TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Ikhar décline ses circuits en 120 versions sur le web et 55 en brochure

1/3 des ventes sont réalisées par les agences



La brochure 2010 d’Ikhar vient de sortir avec son offre traditionnelle de beaux voyages faits « maison ». Les agents de voyages font appel à son savoir-faire pour le « à la carte » mais ils oublient les circuits de la brochure. Pourtant, ce producteur discret fêtera ses vingt ans en 2011.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mercredi 25 Novembre 2009

La recomposition actuelle de l’industrie touristique en groupes de plus en plus imposants n’inquiète pas Antoine Paucot, le directeur général outre mesure.

Et pour cause : la centaine d’agences qui revendent les produits Ikhar font partie de ces grands réseaux dont la politique commerciale permet peu d’exceptions.

« Lorsque les vendeurs ne trouvent pas dans l’offre des producteurs référencés le produit idéal, ils se tournent alors vers Ikhar. Sinon, ils risquent de perdre la vente », constate-t-il.

La production sur mesure représente d’ailleurs 80% de l’activité. Et le site web ikhar.com, uniquement pour la consultation - répertorie ces différents itinéraires concoctés par le service production

Mais la médaille a son revers. Pour la production des circuits présentés dans la brochure, les revendeurs ont tendance à oublier Ikhar.

50 circuits brochures que pour le « à la carte »

Ikhar décline ses circuits en 120 versions sur le web et 55 en brochure
Et pourtant, le TO affirme mettre autant d’efforts sur la recherche de la qualité, de l’originalité sur la gamme de ses 50 circuits brochures que pour le « à la carte » : des vols réguliers, des hébergements confortables, des groupes constitués de 8 à 12 participants.

Les circuits sont classés en deux catégories : une quinzaine d’itinéraires sont l’appellation le cercle qui sont accompagnés en Paris/Paris sur les destinations les plus originales.

Les autres, soit une trentaine environ, regroupés sous l’appellation « tradition », bénéficient d’un accompagnateur local.

William Reynaert, le directeur produits et marketing qui vient de rejoindre l’entreprise dont il devrait prendre les rênes dans un délai de deux ans, insiste sur le rapport qualité/prix des circuits Ikhar.

« Lorsque nous sommes plus chers que la concurrence, cette différence s’explique. La rubrique « les Plus » qui accompagne la description des itinéraires dans la brochure apporte l’éclairage requis ».

Un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros

Ikhar décline ses circuits en 120 versions sur le web et 55 en brochure
Sur les prix tirés, Ikhar a également ses recettes économiques : la PME (8 collaborateurs) ne nécessite pas d’imposer des marges substantielles.

Pas d’engagements aériens non plus, mais des achats à tarifs publics souvent moins chers que les tarifs concédés aux TO qui s’engagent ; la recherche d’unités hôtelières indépendantes qui ne travaillent pas forcément avec les gros producteurs. La crise économique a également permis de renégocier les tarifs.

Le panier moyen par pax se situe entre 2 500 et 3 000 euros. Avec un millier de clients, Ikhar enregistre un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros.

Actuellement, un tiers des ventes sont réalisées par les agences et le TO souhaite garder cette proportion même si son objectif est de doubler le chiffre d‘affaires dans un délai de deux ans. A noter que la commission accordée aux agences est de 11%.


Lu 3277 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias