Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Exclusif Thomas Cook : TourMaG.com vous révèle tous les candidats à la reprise

une liste de 16 repreneurs



TourMaG.com a pu consulter la liste des candidats à la reprise de Thomas Cook France. Ces repreneurs potentiels ont pour certains d'entre eux déposé des offres conjointes, et d'autres de manière individuelle.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 24 Octobre 2019

15 autres offres portent sur la reprise d’agences réparties sur le territoire national - Photo DR
15 autres offres portent sur la reprise d’agences réparties sur le territoire national - Photo DR
Thomas Cook France a annoncé, mercredi 23 octobre 2019 qu'une offre a été déposée par l’équipe managériale actuelle de Thomas Cook France pour la reprise d’une partie de l’activité distribution (Thomas Cook SAS) et de l’activité tour operating (Jet tours).

14 autres offres portent sur la reprise d’agences réparties sur le territoire national. Dans un document que nous avons pu consulter, voici la liste des repreneurs potentiels :

- Havas Voyages GIE ASHA
- Prêt-à-Partir
- Groupe Karavel - Promovacances
- Le groupe Le Vacon
- Salaün Holidays
- le groupe Verdié Voyages
- Univairmer
- Antony M'Voyages dirigé par Sébastien Savoia
- Captain Ferry (Voyages Menara)
- le Groupe Sainte-Claire
- Passion Voyages dirigé par Severine Garguilo
- Les Planeteurs dirigé par Jérôme Balandraud
- Esprit de Voyages dirigé par Norbert Sarde
- De Voyages en Voyages dirigé par Fabien Krol
- Wamox Benelux représenté par Frédéric Van Waeijenberge Commercial Director Neckermann de Wamos Benelux et Laurent Allardin nouveau directeur général de Neckermann at Wamos Benelux.

Certaines de ces offres seraient conjointes ou pourraient le devenir précise le communiqué envoyé hier à la presse.

Havas Voyages, le groupe Sainte Claire, Salaün Holidays, Karavel et Le Vacon reprendraient une centaine d’agences de voyages.

Par ailleurs selon nos informations, l'offre portée par l’équipe managériale serait conduite par le Groupe espagnol Wamos, lequel vient de mettre la main sur quelque 62 agences de voyages de Neckermann/Thomas Cook en Belgique.

Le groupe espagnol reprendrait la filiale française de Thomas Cook France, Jet tours et environ 200 salariés du TO. Bien évidemment, l’équipe de direction de Jet Tours serait également partie prenante dans cette opération.

Verdié Voyages a déposé une offre de manière individuelle.

Lu 12451 fois

Tags : thomas cook
Notez



1.Posté par rick sailor le 24/10/2019 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour chers journalistes de Tourmag

Et voilà, la boucle est bouclée.
Vautours, homme d'affaires, redresseurs et démolisseurs sont en place pour le quadrille final !
Sur quels arguments les juges vont se prononcer ? L'argent bien évidemment, pas l'humain !

Remarquer la présence d'Havas avec ASHA qui est, à la base un GIE AS Voyages et Havas. Bref, Havas a bien mis la main sur le réseau Selectour et va ainsi rattacher des agences intégrées à de (faux) indépendants. joli coup de Laurent.

Bref, cette boucle qui redistribue les cartes ne semble choquer personne !
Là, les bras m'en tombent. L'avenir s'annonce prometteur et, selon moi, va conforter le self travel si cher aux réceptifs. Wait and see.

Votre dévoué
Rick

2.Posté par Soso le 24/10/2019 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La pire qui pouvait arriver c est la reprise par le management actuel...

3.Posté par Elsa le 24/10/2019 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi le pire ? Jet tours mérite de rester sur le marché du tourisme. Et amplement !

4.Posté par Gavroche d’Aquitaine le 24/10/2019 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous et toutes
Pour information le TO Jet Tours est en progression depuis plusieurs années, équipes de production et commerciales au top (sauf le BtoB mais son développement était bloqué par ceux de la perfide albion)
Pour la partie distribution elle ne doit pas être si mauvaise pour que des autres groupes si intéressent tellement. Mais il est si facile de critiquer...
N’oublions pas que les anglais ont vidé les comptes des autres filiales dans la nuit qui a suivi la déclaration de faillite
Mais l’homme à la mémoire courte et sélective
Courage aux Hommes et Femmes qui œuvrent et qui ont oeuvré pour cette société et que certains journalistes inféodés arrêtent de tirer sur une ambulance qui cherche à repartir

5.Posté par Soso le 24/10/2019 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous pensez que Jet tours en est là a cause de quoi?

6.Posté par Soso le 24/10/2019 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gavroche d Aquitaine, vous me faites bien rire, c est vous qui avait la mémoire courte et l oublie facile... il n a pas fallut attendre que les anglais vide les caisses pour avoir des trous dans la raquette...

7.Posté par Bienveillance le 24/10/2019 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment ce réseau Selectour n’a rien vu venir !!!
Certains ont bien tenté d’avertir, mais contre les promesses électorales de garantie de surcom et des chèques distribués afin de faire taire la vox populi, en Selectourie il n’en restera RIEN.
Si le Gie Asha remporte la mise, combien d’agence passeront sous enseigne SELECTOUR… aucune…
HAVAS déclare dans CAPITAL.FR « …la plupart des agences passeront sous l’enseigne Havas », les Selectourien propriétaire à 50 % du GIE ASAH financent leur propre perte…..

8.Posté par kestiona10balles le 24/10/2019 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelqu'un sait il ce qu'il advient du service groupe de TC ?
Personne n'en parle !!!

9.Posté par gavroche d''''Aquitaine le 24/10/2019 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma Chère Soso,
je n'ai pas la mémoire altérée, ni sélective.
Ce n'est pas Jet tours qui est la cause de la faillite de TC mais bien les sujets de sa "gracieuse majesté" et des fonds d'investissement de même souche, qui se contre -foutent de mettre + de 10 000 emplois à terre, ils ramassent et c'est l'état, qu'ils conspuent via les médias à leur solde, au nom du libre capitalisme, qui prend en charge (pour la France) et les assurances qui couvraient les "investisseurs" les remboursent lesquelles se rembourseront en augmentant les primes que NOUS allons payer.
Et ils ont même pris les quelques millions de nos cousins Belqes avaient pour honorer leurs factures et les salaires
Jet tours avait une croissance à deux chiffres, sans manipulation des chiffres, des clients majoritairement heureux des produits et des employés dévoués mais pas forcément soumis.
Concernant la distribution TC France il est certain que le prédécesseur de Nicolas DELORS, le sus nommé Denis W, avait déjà commencé le travail de sape, à la demande des actionnaires fort de son "expérience" à la SNCF (+ de 1000 licenciements à l'époque et préparant la privatisation...)
Mais c'est une autre histoire
Bon vent à vous Soso

10.Posté par Julie le 24/10/2019 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Par pitié, tout sauf Karavel !

11.Posté par Charles le 24/10/2019 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A Rick Sailor & Bienveillance

Effectivement 2 ans pour atomiser le 1er réseau de France...
Mais qui sait, va t'il se réveiller...

12.Posté par Peter le 24/10/2019 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chere gavroche,

Par pitié qu'on arrête de parler de denis wathier. Qu'on regarde les résultats qu'il avait encore en 2011 année de son départ , combien il y avait de collaborateurs et de magasins?
Comme ça on mesurera la décroissance de l'équipe actuelle? Combien d'agences en moins?
Que pèse les clubs ? aujourd'hui, quelle innoation?
Sans les anglais qui ont longtemps renfloué la France, TC FRANCE n'existerait plus et jet tours non plus

13.Posté par Questiona1million le 25/10/2019 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui quel avenir pour le service groupe ? Aucunement mentionné dans toute la presse ! À ce jour une 40aine de personnes.

14.Posté par Soso le 25/10/2019 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peter, entièrement d accord avec vous, Denis Wathier et les anglais ont bon dos.... Jamais de remise en question et pourtant cela fait au moins 3 ans que cela patoge complet chez Jet tours : réorganisation inutile, suppression de services et j en passe..On parle d un chiffre d affaire en croissance mais quand est il des marges? N est pas ça qui fait vivre une entreprise....

15.Posté par Question1€ le 25/10/2019 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et que devient le service groupe?
Oui je sais ce n'est qu'une quarantaine de salariés...

16.Posté par Valerie le 27/10/2019 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La direction cherche à sauver ses fesses ...
On ne reste pas DG ou Directeur réseau avec 40 personnes...

Nul doute que certains seront sacrifiés sur l’autel d un beau poste en direction générale


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel