TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

BAR France, aérien : "quelle configuration aura le monde d’après ?"

Assemblée générale du Bar France



Jean-Pierre Sauvage, Président du BAR France a retracé lors de l'assemblée générale du BAR le 26 janvier 2021, l'année 2020, jugée de "catastrophique" et tente d'identifier une reprise prochaine des activités aériennes alors que nul ne sait quelle configuration aura le monde d'après.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 27 Janvier 2021

Dans un contexte économique bouleversé  quelles seront les attitudes des entreprises dans la manière de gérer les déplacements professionnels de leurs collaborateurs aujourd’hui consignés à la maison pour plupart devant leur ordinateur, passant des heures interminables en visioconférences ? - Dépositphotos.com Kirill_Savenko
Dans un contexte économique bouleversé quelles seront les attitudes des entreprises dans la manière de gérer les déplacements professionnels de leurs collaborateurs aujourd’hui consignés à la maison pour plupart devant leur ordinateur, passant des heures interminables en visioconférences ? - Dépositphotos.com Kirill_Savenko
Lors de l’Assemblée générale de BAR France organisation fédérant les représentants des compagnies aériennes françaises et internationales et qui s’est déroulée cette année en visioconférence, son président Jean-Pierre Sauvage a fait, dans son discours introductif le bilan d’une année catastrophique pour le transport aérien.

Il s'interroge sur l'avenir, un futur dont il est difficile de dessiner à l'heure actuelle les contours : "L’apparition et la mise en œuvre du vaccin tant attendu permet toutefois d’entrevoir un espoir sérieux de retour à une certaine normalité mais entretemps quelle configuration aura le monde d’après ? La question de l’évolution voire la modification radicale des modèles de tous les acteurs de notre écosystème est posée." lance t-il.

Des questions nombreuses, et souvent sans réponse...

"Dans un contexte économique bouleversé quelles seront les attitudes des entreprises dans la manière de gérer les déplacements professionnels de leurs collaborateurs aujourd’hui consignés à la maison pour plupart devant leur ordinateur, passant des heures interminables en visioconférences ?"

De nombreuses questions sur un avenir incertain

"- Quid des effets dévastateurs de la crise sanitaire sur les réseaux de distribution tenus également sous perfusion par les pouvoirs publics

- Quid des modèles aéroportuaires et des redevances ? Nous devons tendre vers un nouveau modèle de fonctionnement entre aéroport et compagnies ainsi qu’une régulation plus en phase avec les réalités économiques du transport aérien

- Quid de l’impact social de cette crise sans précédent ?

- Quid de l’économie en général ?"


Le président du BAR ne manque pas non plus d'aborder la question environnementale.

"Et comment ne pas parler d’écologie devant les positions de certains « citoyens » prétendument qualifiés vouant systématiquement le transport aérien aux gémonies et ignorant dans un déni que je n’ose qualifier l’énorme travail fait par notre industrie dans sa prise en compte de la sauvegarde de notre environnement ?

Aborder la question sous l’angle de la seule et inefficace taxation punitive de l’aérien sans apporter de réelles améliorations à la réduction des émissions gazeuses fait montre d’une courte vue partisane ignorant la dimension économique du sujet."

Contribution écologique : "une aberration"

Il rejette la "contribution écologique" qui parait "une aberration économiquement inappropriée et sans réel bénéfice environnemental quand des alternatives technologiques sont proposées."

En conclusions, Jean-Pierre Sauvage souhaite regarder au bout du tunnel : "Ne désespérons pas car, comme l’a déclaré, Antonio Guterres, le Secrétaire Général de l’ONU , « l’aviation est un moteur important de notre monde et jouera un rôle essentiel dans la relance du monde après Covid 19. Assurons-nous qu’elle reçoit le soutien dont elle a besoin pour maintenir les nations du monde connectées et unies »"

"Pour cela il est aujourd’hui vital pour le transport aérien de définir et promouvoir à tous les niveaux sectoriels et politiques les actions nécessaires à une reprise des échanges commerciaux et touristiques dont il est un des vecteurs principaux en termes économiques et sociaux."

Lu 921 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Septembre 2021 - 23:45 Wizz Air, Easyjet : la nouvelle bataille des low cost








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias