TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


EXCLUSIF - AGV Thomas Cook : “cadeau” empoisonné pour les repreneurs ?

ils contestent le calcul du montant des primes 2019



L'année commence comme elle s'est achevée... sur fond de polémique à propos de la reprise des agences Thomas Cook. Un petit nombre de voyagistes repreneurs (*) des agences Thomas Cook se rebiffe face à la décision du Tribunal de commerce de Nanterre qui met à leur charge la totalité des primes et autres avantages des salariés cumulés sur l’exercice. Ils ont fait appel.


Rédigé par le Vendredi 3 Janvier 2020

L’appel en cours des voyagistes repreneurs, viendra à audience le 20 mars 2020 prochain /crédit DepositPhoto
L’appel en cours des voyagistes repreneurs, viendra à audience le 20 mars 2020 prochain /crédit DepositPhoto
Selon leur argumentation, “Ils demandent à ce que la Cour d’Appel infirme (rejette) le jugement du Tribunal de commerce de Nanterre en ce qu’il décide du sort des droits acquis par les salariés.

Ils demandent aussi que soit ordonnée la prise en charge de l’ancienneté acquise par les salariés attachés aux fonds de commerce repris, ainsi que de leurs congés payés et RTT non consommés à la date de jugement. Ceci à l’exclusion de tout autre droit acquis par les salariés à la date du jugement.”


En effet, plutôt généreux sur le plan social, Thomas Cook octroyait à ses salariés différents avantages, compléments de salaires et primes qui représentaient quelques milliers d’euros annuels par vendeur.

Voilà pourquoi l’effet multiplicateur pourrait s’avérer très lourd pour les repreneurs qui n’ont probablement pas budgété ce surplus lors de leurs offres de reprise et qui avaient bien pris soin de préciser leur engagements: .

Mais pour l’heure et en fonction des repreneurs, les salariés des agences reprises sont toujours en attente du règlement de différents compléments (13èmes mois, RTT, primes et autres avantages qui auraient dus être réglés en fin d’année.

Leurs camarades non repris, l’ont encaissé, eux, en décembre. On imagine que pour les autres la fin de l’année a du être longue et compliquée compte tenu de l’absence de ce complément de revenu...

L’appel en cours viendra à audience le 20 mars 2020 prochain

On imagine que l’appel en cours qui viendra à audience le 20 mars 2020 prochain (!) ne va pas non plus contribuer à une résolution rapide du conflit.

Pour François Piot, convoqué également devant la Cour d’appel de Paris, et que nous avons joint à propos du suivi de la reprise, cet appel-“surprise” pourrait s’avérer “dévastateur” pour la motivation actuelle et à venir des nouveaux salariés.

Certes, les enjeux financiers pour le patron de “Prêt à Partir” (PAP) qui a mis la main sur 3 agences et 5 salariés, sont moins impactants que ceux des autres repreneurs. Mais, convaincu qu’il s’agissait d’un combat d’arrière garde, il a immédiatement fait droit aux demandes du tribunal consulaire.

"Nous avons repris 3 agences et 5 collaboratrices. En tant que candidat à la reprise, nous étions parfaitement informé de l’existence d’un 13ème mois et de primes sur les ventes.

Nous n’avons pas attendu d’injonction du tribunal de commerce pour payer ce 13ème mois. Nous ne sommes pas solidaires de l’action intentée par les repreneurs plaignants. Au contraire, puisque nous sommes aussi assignés par ces repreneurs.

De toute façon, la question n’est pas de savoir si les salariés y ont droit ou pas. Ces problèmes sont réglés par le droit du travail et les textes du droit social. La question est maintenant de savoir qui va payer quoi ?”

(*) SN Agences (Salaün), Coach and Travel investment, Esprit de Voyages, Havas Voyages, Navitour Voyages SAS

Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto Instagram
  • picto email

Lu 11211 fois

Notez



1.Posté par subprime le 03/01/2020 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut on avoir les noms de ces repreneurs au rabais ? qui font semblant de ne pas savoir que les salariés ont des droits ?

2.Posté par Sp le 03/01/2020 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Mr Piot
Enfin quelqu un qui respecte ses salaries et le jugement, car facile pour les repreneurs aujourd hui de respecter ce qui les arrange...et oui la motivation dans ces conditions est a zero.
Ex employee Tc.

3.Posté par Belle des champs le 03/01/2020 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les nonn repris onnt touché pour l instant que le treizième mois
Toujours en attente du reste et des indemnités

4.Posté par Line le 03/01/2020 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La guerre contre les repreneurs ne fait que commencer..
2020 sera une année de rebondissements !!!

5.Posté par Kerogues alain le 03/01/2020 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour la nouvelle année est ce que les clients qui ont payer leur voyage seront un jour rembourser merci le mandataire et l aspv.2 voyages d annuler rien ne vient et on a changer d annèe!

6.Posté par Morel le 03/01/2020 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que nous pouvons faire une croix sur notre argent...

7.Posté par Lion le 03/01/2020 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour la plupart, les agences ont été reprises pour une modique somme de 5000€.....
Comment peut on laisser des employés sans leur dû et surtout se soucier après la reprise seulement des avantages que ces dernières avaient acquises ?
Oui chez TC on avait un 13ème mois( avec un salaire moyen de 1300€ net /mois après 15 ans :( ...), des primes de ventes et des RTT mais je pense pas que nous sommes la seule société à avoir ce genre d'avantages.

8.Posté par Nel Young le 03/01/2020 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme souvent, la critique est facile et tellement plus porteuse quand, en réalité, on ignore tout du dossier et des conditions de reprise

9.Posté par BOUSSEMART le 03/01/2020 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je crois que toutes les personnes qui ont payé un voyage et qui ne sont pas partis
devraient se réunir pour contacter le négociateur. Car nous parlons beaucoup des employés mais pas de notre argent.
Ou est-il passé !

10.Posté par VAL le 03/01/2020 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment?!
ces éléments essentiels n'ont pas été clairement évoqués lors des négociations de reprise ? cela parait invraisemblable.... j'espère que ces salariés obtiendront gain de cause c'est leur droit le plus strict. Maintenant, on peut imaginer que les repreneurs vont faire durer cette affaire le plus longtemps possible pour retarder le paiement de ce qu'ils doivent ... c'est vraiment petit ....

11.Posté par Ben salem Jean luc le 03/01/2020 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a économisé pour un premier voyage .on a perdu tout ....notre argent .
.parlez franchement sur le remboursement .
Vous perdez votre crédibilité...pas rembourse , on ne passera plus par vous ..ouvrez les yeux ...

12.Posté par Pierre le 04/01/2020 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Jean Luc,
Nous nous sommes occupés de vous pendant des semaines, maintenant laissez nous le droit et le devoir de nous occuper de nous.
J'espère que vous ne traverserez jamais ce que nous vivons depuis ce temps.
Repris ou non repris.
Vous serez remboursé dans quelques mois.
Cordialement
Pierre

13.Posté par Pas idiot le 05/01/2020 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr que les repreneurs ont été avisés de cette donne importante !! Leurs cabinets d'avocats Experts ont épluché les contrats de travail et les dernières fiches de paies.....ces mêmes repreneurs ont fait la même chose avec la reprise des agences Boiloris en 2017. Certains attendent toujours le remboursement de leur pass Navigo qui est obligatoire pour une partie par l'entreprise, des primes sur ventes et des frais de déplacement....
Hallucinant ces patrons de mauvaise foi.

Surtout que la plupart des agences ont été reprises pour une bouchée de pain "5000€". 3 voir 4 fois moins cher que celle de Boiloris...!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >



QUARTIER LIBRE
vous offre

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips