TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


L'Aéroport de Bordeaux inaugure sa 1ère infrastructure HQE

nouvelle jetée internationale du Hall A



L'aéroport de Bordeaux a inauguré ce 7 octobre 2021 la nouvelle jetée internationale du Hall A. Le bâtiment est la 1ère infrastructure de Haute Qualité Environnementale de la plateforme.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 8 Octobre 2021

La nouvelle jetée internationale du Hall A de l'aéroport de Bordeaux est la  1ère infrastructure de Haute Qualité Environnementale de la plateforme. - DR
La nouvelle jetée internationale du Hall A de l'aéroport de Bordeaux est la 1ère infrastructure de Haute Qualité Environnementale de la plateforme. - DR
La nouvelle jetée internationale de l'Aéroport de Bordeaux a été inaugurée le 7 octobre 2021 par Simon Dreschel, Président du Directoire de la Société Aéroportuaire, en présence des représentants du Conseil de Surveillance et de nombreux invités.

Inscrite au plan de modernisation aéroportuaire, axé sur sa qualité de service et sa transition écologique, et dans le contexte de chantiers multiples, notamment de maîtrise énergétique, cette construction érigée côté piste, au bas de l'emblématique tour de contrôle, est la 1ère infrastructure de Haute Qualité Environnementale de l'Aéroport de Bordeaux.

Cette certification HQE© lui a été délivrée à un niveau « Excellent ».

Une longue coursive tout en transparence relie le Hall A de l'Aéroport de Bordeaux à sa nouvelle jetée internationale : 3.000 m2 de bâtiment neuf, dont 2.000 m2 d'espaces pour les voyageurs, où sur plus de 1.000 m2, 4 salles d'attente offrent une vue panoramique sur la piste d'envol.

Ainsi la consommation énergétique (2) annuelle de la jetée est ainsi de 11% inférieure à celle d'un aéroport conforme à la réglementation thermique la plus récente (RT 2012). Dans le domaine de l'eau, elle permet l'économie annuelle de 1.000 m3 d'eau potable(3), soit l'équivalent de 200.000 chasses d'eau.

Bio sourcés, très performants et étiquetés "A+", les matériaux intérieurs tels que peintures et faux-plafonds ont été sélectionnés pour émettre le moins de polluant possible. Les bois sont issus de forêts gérées durablement, et des matériaux entièrement naturels et recyclables composent plus de 90% du linolénum revêtant le sol.

Le plan de résilience et de relance de l'Aéroport de Bordeaux consécutif à la crise sanitaire, maintient un programme d'investissements de 8 millions d'euros pour les prochaines années.

Ainsi, en dépit du contexte de crise, les équipes aéroportuaires ont poursuivi une démarche active de certification du management environnemental de la plateforme, en obtenant le certificat ISO 14001 en décembre 2020, puis, dans l'objectif de neutralité carbone de l'aéroport avec compensation avant 2030, le premier niveau du certificat européen Airport Carbon Accreditation (juin 2021). La démarche se poursuit vers les niveaux supérieurs de certification.

Dans le même temps, de nombreux chantiers en cours ou imminents, illustrent à l'Aéroport de Bordeaux cette transition actuelle en faveur de la biodiversité, de la gestion des déchets, de l'eau, de la maîtrise énergétique et des énergies renouvelables.

Parmi eux : le changement de l'intégralité des frontons en "murs rideaux" du Hall B pour des vitrages à haute performance énergétique, le renouvellement du parc de véhicules avec des équipements hybrides et électriques, et la pose de plus de 1.500 panneaux photovoltaïques qui feront du parc de proximité en silo "P0", une infrastructure 100 % autonome en électricité, avec une réduction de 4% de la consommation annuelle de l'Aéroport de Bordeaux annonce la plateforme.

(1) Composés Organiques Volatils.
(2) Cette performance énergétique résulte notamment de :
- un pilotage et une gestion centralisés de toutes les consommations d'énergie
- la récupération de chaleur sur l'air rejeté avec haut rendement
- une ventilation nocturne programmée en mi-saison et en été, afin de rafraîchir passivement le bâtiment.
(3) - espace sanitaire pourvu d'équipements hydro-économes et d'urinoirs sans eau,
- alimentation par eaux pluviales stockées dans une cuve assurant 3 semaines d'autonomie

Lu 7846 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias