Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Conseils aux voyageurs : le Quai d'Orsay veut-il aussi couler les croisières ?

Mise à jour du 10 mars 2020



Le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères vient de remettre à jour ses conseils aux voyageurs et maintient qu'il est préférable de différer les déplacements à l’étranger. Pour faire "bonne mesure", il y ajoute les croisières. C'est à se demander pourquoi Jean-Baptiste Lemoyne a convoqué une réunion avec le bureau du comité de filière tourisme ?


Rédigé par le Mardi 10 Mars 2020

Mise à jour du MEAE : ""Il est préférable de différer les déplacements à l’étranger b[(y compris les croisières)]b, dans toute la mesure du possible, compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 (...)" - Depositphotos.com ncousla
Mise à jour du MEAE : ""Il est préférable de différer les déplacements à l’étranger b[(y compris les croisières)]b, dans toute la mesure du possible, compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 (...)" - Depositphotos.com ncousla
C'est à croire que la réunion exceptionnelle du bureau du comité de filière tourisme convoquée par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat au Tourisme ce mardi 10 mars 2020 au matin aura abouti au résultat inverse de celui escompté.

Ce rendez-vous était en effet l'occasion pour les professionnels du tourisme de faire entendre leur voix et de demander au Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) de retirer la phrase inscrite depuis le 29 février dernier et légèrement modifiée ensuite.

La phrase qui précisait que "compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, il est préférable de différer les déplacements à l’étranger, dans toute la mesure du possible."

La page a été remise à jour ce mardi 10 mars 2020, et force est de constater que cette recommandation non seulement n'a pas été retirée mais qu'en plus, le Quai d'Orsay en a remis une couche en y ajoutant les croisières.

Désormais nous pouvons lire : "Il est préférable de différer les déplacements à l’étranger (y compris les croisières), dans toute la mesure du possible, compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19 et des mesures restrictives prises par certains pays (interdiction d’entrée sur le territoire, isolement obligatoire, mesures de détection des symptômes, etc), à l’égard des voyageurs en provenance de France, du fait du développement de l’épidémie dans notre pays."

Le MEAE reste sourd aux demandes des professionnels

Contactées par nos soins, ni Costa Croisières, ni MSC Croisières n'étaient informées de cette mise à jour.

Le Quai d'Orsay continue de préciser qu'il faut se conformer aux conseils par pays : "Par ailleurs, pour les voyages vers les zones où le virus circule activement (cf liste des zones d’exposition à risque établie par le ministère de la santé), il convient de se référer aux recommandations spécifiques qui figurent dans les Conseils aux voyageurs du pays concerné."

Il rappelle enfin que "le ministère de l’Éducation nationale indique que tous les voyages scolaires à l’étranger doivent être interrompus".

Une nouvelle fois, le MEAE reste sourd aux demandes des professionnels du tourisme qui s'enlisent dans une crise sans précédent.


Lu 32117 fois

Notez



1.Posté par Lionel Rabiet le 10/03/2020 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Visiblement, notre gouvernement n'a pas encore été contaminé par le virus de la raison

2.Posté par ALAIN GIRARD le 10/03/2020 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un conseil de bon sens, tout simplement, quand on voit le nombre de ports qui refusent les bateaux de croisière et le nombre de croisiéristes qui font actuellement des ronds dans l'eau en espérant qu'un port acceptera de les débarquer.

3.Posté par Lionel Rabiet le 10/03/2020 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon mais vous avez plus d'infos que moi mais le nombre de croisieristes qui font des ronds dans l'eau est infime par rapport à ceux qui profitent à fond de leur croisière sans problème. Evidemment, les médias vont pas faire un article à chaque fois qu'un bateau n'est pas refusée sur une escale

4.Posté par Alain Chups le 10/03/2020 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Alain Girard. Les compagnies de croisières ne vous ont pas attendu pour prendre les dispositions adéquates afin d'accueillir leurs passagers en toute sécurité à bord.
Aucun passager présentant les symptômes du Covid_19 ne monte sur un bateau. Aucune raison que les bateaux fassent des "ronds dans l'eau" et des centaines de croisières se déroulent normalement sur tous les océans

5.Posté par Le Bonte le 10/03/2020 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous attendons toujours de savoir si le Club Med Reporte la croisière du 18 mars sur le nil via Louxor
Nos assurances attendent leurs bon vouloir pour annuler ou reporter

6.Posté par ALAIN GIRARD le 11/03/2020 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Lionel Rabier Plusieurs bateaux se sont fait refuser à Phuket, à Penang, à Malacca, au Cambodge, à Madagascar. D'autres se sont fait caillasser en essayant de débarquer à St Denis de la Réunion, au point que Costa a arrêté le Fortuna à Singapour et rapatrié tous les passagers (tant bien que mal) interrompant les croisières en cours. Aux Caraïbes, Miami et Fort Lauderdale sont en état d'urgence depuis hier, les Caïmans et sainte Lucie refusent les bateaux. Quelques gentils habitants de Fort de France ont été caillasser des croisiéristes.Les passagers du Diamond Princess ont été détenus dans des conditions leur faisant courir un risque, une cinquantaine en sont tombés malades et plusieurs en sont morts. Marseille fait poireauter l'Aidasol deux jours au large parce qu'il y a deux rhumes à bord. Costa annule toutes es croisères en Méditerranée, preuve qu'il y a bien un souci. ETC.... Si vous estimez que les conditions sont réunies pour des vacances sans soucis !!!

7.Posté par ALAIN GIRARD le 11/03/2020 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Alain Chups C'est bien que les compagnies de croisière aient renforcé leurs contrôles sans m'attendre, comme vous le faites à peine courtoisement remarquer, mais, quelles que soient les précautions à l'embarquement, elles sont insuffisantes pour garantir que, parmi les 3000, 4000, voire 7000 passagers et hommes d'équipage personne n'attrapera une bronchite pendant la croisière, bronchite qui déclenche tout le système de risque zéro et le blocage provisoire (voir l'Aidasol à Marseille ou le Royal Princess à Fort Lauderdale) ou la mise en quarantaine de tout le bateau.

8.Posté par schwalm le 11/03/2020 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pars au maroc fin mars.est-ce possible?

9.Posté par Elia le 11/03/2020 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article est pathétique! Un paquebot de 3 000 personnes est une véritable bombe à retardement en cas de contamination et nous l'avons tous constater car personne ne veut assumer un risque et on ce retrouve avec cet exemple tragique au large du Japon.
Quid des croisières en Méditerranée avec des trajets sur l'Italie? L'Espagne?
Pensez vous seulement aux clients, aux équipages avant de penser au chiffre d'affaires et aux pertes??? Des milliers de passagers ayant payé très cher un séjour pour se retrouver bloquer à bord, la peur au ventre et sans même pouvoir profiter des escales puisque les ports refuserons de voir les passagers débarquer. Y pensez vous seulement? Cela devrait être la 1ère préocupation.

Il est impensable de ne pas proposer le report des séjours, voir ses clients payer une fortune pour un séjour aussi gravement impacté c'est limite criminel!

10.Posté par Lef le 11/03/2020 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alain Girard un question il y a combien de temps que vous n'avez pas parlé avec un client ?
Cette situation est prévisible depuis janvier et surtout c'est l'inconscience de notre gouvernement qui choque, le Tourisme c'est une part importante du PIB, et rien pour le défendre remarquer EDV et Seto n'ont rien fait non plus. Pour eux c'est Guignol je me suis fait expliquer par un responsable EDV qu'il fallait s'insurger en silence de peur de faire fuir les clients... c'est nous prendre ainsi que les clients pour des cons !😡
Remarquez leur communication de la semaine dernière était sur leur congrès en Albanie. Cela vous monte comme ils sont dans la réalité 😂😂😂

11.Posté par ANNE MARIE LEGAL le 11/03/2020 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi les compagnie lost cost comme easy jet n annulent pas les vols vers l italie.
Nous devions partir pour Venise le 1er avril et à ce jour on nous dit que les vols ne sont pas annulés.
Une aberration !!
Doit on etre obliger de prendre des risques je n ai pas les moyens de perdre de l argent je demande juste à reporter pkus tard.
Messieurs du gouvernement hou hou !! Faites quelque chose ?

12.Posté par Denis le 11/03/2020 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Elia.
Beau commentaire .

13.Posté par Al_44 le 11/03/2020 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends l’inquiétude des voyagistes pour leur chiffre d’affaire, mais je trouve qu’il y a beaucoup de cynisme dans la posture tenue envers les voyageurs. Je suis confronté cette semaine au problème suivant
comme certainement des milliers de voyageurs : impossibilité d’annuler un voyage sans frais (100% du montant du voyage) s’il n’y a pas de recommandation négative officielle mais la garantie qu’en cas de problème sur place (mise en quarantaine) l’assurance rapatriement et le voyagiste pourront vous laisser tomber en toute légalité (épidémie = événement imprévisible et exceptionnel).

14.Posté par Lef le 11/03/2020 17:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Éliane etAl_44, vous ne devez pas travailler dans le Tourisme. Bien évidemment que pour un voyagiste et un agent de réservation le bien bien-être du client prime. Mais aujourd'hui on m'en est plus là, un fait les clients ont déserté les agences, les réservations sont quasi nulles et ce qui se joue c'est la survie des agences de la sauvegarde des emplois certain jour l'activité est négative, plus d'annulations que de ventes.... Surtout Personne ne se préoccupe réellement de la profession, l'alarme date de mi janvier et rien, rien . Je suis certain que pour certains le ligne rouge est franchie. Voilà l'explication de la dureté des propos de certains...

15.Posté par ALAIN GIRARD le 11/03/2020 17:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@AL44 Tout à fait d'accord avec vous. L'attitude de certains professionnels du tourisme face aux demandes de remboursement suite à annulation n'est pas à leur honneur. Gratter quelques centaines d'euros à un client malheureux se comprend parce qu' on est soi même malheureux, mais c'est peu glorieux.

16.Posté par ALAIN GIRARD le 11/03/2020 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Lionel Rabier : communiqué publié à l'instant :
La Martinique a décidé de placer en quarantaine un navire de croisière de la compagnie Costa Croisières qui doit faire escale jeudi à Fort-de-France, en raison de soupçons de la présence à bord de porteurs du coronavirus, a annoncé la préfecture mercredi dans un communiqué.
Le navire Costa Magica, qui compte près de 2.500 passagers, a été refoulé de plusieurs ports de la Caraïbe où il devait faire escale depuis son départ de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, le 6 mars. Le navire a seulement pu faire escale à La Barbade et à Sint-Marteen, la partie hollandaise de Saint-Martin.
Belle croisière !!!

17.Posté par Albatros75 le 11/03/2020 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@alain Girard a raison. Je reviens d'une croisière sur le Queen Mary 2 il y a quelques semaines, et en tant que simple passager, je ne me vois pas ré-embarquer tant que cette pandémie n'est pas éradiquée. Les quelques mesures prises par les compagnie n’empêcherons jamais qu'un passager infecté à son insu puisse contaminer les centaines de personnes vivant dans un espace aussi confiné. Les arguments de @lionel rabiet et @alain chups ne tiennent pas la route. Qui aurait envie de faire partie d'une croisière qui potentiellement tournera au drame ? Trop d'exemple nous le prouve, bien qu'un seul soit déjà suffisant. Pour ma part, je reporte ma prochaine croisière à une date reculée. N'en déplaise à ceux qui veulent coûte que coûte vendre leur billet au mépris des règles de sécurité élémentaires.

18.Posté par Fernandez le 12/03/2020 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
et le personnel expatrié, des agences de voyages qui se trouve à l'Etranger comme au Mexique.pour accompagner les touristes ?
Que devient il ?
plus de vols venant de l'Europe donc plus de départ, personne n'en parle même le quai d'Orsay , n'a pas su me répondre. Nos enfants vont être retenu contre leur volonté contrat en CDD ?
et dans quelles conditions ??

19.Posté par Maeder Jean Claude le 12/03/2020 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et les croisières en Égypte ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel