TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Jean-Pierre Mas (EdV) : "Les compagnies devront rembourser, nous les y contraindrons !"

Il était en direct LIVE sur TourMaG.com, le15 mai 2020 à 11h



Au lendemain du comité interministériel dédié au tourisme et des mesures annoncée pour soutenir la profession et, plus largement l’industrie du tourisme, nous avons organisé un LIVE avec le patron des Entreprises du Voyage sur le thème :“Quel avenir pour les agences de voyages ?”, Direct et sans langue de bois, comme à son habitude, JP Mas a détaillé les mesures et repondu aux nombreuses questions des participants.


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 17 Mai 2020

La cote de Jean-Pierre Mas, patron d’Entreprises du Voyage (EdV), est au plus haut, au lendemain d'un Comité interministériel du tourisme qui a adoubé l'importance du secteur en France.

Il a répondu une heure durant aux questions de la Rédaction mais aussi à celles des participants, avec un compteur bloqué à une centaine de personnes qui n'a jamais faibli.

Pour les retardataires qui n'ont pu accéder à la salle et pour les autres, voici la vidéo du LIVE.

Les questions évoquées dans le LIVE

1) Après trois mois de travail acharné et au lendemain du Comité Interministériel du tourisme, êtes-vous satisfait globalement des mesures annoncées par Edouard Philippe ?

2) Quelle est parmi ces mesures celle qui vous semble la plus remarquable ? Et au contraire, y-a-t’il des choses importantes qui n’ont pas été exaucées ?

3) L’ouverture des frontières et l’annonce des réservations vacances à partir de juillet/août, pose plusieurs problèmes :
a - l’ouverture des agences
b) la question des tests
c - la question de la quarantaine et de sa réciprocité
d - la question de l’aéroport, du transport et de la santé des compagnies aériennes ?

4) Parmi les mesures fortes, tout le monde a retenu la garantie de remboursement. C’est un puissant déclencheur mais ça peut-être aussi piégeux, un peu comme l’A Valoir ? Vous pouvez nous en dire plus ?

5) Parlons de l’ouverture des frontières et de ce qui constitue encore aujourd’hui l’essentiel du business model des AGV : on ne voit rien venir pour cet été malgré les discours volontaristes de la Commission européenne et les annonces des pays qui rongent leur frein ?

6) Transport aérien. Où en êtes-vous de vos démélés avec IATA, et de vos revendications concernant le remboursement ? On a l’impression que même l'Europe a botté en touche le sujet ?

7) Malgré les aides et les mesures diverses, le secteur va mal. Que ce soit la production ou la distribution. C’est vous même qui parliez du tas de sable et du moment où il va falloir arrêter de le repousser. Avez-vous des craintes sur ce sujet et peut-on espérer un coup de pouce supplémentaire des Pouvoirs publics ?

8) A coté des professionnels du tourisme, il y a tout un secteur marchand en périphérie qui dépend à 100% de l’activité touristique : agences de représentation, prestataires techniques, RP, médias spécialisés, etc. A priori ces catégories ne sont pas prises en compte, stricto censu, pour bénéficier des mesures de soutien annoncées.
Avez-vous l’intention de faire quelque chose en ce sens ?

9) Le SETO et quelques TO se sont émus du fait que les agences gardent les acomptes clients. Les agences ont fait savoir qu’elles voulaient des garanties… Mais le client, c’est qui qui le garantit d’une possible défaillance de l’agence ?

10) La situation financière de l’APST n’est pas au beau fixe : la faillite de Thomas Cook et les menaces qui planent sur TUI France n’augurent rien de bon… Pensez-vous que le gouvernement va prendre cette affaire à bras le corps et mettre en place une vraie garantie pour les clients ?

11) La vente de la France est-elle possible en agence de voyages ? Avez-vous une réflexion et un plan précis avec les institutionnels pour réintermédier la vente du produit France dans les agences ?

Lu 5615 fois

Notez



1.Posté par Zineb le 18/05/2020 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour
La question No 9 semble erronée
Ce sont les voyagistes qui bloquent l argent des agences pas l inverse
Jp MAS l’a dit sans langue du bois ... mais hélas aucune action à l encontre des contre venants

2.Posté par BUKHARI Françoise le 18/05/2020 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour ce type d'interview toujours pertinente et au sujet.
Dans le cadre de l'ordonnance, Jean-Pierre MAS évoque un voyage identique "pas nécessairement au même prix". Ce n'est pourtant pas le texte de l'ordonnance ...
Pas plus tard qu'aujourd'hui et dans le cadre de 2 reports de groupes de mars 2020 vers mars 2021 et d'avril 2020 vers avril 2021 (même saisonnalité), une compagnie nous augmente les tarifs respectivement de 91 euros et de 103 euros HT par personne, nos dossiers de report seront donc déficitaires pour notre agence. Il va falloir des aménagements à cette ordonnance qui met en péril notre activité si nous sommes obligés de vendre à perte ! et cela risque de se répéter.
Jean-Pierre MAS penche sur une baisse des tarifs aériens, ce n'est pas notre sentiment et jusqu'à présent, nous ne constatons que des hausses tarifaires ! Nous avons bien essayé de négocier avec la compagnie en question mais celle-ci refuse.
Nous ne pensons pas que l'offre sera plus importante que la demande et que les tarifs baisseront. C'est déjà a priori le contraire et il faudra du temps pour faire revoler les avions (si les compagnies sont toujours là), mettre tous les protocoles sanitaires en place, obtenir les ouvertures des frontières, etc ...
Quant à la RC PRO et pour votre information, nous sommes en négociation depuis quelques semaines avec GENERALI qui accepte seulement de ramener la cotisation sur une base forfaitaire mais qui ne souhaite nullement la réduire de manière drastique pour un exercice 2020 qui s'annonce négatif. Un gros travail reste à mener auprès des assureurs pour les ramener à la raison. Si le reste de l'activité sur 2020 reste nul (surtout quand vous faites de l'out-going long courrier de manière quasi-exclusive) et dans la mesure où aucun sinistre n'a été déclaré sur les 3 mois premiers mois de l'année, il faudrait obtenir des assureurs une exonération de la cotisation au moins du 1er avril au 31 décembre 2020 ou tout du moins sur quelques mois en 2020.
Ce serait bien que TOURMAG approche tous les assureurs en RC PRO et fasse un tour de table pour savoir ce qu'ils sont prêts à consentir.
Ce serait bien aussi que TOURMAG incite les compagnies à rembourser avant d'encaisser les nouveaux acomptes qu'elles nous demandent pour les voyages à reporter d'autant plus qu'elles les remboursent toujours après le retour des voyageurs ... Quand il s'agit de prendre l'argent, les compagnies sont là mais elles ne sont plus là quand il s'agit de repousser les versements des agences ...
En toute cordialité mais à l'aide SVP ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CruiseMaG DMCmag La Travel Tech
Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel