TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Happy Trek veut devenir la plateforme de référence des séjours bien-être

Une agence de voyages qui regroupe l'offre des thérapeutes bien-être



En pleine crise de Covid-19 et alors qu'on ne parle plus que de vendre la France pour l'été 2020, une nouvelle plateforme fait son apparition dans le monde du tourisme. Avec Happy Trek, Ludivine Truan veut fédérer une communauté de thérapeutes indépendants sur sa plateforme de partage de séjours bien-être en pleine nature. Principalement localisée en France, l'offre se veut de qualité, durable et écoresponsable. Zoom sur une nouvelle agent de voyages dans l'air du temps...


Rédigé par le Mercredi 29 Avril 2020

Après dix ans dans le commerce et une reconversion en tant que naturopathe, Ludivine Truan vient de se lancer un nouveau challenge : fédérer une communauté de thérapeutes indépendants (professeurs de yoga, naturopathes, sophrologues, etc.) sur Happy Trek, sa plateforme de partage de séjours bien-être en pleine nature - DR : Happy Trek
Après dix ans dans le commerce et une reconversion en tant que naturopathe, Ludivine Truan vient de se lancer un nouveau challenge : fédérer une communauté de thérapeutes indépendants (professeurs de yoga, naturopathes, sophrologues, etc.) sur Happy Trek, sa plateforme de partage de séjours bien-être en pleine nature - DR : Happy Trek
La toute jeune plateforme Happy Trek n'aura pas connu un lancement "zen", mais sa fondatrice, Ludivine Truan, sait déjà en tirer les premières leçons.

Il faut dire qu'elle a obtenu son immatriculation auprès d'Atout France, début mars 2020, quelques jours avant le début du confinement...

Après dix ans dans le commerce et une reconversion en tant que naturopathe, elle vient de se lancer un nouveau challenge : fédérer une communauté de thérapeutes indépendants (professeurs de yoga, naturopathes, sophrologues, etc.) sur Happy Trek, sa plateforme de partage de séjours bien-être en pleine nature.

Une offre de qualité, vérifiée et légale

Avec ce projet, ses objectifs sont multiples. Tout d'abord, proposer une plateforme regroupant une offre de qualité, vérifiée et légale.

En effet, Ludivine Truan s'engage à contrôler les programmes, les assurances et les diplômes des professionnels du bien-être qui proposeront leurs offres sur la plateforme. Ces derniers - tous comme les clients - pourront bénéficier en retour de l'immatriculation d'Happy Trek.

Ils gagneront aussi en visibilité, Happy Trek souhaitant devenir une référence pour les séjours bien-être en France.

Pour autant, "pas question de fournir une offre exhaustive et qui manquerait de qualité, explique Ludivine Truan.

Soit les thérapeutes ont déjà créé leurs retraites qu'ils peuvent publier sur la plateforme, soit je les accompagne dans la création de leurs séjours, dans le choix des lieux, des programmes, des connexions avec les autres professionnels".

Dernière option : des intervenants peuvent s’inscrire pour participer à certains séjours en tant que prestataires.

Enfin, Happy Trek est aussi là pour "les aider à mieux vivre de leur activité, qui vient parfois en parallèle d'une autre profession", précise Ludivine Truan.

Valoriser un tourisme local et durable

Une situation que connait Ludivine, elle-même naturopathe. C'est pour cela qu'elle a décidé de lancer cette plateforme dédiée au bien-être au sens large. "Je suis une passionnée de montagne, amoureuse de la nature et des voyages - ou plutôt des micro aventures - et le bien-être se décline aussi bien dans une randonnée, qu'un atelier décoration/cosmétique ou la découverte et la cueillette de plantes sauvages locales", poursuit Ludivine Truan.

Happy Trek regroupe ainsi des retraites de yoga, des séjours de jeûne et randonnée, des weekends de méditation, etc.

"En général, j'essaie d'associer une activité de nature avec une activité bien-être. De l'escalade ou du trail avec du yoga, par exemple. Une journée type débutera par un éveil corporel avec des postures de yoga ou de la méditation. Le professeur de yoga aidera ainsi la personne à mieux pratiquer le trail ou l'escalade".

Si les activités proposées par Happy Trek sont accessibles à tous, elles permettent également de valoriser un tourisme local, durable et plus respectueux de la nature. "Tous les séjours sont écoresponsables, ils ont lieu en pleine nature, le plus souvent dans des écolieux et favorisent les partenariats locaux", ajoute Ludivine Truan, et ce même avec les thérapeutes.

Happy Trek a aussi fait le choix de ne pas inclure les transports dans son offre, mais d'inciter les voyageurs à favoriser le co-voiturage ou le train.

De même, l'offre se situe principalement en France, afin de "permettre aux Français de redécouvrir leur région, mais aussi de dissocier l'idée qu'un voyage c'est forcément d'aller à l'autre bout du monde", ajoute Ludivine Truan.

Vers des séjours individuels ?

Les offres référencées sur HappyTrek s'adressent à des groupes de 10 à 12 personnes, mais déjà Ludivine Truan étudie la possibilité de proposer des séjours individuels, qui "seront surement nécessaires avec le post-confinement".

De même, elle n'est pas fermée à une collaboration avec des agences de voyages, mais qui partageraient les mêmes valeurs qu'elle en matière de tourisme responsable et de slow travel.

Comme beaucoup de professionnels, Ludivine Truan attend désormais le déconfinement pour pouvoir lancer pleinement son activité.

Même si elle n'espérait pas se verser un gros salaire pour cette première année d'activité, elle entendait bien réaliser un certain chiffre d'affaires, à la fois via la plateforme, et via sa propre activité d'agent de voyages. Bilan : tous les séjours sont pour l'heure repoussés et les réservations pour les prochains mois au point mort.

Alors que son modèle repose sur une rémunération à la commission, "cette aventure en tant qu'agent de voyages démarre mal, mais me donne une première bonne leçon, tente-t-elle tout de même de relativiser. En effet, ce ne sera pas la seule fois où j’aurai de lourdes décisions à prendre, ni des revirements à faire.

J'apprends à prendre les choses avec recul en tant qu'entrepreneuse. Et je pense aussi aux personnes qui sont dans des situations pires que la mienne, car je n'ai pas de salarié, ni de lourdes charges à payer
".

Une offre sur le Sud de la France en 2020

Toutefois, son entreprise étant trop jeune, elle ne pourra pas bénéficier des aides de l'Etat pour compenser son manque à gagner.

De même, alors que tous les séjours prévus ont dû être repoussés, le développement de l'offre a été mis au régime sec.

"J'envisageais de proposer 2 à 3 nouveaux séjours bien-être par mois et par région dès le lancement d'Happy Trek. Finalement, je vais surtout développer le Sud de la France en 2020, l'Occitanie et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur et je serai présente dans tout l'Hexagone dès 2021", projette la jeune entrepreneuse.

En attendant, Ludivine Truan étend sa présence sur les réseaux sociaux. Elle envisage même de recruter un stagiaire pour gérer cette partie-là.

A côté des lives sur Facebook ou Instagram, elle vient de lancer une journée bien-être en ligne avec certains partenaires. "L'idée est d'accompagner ceux qui en ont besoin à se créer une routine bien-être depuis chez eux !".

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3232 fois

Notez



1.Posté par rbs le 30/04/2020 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
au contraire je trouve que le timing est bon et démontre même l opportunité de cette très belle initiative. il faut profiter de cette periode pour s investir dans l enrichissement de l offre au moment où les personnes sont dispo pour écouter et répondre favorablement. courage Ludivine ça va marcher. Raouf Benslimane

2.Posté par sophie le 30/04/2020 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo excellente initiative.
Comme le dit rbs, très bon timing justement.
Pour ma part, je passe le confinement, mais surtout le manque d'activité professionnelle (guide), à développer ma pratique de yoga et de méditation.
Je suis également marcheuse et serais ravie de conjuguer les deux :)
Vous avez déjà une première cliente potentielle ;-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure


FORMEZ-VOUS
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel