TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Les "places de marchés", nouveaux concurrents des TO spécialistes ?

Qui sont les nouvelles places de marchés du tourisme



Kazaden, NovaTopo, Skippair, Cap Adrénaline... Ces dernières années, les "places de marché" s'attaquant au monde du tourisme et de l'outdoor se sont multipliées sur le Web. Avec un modèle proche de l'apporteur d'affaires, elles élargissent toujours plus leurs champs de compétences, flouant leurs rôles et leurs frontières et allant jusqu'à concurrencer les acteurs traditionnels du secteur.


Rédigé par le Mardi 29 Mai 2018

Kazaden, l'un des leaders des places de marché touristiques, avait pour but initial de mettre en relation des clients avec des guides de montagnes. Aujourd'hui, la société vend de plus en plus des séjours longs, dans tous les domaines outdoor. © DR Kazaden
Kazaden, l'un des leaders des places de marché touristiques, avait pour but initial de mettre en relation des clients avec des guides de montagnes. Aujourd'hui, la société vend de plus en plus des séjours longs, dans tous les domaines outdoor. © DR Kazaden
Tour-opérateur, agence réceptive ou regroupement de guides indépendants : que sont vraiment ces "places de marchés" (de l'anglais marketplaces) qui ont éclos en ligne ces dernières années ?

Ces sites, inspirés par le concept d’Amazon, hébergent les offres d’autres vendeurs et ont trouvé dans le tourisme, les activités sportives et le plein-air, un secteur porteur.

Leur positionnement hybride, qui se glisse entre le consommateur et l'agence de voyages, semble avoir trouvé ses marques : entre 2015 et 2017, le chiffre d'affaires de Kazaden, l’un des leaders du secteur, aurait été multiplié par 8.

Concept de plus en plus large

Ce dernier se créé fin 2014 en prenant tout de suite le parti pris d'être une place de marché du tourisme spécialisée sur les voyages d'aventures.

"On a d'abord commencé par mettre en relation le grand public avec les indépendants professionnels de la montagne", raconte Stéphane Prioux, directeur général et marketing.

Maintenant, il estime que le "modèle est plus proche de celui de l'apporteur d’affaires" pour les tour-opérateurs et les indépendants du tourisme.

Car, peu à peu, le business model s'est élargi, et s'est aussi ouvert sur les petites agences positionnées sur les séjours "outdoor".

Aujourd'hui, Kazaden compte près de 500 référencés et se présente comme un multispécialiste du voyage d’aventures, "un peu comme un Resaneo de l'aventure", d'après ses dirigeants.

Certaines autres plateformes, comme Babasport ou Cap Adrénaline, ont également choisi de s’orienter vers les domaines du sport et du plein-air. D’autres se sont spécialisées sur des niches : Skippair pour les activités nautiques, ZeeMono pour les moniteurs sportifs…

Fondée en 2017 par deux anciens salariés de Groupon, NovaTopo, une autre start-up, a aussi fait le choix de se positionner en apporteur d’affaires pour les professionnels du tourisme, « en offrant aussi la possibilité de comparer les prix des professionnels sur un secteur géographique », d’après un dossier de presse.

Pour ses fondateurs, il s’agit de trouver une activité aussi facilement qu’on réserve un vol sur Kayak ou un hôtel sur Booking.

A l’heure actuelle, la plateforme regroupe 46 000 professionnels spécialisés dans 194 sports et loisirs, dans les domaines de l’air, de la neige, de l’eau, de la terre et de l'"urban".

Avec, comme business-model « gagnant-gagnant » celui de la commission versée par les professionnels du tourisme sur chaque réservation passée via NovaTopo.

Une concurrence féroce

Un modèle économique partagé par Kazaden, le concurrent. « Le principe d'une plateforme comme la notre est très libre, mais notre ADN est de mettre en contact.

Nous laissons les professionnels que nous référençons mettre leurs prix, puis nous avons un rôle d'agrégateur, de conseils. Mais nos activités ne cessent de s’élargir »
, explique Stéphane Prioux, qui évoque un panier moyen autour des 400 euros.

Alors qu'auparavant, elles mettaient simplement en relation des voyageurs avec des guides, elles s’orientent, au fur et à mesure de leurs développements, vers des logiques de séjours plus longs, plus coûteux, et vers des partenariats de plus en plus poussés avec les professionnels du tourisme.

Conséquence de cet élargissement du champs d'action, les places de marché du tourisme sont devenues des concurrents de la plupart des tour-opérateurs ultra-spécialistes (Planet Ride, Fun&Fly...), mais aussi des acteurs traditionnels (Terres d'aventures, UCPA...) ou encore des généralistes (Evaneos, Tourradar...).

"Maintenant, on réfléchit à déployer une solution encore plus globale et à s'ouvrir sur le logement, les transports ou les assurances. Rien ne nous empêche de déborder de notre secteur à l'avenir", conclut Stéphane Prioux.

Lu 2811 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle