TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Europe Active : "Réceptif, TO, agence de voyages... nous sommes un modèle hybride !"

L’interview d’Anthony Laplagne, fondateur d’Europe Active


Rédigé par Anaïs BORIOS le Mercredi 20 Novembre 2013

Plutôt discrète depuis sa création en 2006, l'agence réceptive Europe Active, basée en Corse, a bien roulé sa bosse. Spécialisée dans les voyages rando, vélo et moto, elle vient de se doter d'un nouveau site Internet et dispose de bureaux en Hongrie, en Roumanie et en Italie. En sept ans, son fondateur, Anthony Laplagne, entouré de ses 15 collaborateurs, a fait de son agence un modèle "hybride", entre l'activité réceptive, le tour-operating et la distribution. Interview.



Anthony Laplagne a fondé l'agence Europe Active, spécialisée dans les voyages rando, vélo et moto, en 2006 - DR : J.B.
Anthony Laplagne a fondé l'agence Europe Active, spécialisée dans les voyages rando, vélo et moto, en 2006 - DR : J.B.
TourMaG.com : Comment est née Europe Active ?

Anthony Laplagne :
"L’agence réceptive a été lancée en 2006, en Corse. Au départ, l’offre portait sur des activités de niche : randonnée pédestre, cyclotourisme et très rapidement des voyages à moto sur la Corse.

En parallèle, j’ai ouvert un bureau en Hongrie, pour des circuits de randonnée et à vélo.

Nous travaillons principalement avec les marchés anglophone et francophone, depuis le lancement.

Mais notre positionnement sur des activités de niche nous a permis de nous démarquer face à une concurrence très importante.

L’autre atout est que nous sommes toujours présents sur le terrain, grâce à nos bureaux. Ceci nous permet de répondre rapidement et efficacement aux demandes des clients, qui portent majoritairement sur des séjours à la carte.

Nous organisons quelquefois des séjours pour de petits groupes, mais nous vendons énormément de séjours liberté : nous assurons les transferts, l’assistance, fournissons le roadbook, etc. Puis les clients se débrouillent."

TourMaG.com - Depuis 2006, la structure a évolué…

Anthony Laplagne :
"Effectivement, d’un modèle B2B, nous avons ouvert peu à peu les ventes au public, via notre développement sur le web.

Nous avons également ouvert un bureau en Roumanie en 2007, puis en Italie en 2010. Ce dernier fait un tabac, car nous sommes le seul DMC positionné sur la Toscane, à Lucca, entre Cinque Terre, Florence et Pise.

Nous traitons avec une clientèle internationale, et profitons de notre proximité avec la Corse."

TourMaG.com - Votre agence dispose d’un service de réservations et vous proposez les traversées en bateaux. Votre activité bascule donc vers du tour-operating ?

Anthony Laplagne :
"Notre activité de réceptif, notre maîtrise de l’ensemble du package à l’image d’un TO, et les demandes que nous traitons de nos clients à l’étranger telle une agence de voyages, font de notre système un modèle hybride.

Nous voulons être en mesure de fournir à nos clients un ensemble de services de haut niveau. Nous possédons par exemple nos propres vélos et motos.

Nous sommes une quinzaine de salariés à travers les différents bureaux, tous spécialistes dans un domaine, capable de dépanner les clients H24 grâce à un téléphone d’urgence, et en trois langues.

Nous réfléchissons actuellement à la mise en place d’un service aérien, en partenariat soit avec une plateforme comme Resanéo, soit avec un GDS, d’autant plus que ces derniers se diversifient, proposent désormais de nombreux modules et des outils simples pour répondre très vite aux demandes des clients.

Et c’est une règle d’or pour nous : répondre aux clients dans les deux heures."

TourMaG.com - Vous misez donc sur les outils technologiques…

Anthony Laplagne :
"Nous venons de lancer une nouvelle version de notre site Internet. Il a été conçu pour que le client puisse atteindre le produit recherché en quelques clics et avoir de la visibilité sur le produit pour être rassuré.

Le site a nécessité 8 mois de développement et intègre tout ce que peut présenter le site d’un gros TO. Il sera disponible sur tablettes et téléphones dans les prochaines semaines.

Les témoignages et les notes des clients sont mis en avant, ainsi que les onglets vers les réseaux sociaux.

Chaque activité possède son mini-site, en 3 langues, avec un magazine et un outil de réservation dédiés.

Cela permet à chaque site d’être vu séparément et de cibler les clientèles, notamment sur les salons."

TourMaG.com - Tout ce développement, en partie vers le grand public, ne vous fait-il pas craindre une rupture des relations avec vos partenaires B2B ?

Anthony Laplagne :
"Tous les canaux de distribution sont bons, il suffit juste de proposer une offre adaptée à chacun et de la tester.

Notre politique n’est pas de court-circuiter nos clients tour-opérateurs. Ils savent qu’ils peuvent compter sur nous, en trois langues, et cela les rassure énormément.

Par exemple, je reviens du World Trade Market de Londres. Participer à ce salon me permet de pérenniser les relations avec les TO mais aussi de les former à la vente de nos produits."

TourMaG.com - Des partenariats sont-ils en cours avec les réseaux de distribution ?

Anthony Laplagne :
"Nous sommes référencés par Evaneos. Cette plateforme occupe une place très importante aujourd’hui, car le marché est en train d’évoluer, et le réceptif passe d’un simple outil pour le TO à un acteur qui entre dans la lumière.

Evaneos nous apporte un gros service marketing, pour une commission raisonnable."

TourMaG.com - Comment voyez-vous évoluer les relations entre tour-opérateurs, réceptifs et agences de voyages ?

Anthony Laplagne :
"Le rassemblement des trois activités est inéluctable, surtout avec Internet.

D’un côté, tout est fait pour que les réceptifs soient mis en avant, mais le TO dispose d’une importante force commerciale. Et puis les clients auront toujours besoin d’une agence physique.

Ces trois entités sont donc amenées à se rapprocher. Déjà, les agences de quartier entrent en contact avec les réceptifs directement ou via l’offre des GDS.

Tout se mélange et ces passerelles entre les différents métiers doivent être mises en avant."

Lu 3627 fois

Notez


1.Posté par Faisal le 22/11/2013 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo! proud of you bro! All the best of success.

2.Posté par Olikayo le 22/01/2014 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien joué le chasseur de mérou ! Là tu présentes un très beau tableau de chasse qui te hisse en haut de l'affiche :) Tu mérites et cela nous donne la frite ! La biz au barbu Pat' qui a aussi bien assuré et à toute l'équipe qui doit être bien fière de son boss :) @bientôt sur le boulodromme ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com