TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Best Tours France va porter plainte pour escroquerie à l'encontre d'une agence



Le sort de Best Tours France sera scellé la semaine prochaine. En attendant, le TO va porter plainte contre une agence de voyage qui a une dette importante envers lui.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 16 Septembre 2011

Philippe Bertholet a indiqué dans un communiqué de presse : "Ce matin se tenait une réunion réunissant les deux liquidateurs de BEST tours Belgique, Mes de Smet et Mombaers, en compagnie des dirigeants de Kuoni Belgique, de Frédéric Boone, Président de la SAS BEST tours France et de Philippe Bertholet, son directeur commercial.

L’avenir de BEST tours France était l’objet de la réunion."


La décision définitive quant à l'avenir du TO sera prise la semaine prochaine. "Toutes les pistes ont été évoquées, tant au niveau légal que financier".

"Un dossier est particulièrement bloquant dans la situation actuelle. Une agence de voyage a en effet une dette importante envers BEST tours France. Plainte pour escroquerie est en cours de dépôt."

A noter que BEST tours France va terminer l’année (NOV 10 – OCT 11) avec un CA de 5.440.371€ et 3658 pax. Ces chiffres vont encore évoluer au vu du niveau des ventes (aux environs de 50.000€ par semaine) actuelles.

P. Bertholet souligne que "ces chiffres sont excellents au vu du budget qui était fixé à 8 Moi€."

Lu 2910 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias