TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



La CIT tirée d'affaire ?

Alberto Gandino fournit des explications à l’UPAV



Dans un courrier adressé à l'UPAV, (Union Professionnelle des Agences de Voyages belges), Alberto Gandino patron de la CIT explique avec force détails les opérations financières qui permettraient le sauvetage du premier voyagiste transalpin.


Rédigé par Michel GHESQUIERE à Bruxelles - michel.ghesquiere@skynet.be le Jeudi 29 Juillet 2004

A lire entre les lignes sa lettre, la source principale des problèmes de la CIT proviendrait d’un surendettement du groupe auprès des banques dont l’un de ses actionnaires principaux : le groupe bancaire italien Intesa.

Deuxième source de tracas, la forte chute de son chiffre d’affaires qui a baissé de 10 % du 1er janvier 2004 au 31 mai 2004 par rapport à 2003 sur lka même période. Mais le plus simple est de reprendre, avec l’accord de l’UPAV, la lettre d’Alberto Gandino.

Par la même occasion ce dernier nous confirme que les BSP en Italie ont été payés dans les délais aussi bien pour le mois de juin que pour celui de juillet.

UPAV
Mr. Jean-Philippe Cuvelier
Rue Louis Scutenaire 8 bte 1
1030 Bruxelles Bruxelles, le 20 juillet 2004

Cher Monsieur Cuvelier,


Suite à notre dernier entretien téléphonique, j’ai le plaisir de vous faire part des dernières nouvelles concernant le Groupe CIT.
La société Progetto Venezia S.p.A., société dans laquelle CIT S.p.A. est actionnaire principal, a vendu le complexe hôtelier « Isola di Sacca Sessola » à Venise le 9 juillet dernier pour la somme de 95 millions d’Euros.

Bien que ce complexe soit devenu la propriété d’un nouveau groupe représenté par Mr. Reda Al Ayan, Sofitel restera en charge de la gestion de ce dernier. Cette opération débloquera vraisemblablement la situation financière auprès des institutions de crédits dont entre autre la banque Intesa (première banque italienne), actionnaire à hauteur de 5.5% du Groupe CIT.

Depuis l’annonce de la vente de cet hôtel, nous avons observé à la bourse de Milan, une augmentation de 20 % du titre CIT (0,46 en date du 09/07/2004 - 0,59 en date du 15/07/2004). En ce qui concerne la situation économique du Group je vous informe que nous avons atteint, pour la période du 01/01 au 31/05/2004, un chiffre d’affaires de 190 millions d’euros soit 10 % de moins par rapport à 2003 sur la même période.

Le plan de restructuration lancé au cours de l’année 2003 a généré d’une part, une diminution importante des effectifs (- 300 personnes sur 1200) et d’autre part, une réduction des endettements vis-à-vis des institutions de crédit de 74 à 46 millions d’Euros et par conséquent, une forte baisse des coûts opérationnels et des charges financières.

Quant à la branche Business Travel, elle génère à elle seule presque 50 % du chiffre d’affaires du Groupe. Récemment, nous avons acquis de nouvelles institutions telles que le Conseil National de l’Economie et du Travail, le Ministère de la Politique Agricole et Forestière, le Ministère de la Santé.

Nous avons également, dans le cadre de la recapitalisation d’Italiatour (société dont CIT détient 80 % des actions) le soutien d’Alitalia qui maintient son actionnariat de 20 %. Sachant que le réseau d’agences de voyages et les implants en Italie avaient un retard de paiement du BSP du mois de juin, le groupe CIT a soldé et régularisé il y a quelques jours le compte en payant celui de juin et juillet.

Vu ce qui précède, le Conseil d’Administration de CIT Spa, notre maison mère, a donné mandat au Président de réaliser une augmentation de capital de 51.7 à 90 millions d’Euros avant l’Assemblée Générale qui se tiendra le 15 septembre prochain.

Ce nouvel apport de capital nous permettra un redémarrage en force de nos activités notamment avec le soutien d’ un apport financier qui amènera pour CIT Belgium à une augmentation de capital déjà dans le cour du mois d’ août.

Suite aux rumeurs concernant la situation financière de la maison mère, et ce par rapport à certains retards de paiement (voire BSP en Italie pour le mois de Juin) certains ont pu faire un amalgame. C’est pourquoi je tiens à préciser que notre filiale belge se maintient sur le marché et entretient de relations proches avec les hôteliers et autres fournisseurs.

CIT Belgium a d’ailleurs toujours tenu ses engagements en payant le BSP et les hôteliers afin de garantir aux clients un séjour conforme à leurs demandes. De plus, afin de rassurer certains fournisseurs, nous effectuons régulièrement des pré-paiements.

Nous espérons que ces éléments auront pu répondre à vos questions et nous tenons à vous remercier de la confiance et le soutien informative par rapport aux agences dont vous nous témoignez.

Bien entendu, nous restons à votre entière disposition pour de plus amples informations.
Nous vous prions de recevoir, Cher Monsieur Cuvelier, l’expression de notre considération distinguée.

Alberto GANDINO
Administrateur Délégué

Lu 3529 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias