à Phuket. On se sent en sécurité, on se sent privilégiées, on se sent revivre ! "
nous déclaraient-elles à bord du très confortable A350 de Qatar Airways, « transporteur officiel » du Fam Trip.

Après 7 nuits à Phuket, d'autres destinations thaïlandaises accessibles

Adèle et Agathe de Fontenay posent pour le créateur Christophe Guillarmé  dans le magnifique décor de l'Hôtel Intercontinental. Crédit  Michelle Hansen
Adèle et Agathe de Fontenay posent pour le créateur Christophe Guillarmé dans le magnifique décor de l'Hôtel Intercontinental. Crédit Michelle Hansen
Le service, c’est aussi l’atout majeur de ce pays.

Contraints par les mesures mises en place de résider dans le même hôtel, les participants ont cependant effectué de nombreuses visites dans d’autres établissements et partout, la qualité de l’accueil est remarquable.

Le masque cache bien souvent le sourire que l’on retrouve cependant dans les yeux et la voix de ces gens absolument charmants.

Le luxe n’existe pas sans un personnel au niveau. Et ce luxe est accessible à Phuket, avec dans l’hôtellerie des tarifs très abordables.

Prix, beauté des sites, et en mode « confidentiel » c'est donc incontestablement le moment de se rendre ou de vendre Phuket pour cet automne et la saison hiver à venir.

Expérimenté depuis le 1er juillet, le pari du programme « PhuketSandBox » de faire de l’île une « bulle » sanitaire est à ce jour réussi.

Ce succès permet aujourd’hui aux autorités thaïlandaises (T.A.T.Tourism Authority of Thailand) d’étendre le programme à d’autres destinations balnéaires de la Thaïlande et de les rendre accessibles sans quarantaine pour les touristes étrangers vaccinés.

Ils pourront désormais après 7 nuits passées à Phuket combiner le séjour avec d’autres sites magnifiques du sud du pays, avec ensuite accès à tout le reste de la Thaïlande à partir du 15e jour.

Sur cette destination particulièrement, solliciter l’agent de voyages ou le tour-opérateur pour conseiller et faciliter les démarches est évidemment fortement recommandé.

Ces professionnels ont en quelque sorte les clés de ce paradis asiatique.

Signe de l’efficacité du programme mis en place, les participants au Fam Trip repartent tous avec un résultat négatif au test PCR.

Personne ne ramène de virus sauf peut-être celui du voyage vers le Pays du sourire.

Pour tout connaitre des conditions de voyages et l’évolution du programme, c'est ici.

Guillaume Linton, Président / CEO d’ASIA Voyages, était l’un des participants du "Fam Trip, Phuket SandBox"

Guillaume Linton - DR
Guillaume Linton - DR
Phuket, destination d'exception pour voyageurs éclairés !

Comme nous avons pu l'observer à destination lors de ce très beau périple organisé par Prakit Saiporn et le TAT, Phuket a réussi le pari d'être une véritable bulle sanitaire où sérénité, hospitalité, authenticité et zénitude sont de mise... avant le grand retour du tourisme domestique, régional et international !

Dans cette phase de réouverture, cette île iconique, première destination balnéaire du sud-est asiatique avant Covid, offre aux voyageurs vaccinés (surtout en provenance des marchés occidentaux) et pour la première fois de son histoire, tous les atouts qui ont fait sa renommée (plages et sites naturels somptueux, gastronomie variée et de très grande qualité, culture bouddhiste, sens de l'accueil asiatique, accessibilité tarifaire grâce à la très large variété de son offre hôtelière, aéroport international...) avec ses milliers de touristes en moins !

Certes, les aficionados de la vie nocturne frénétique sur Patong, des ruelles de street food, échoppes et restaurants animés le long des plages de Karon, Bang Tao ou Kemala, seront en reste.

Mais pour tous les autres, avides de longues promenades sur les plages de la côte ouest au coucher du soleil, de quiétude en bord de piscine, dans les beach clubs ou les splendides spas des resorts de l'île, de rencontres authentiques avec les commerçants et artisans de Phuket Town, de randonnées nature au cœur de la jungle tropicale du parc national de Kao Pra Thao, de cabotage et de zenitude absolue sur la baie de Phang Nga, c'est un vrai paradis !

Pour autant, tout ce bonheur se mérite... et sera de courte durée !

Dans cette phase transitoire, marquée par une très forte volonté politique des autorités thaïlandaises de pérenniser le programme Sandbox et d'en faire un modèle de bulle sanitaire, duplicable pour les autres îles et sites touristiques majeurs du pays (comme le démontre leur décision depuis le 16 Août d'étendre ce dispositif aux autres îles du sud de la Thaïlande), les professionnels que nous sommes avons un rôle crucial à jouer.

Face à des voyageurs frustrés par de longs mois de sédentarité, conscients des contraintes sanitaires, mais d'abord soucieux de se projeter vers des horizons chauds et lointains pour cet automne et cet hiver, nous devons plus que jamais valoriser notre savoir-faire.

Nous devons les rassurer sur les possibilités de voyages en long-courrier, les orienter vers les destinations ouvertes et sécurisées, les accompagner dans les formalités préparatoires au voyage et étoffer si nécessaire notre offre de services.

Pour Phuket et les îles du sud de la Thaïlande, charge à nous professionnels, avant départ, de collecter toutes les infos nécessaires pour préparer le dossier COE (Certificate of Entry) de nos clients (à faire 15 jours avant le départ) et leur éviter ainsi perte de temps et risques d'erreur.


Sélectionnons très soigneusement les hôtels, excursions, guides et combinés de leur séjour, pour leur éviter de mauvaises surprises (attention aux sites ou hébergements fraîchement réouverts, dont l'activité a été nulle ou faible pendant de longs mois) et leur permettre d'être idéalement situés selon les visites et activités choisies (d'autant qu'ils devront séjourner 7 nuits minimum dans le premier hôtel avant de prolonger leur séjour ailleurs sur Phuket ou de partir vers d'autres îles de la région).

Une fois sur place, informons-les précisément des quartiers, plages et bonnes adresses sur l'île pour leurs promenades, achats, massages ou restaurants (toutes les échoppes et commerces n'ont pas réouvert).

Cet accompagnement sera d'autant plus indispensable au moment de la réouverture des régions touristiques du Triangle d'Or et des anciennes capitales du Siam, qu'il est déjà question que seuls les opérateurs certifiés puissent transporter les voyageurs étrangers visitant ces régions.

Du côté d'Asia, dès l'annonce de la réouverture de Phuket, nous avons ainsi mis en place fin juin un nouveau service "Sandbox"
(85EUR/pers), pour gérer toutes les formalités avant départ, choisir les bons sites pour les tests PCR sur place (jours 6 et 12) et apporter tous les conseils utiles pour permettre aux clients des agences de profiter dans les meilleures conditions d'un séjour sur Phuket et le sud de la Thaïlande.


De nombreuses destinations du sud-est asiatique observent avec beaucoup d'intérêt l'exemple de Phuket et pourraient être incitées à le dupliquer, notamment sur des sites insulaires (l'Indonésie avec Bali et Lombok, la Malaisie avec Langkawi, Penang, Tioman et Redang, le Vietnam avec Phu Quoc, les Philippines avec Boracay, Cebu et Palawan...), mais aussi des destinations limitrophes soucieuses d'emboîter le pas à la Thaïlande, comme le Cambodge (le royaume khmer méritant un voyage à lui seul).

Profitons donc de cette phase de transition sur le sud de la Thaïlande (jusque mi-2022 peut-être ?) et bientôt sur de nouvelles destinations asiatiques, avant une réouverture plus massive au tourisme régional et international, pour faire des heureux et leur permettre de redécouvrir des sites iconiques comme aux premiers matins du monde !

Pour aller plus loin et répondre à toutes vos questions sur la Thaïlande, Asia organise une formation en ligne le Jeudi 9 septembre à 14h30 (avec témoignage de Guillaume Linton).

Voici le lien pour vous inscrire :
https://asia-france.webex.com/webappng/sites/asia-france/meeting/info/73c1ddaa8ce04f1f82130ae05ecf5e08?isPopupRegisterView=true


Lu 22740 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierson Frédéric le 24/08/2021 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour ,
Je viens de lire votre expérience de voyage à Phuket via ´la ´sandbox’ .
J ´habite a Phuket depuis 12 ans et travaille de le tourisme (yacht et plongée ). Le schéma de bac à sable (sandbox) imaginé par l autorité Thai est une faillite complète , elle ne permet pas de faire vivre les gens . De plus , depuis l arrivée du schéma de sand box , il y a eu un nombre important de cas de Covid dans la population ( 3 hôpitaux de compagne sont opérationnels à ce jour ), la population ( majeur )est majoritairement vacciné avec le sinovac . Les écoles sont de nouveaux fermées depuis 3 semaines …..

2.Posté par Kounteen le 24/08/2021 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour et merci pour cet article !
Phuket sandbox est une excellente initiative ! Etant sur l’ile depuis 10 ans et vivant du tourisme de masse , j ai du repenser ma facon de faire et du demarcher ces touristes dans les hotels pour les faire venir consommer chez moi et cela est une reussite . Beacoup critique , mais on a eu que 20000 personnes au lieu des millions habituellement . La critique peut etre facile , mais il faut arreter de se taper sur la bedaine et attendre que le covid passe , il faut se remuer prendre des initiatives pour convaincre les touristes a decouvrir cette magnifique ile , plutot que d attendre , d etre passif et raleur . Il faut voir le verre a moitié plein , et se reinventer avec le covid !
Questions formalites, il y a des regles a respecter et ceux qui veulent vraiment voyager peuvent le faire sans aucun probleme . Il faut accepter lé changement . Une fois sur phuket tout est magnifique sans ce tourisme de masse ! Affaire a suivre

3.Posté par Serge le 24/08/2021 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel pensum ....Votre publi reportage m'a retiré le peu d'envie qu'il me restait de retourner en Thaïlande dans de telles conditions...et à un tel prix...que vous n'avez pas payé. Ce genre d'article déshonore Tourmag.

4.Posté par Mex le 24/08/2021 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
J'ai suivi le programme phuket sand box du 6 au 20 août pour m'envoler ensuite vers Pattaya ou nous possédons une résidence. Je tiens à apporté une précision par rapport à ce qui est écrit.
Il n'y a pas deux mais 3 tests obligatoire si l'on souhaite rester plus de 14 jours et plus. Les tests doivent être régler en avance à l'hôtel qui se charge de la réservation il vous en coûtera environs 200 euros enfant de plus de 6 ans compris. Pour Nous cela represent un budget de 40000 thb plus cher que le prix de notre hôtel.
Il faut réserver des hôtel non pas SHA mais SHA+ moins nombreux et forcément plus cher.
Les restaurants ferment à 22h et ne servent pas de boisson alcoolisées. Il n'y pas de couvre feu mais c'est tout comme. Plus personne dehors après 21h.
La saison n'aide pas non plus. C'est pluie tout les jour, sur nos deux semaines passer sur l'île une très belle journée à la plage pas plus.
Beaucoup de commerces fermés, il est également très difficile de quitter l'île. Le billets d'avion sont rares et 5 à 6 fois plus cher qu'en temps normal.
Mais je souhaite réellement que la situation s'amélioreret que vous serez nombreux à venir visiter la Thaïlande dans les prochains mois.

5.Posté par Madeinswiss le 24/08/2021 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vraiment facile de faire un article 200% positif quand on est invite tous frais paye par le TAT et le gouvernement...mais en realite le monde entier sait que le programme Sandbox est un echec total et sert uniquement comme porte d'entree en Thailande afin d'eviter une quarantaine plus stricte a Bangkok.

6.Posté par Filippo le 25/08/2021 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je corrobore les informations de Mex sur le témoignage d'un ami qui vient passé 2 semaines à Phuket à s'ennuyer car seul au milieu de familles. Il m'a parlé plus de 100€ par test (3 effectivement). Quand il a voulu rejoindre sa femme et sa fille arrivées plus tôt à Udon Thani, les vols étaient arrêtés. Il se sont rejoints à Pattaya (6000 THB pour le vol). C'est du racket. Cet été, je visite l'Europe de l'est, très jolie (avec des plages au moins aussi belles) et moins cher maintenant que la Thaïlande

7.Posté par Menget le 25/08/2021 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Phuket ile paradisiaque?...Vous n'avez rien vu ! Allez aux Philippines pendant qu'il est encore temps ,là vous y trouverez des iles paradisiaques.Phuket est polluées, crade,surpeuplée,plus du tout ce qu'elle était encore au début 2000. Je demeure à Krabi et connais la Thailande depuis 1984,alors je pense savoir de quoi je parle.
Leur bac à sable est une vaste rigolade,même les thais n'y ont jamais crus.Quant à la politique des autorités,vous allez voir quand tout va redémarrer,ils vont pousser a fond le tourisme,bien plus que çà ne l'était auparavant,avec massacre de la faune et de la flore.Les éléphants sont au repos..qu'ils en profitent car à la reprise on va encore voir des nués de touriste avachies sur leur dos pour des ballades stupides.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 14:39 Solea part en roadshow







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias