TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



+300% de retard dans les aéroports européens en 2017

A4E demande plus d'effectifs aux contrôles frontaliers



A l'approche de la saison estivale, l'association des transporteurs européens Airlines for Europe (A4E) demande davantage de moyens aux autorités pour ne pas revivre l'expérience "inacceptable" de l'été 2017.


Rédigé par le Jeudi 8 Mars 2018

La file d'attente à Paris Orly-Sud, jeudi 6 juillet 2017 © DR TourMaG.com M.S.
La file d'attente à Paris Orly-Sud, jeudi 6 juillet 2017 © DR TourMaG.com M.S.
Comme chaque année, l'association des compagnies aériennes européennes Airlines for Europe (A4E) tire la sonnette d'alarme.

D'après les données que l'association publie cette semaine, le durcissement des contrôles frontaliers dans les aéroports de l'UE aurait provoqué une augmentation de 300% des retards de vols sur le continent en 2017.

"Avec la période d'été qui arrive, nous devons tirer des leçons de l'expérience inacceptable de l'an dernier", a déclaré Thomas Reynaert, directeur de A4E, lors de l'assemblée générale qui se tenait mardi 6 mars à Bruxelles.

"Des infrastructures insuffisantes et des sous-effectifs ont conduit à 300% d'augmentation des retards dans certains aéroports, et jusqu'à 5% de passagers ont raté leur correspondance par jour", ajoute-t-il.

En moyenne, le temps d'attente aux contrôles aurait augmenté de 20 secondes par passager l'année dernière, soit environ une heure supplémentaire par vol, précisent les données d'A4E. Dans le même temps, le trafic aérien en Europe a progressé de 4,4% par rapport à 2016.

Plus de moyens

L'association appelle les autorités à fluidifier d'urgence les contrôles de sécurité dans les aéroports de l'UE pour assurer de "douces" vacances d'été aux voyageurs.

Dans ce but, les compagnies demandent davantage d'investissements dans les systèmes d'automatisation des contrôles de passeports (Parafe) mais aussi plus d'effectifs aux postes de Police aux frontières (Paf).

"Même si nous reconnaissons que certains États membres ont pris des mesures pour atténuer la situation, nous restons prudents car il reste encore beaucoup à faire en termes de personnel et d'investissements dans l'automatisation", s'inquiète Thomas Reynaert.

A Paris, Augustin de Romanet, président d'Aéroports de Paris (ADP), s'est fixé comme objectif de ne plus dépasser les 30 minutes d'attente pour les passagers de l'espace Schengen.

ADP nous avait en outre indiqué vouloir atteindre les 96 portiques Parafe au premier semestre 2018.

A4E regroupe les principaux transporteurs aériens européens, des low-costs Ryanair et easyJet jusqu'aux grands groupe que sont Air France-KLM, IAG ou Lufthansa Group.

Les compagnies membres représentent près des 3/4 du trafic aérien européen, cumulant près de 644 millions de passagers transportés chaque année.

Lu 994 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Septembre 2022 - 09:39 L’espace dernier havre de paix ?






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias