TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


LinkedIn va-t-il sonner le glas de l'événementiel ?

LinkedIn va lancer prochainement sa plateforme d'événements en ligne



C'était une tendance de fond depuis de nombreuses années, le covid-19 a donné de la légitimité aux événements en ligne. Et c'est sur cette vague que souhaite surfer LinkedIn. Le réseau social professionnel va lancer différentes fonctionnalités pour s'attaquer à l'événementiel en ligne. Il souhaite aller bien plus loin que les traditionnelles réunions Zoom et autre Google Meet. Nous vous expliquons tout sur l'offensive de LinkedIn dans l'événementiel.


Rédigé par le Mercredi 12 Janvier 2022

Linkedin va lancer prochainement sa plateforme d'événements en ligne - Crédit photo : Depositphotos @tarik_vision
Linkedin va lancer prochainement sa plateforme d'événements en ligne - Crédit photo : Depositphotos @tarik_vision
Déjà meurtrie par deux ans de covid et des mesures gouvernementales pour limiter les déplacements professionnels, l'événementiel est de nouveau dans le dur.

LinkedIn entend en profiter.

En décembre, alors que Omicron refermait les frontières, le secteur tirait la sonnette d'alarme.

"La situation est catastrophique. Nous avons connu un véritable coup de massue," rapportait à Jean-Baptiste Lemoyne Philippe Abergel, le délégué général de SYNPASE (Syndicat National des Prestataires de l'Audiovisuel Scénique et Evénement).

Depuis le télétravail s'est généralisé et avec lui les traditionnelles réunions Zoom ou Google Meet, faisant nettement reculer les événements d'entreprises en présentiel.

C'est l'une des lames de fond de cette pandémie : une partie significative de l'événementiel s'est digitalisé et le retour en arrière semble de moins en moins probable.

Souhaitant profiter de cette révolution, LinkedIn va prochainement proposer différents produits, lors du lancement "d'une nouvelle plateforme d'événements," dévoilent nos confrères de Techcrunch.

Evénementiel : quelle est la nouvelle plateforme de Linkedin ?

Pour débuter son incursion dans le secteur, le réseau social professionnel fort de 800 millions de profils à travers le monde va mettre à disposition un outil audio qu'elle lancera ce mois-ci en version bêta.

S'en suivra une version vidéo pour le printemps, en ciblant initialement les créateurs qui utilisent LinkedIn comme organisateurs et hôtes.

L'enjeu n'est pas seulement de concurrencer Clubhouse, un autre réseau social destiné aux professionnels, mais bien de s'attaquer au secteur sinistré du MICE.

Sur sa nouvelle plateforme LinkedIn va non seulement répertorier, mais aussi héberger et surtout commercialiser des événements virtuels interactifs en direct.

"Nous voulons faciliter l'organisation de tables rondes virtuelles, de discussions au coin du feu, etc. Certains peuvent souhaiter que l'événement soit plus ou moins formel.

D'autres voudront communiquer avec leur public, s'ouvrir à l'auditoire. Nous offrons aux professionnels interactivité et soutien,
" a expliqué lors d'une interview, Jake Poses, chef de produit pour LinkedIn.

A noter que de plus en plus d'événements en ligne se tiennent sur le réseau social, via des visioconférences. Ces derniers ont augmenté de 150 % au cours de 2021.

Si l'événementiel en ligne sera dans un premier temps gratuit, il se pourrait que très vite "le réseau social y ajoute une billetterie," pour permettre aux organisateurs de maîtriser la commercialisation des grands rendez-vous digitaux.

Vous l'avez compris LinkedIn y va franco et ne lésine pas sur les moyens.

En juin 2021, le site a investi par moins de 44 millions d'euros dans Hopin, une start-up spécialisée dans les solutions technologiques de conférence en ligne.

Ce n'est pas tout, car elle a aussi mis des billes dans Jumprope, qui permet aux créateurs de créer et de partager des vidéos pratiques.

LinkedIn peut-il se faire une place au soleil ?

Ainsi lors du lancement de sa nouvelle plateforme LinkedIn proposera "d'enregistrer et exécuter l'événement directement à partir de LinkedIn, et elle comportera des outils permettant aux participants en ligne et aux hôtes de se parler dans des conversations en direct et de modérer les discussions, et aux participants de communiquer entre eux pendant et après les événements," dévoile le site Techcrunch.

Un suivi de l'événement que ne proposent pas encore ses concurrents.

Ce n'est pas le seul argument qui laisse à croire que le réseau social peut se faire une place au soleil dans un secteur dominé par Zoom et Google Meet.

LinkedIn s'est totalement affirmé comme LE réseau social professionnel, avec plus de 800 millions de profils à travers le monde. Il est devenu une place pour faire son réseau, pour trouver un emploi, discuter, s'inspirer.

Et Skift de citer la discussion initiée par Marco Giberti, fondateur et PDG de Vesuvio Ventures.

"Il a demandé à la communauté événementielle de se prononcer sur l'importance du lancement du nouveau produit de LinkedIn (...) Rachel Stephan, DES, l'a décrit comme une progression naturelle."

Pour une autre participante à la conversation, Jennifer Brisman PDG de VOW, LinkedIn a joué intelligemment.

"Les gens passent leur journée sur LinkedIn, donc c’est une progression naturelle et je pense, sur la base de partenariats et d’acquisitions récents, qu’ils vont les écraser (les fournisseurs de technologie événementielle, ndlr).

Il n’avait pas besoin de « se précipiter », alors ils ne l’ont pas fait. Ils l’ont joué intelligemment et ont regardé, attentivement, ce que tout le monde a fait / n’a pas bien fait.
"

Ce n'est pas le seul argument, pour croire sur son ascension, puisque n'oublions pas que le célèbre réseau social est la propriété de Microsoft. Le rachat contre 22 milliards d'euros en 2016.

Pour finir, Jake Poses a déclaré que si les réunions et conférences sont indispensables pour les entreprises, elles ont un coût financier et de temps.

"Elles nécessitent de l'argent, du temps pour voyager, du courage pour entrer dans une pièce et parler, et de l'espace pour organiser un événement. Notre conviction est que le passage du présentiel au virtuel permet en fait de démocratiser et d'ouvrir l'accès à beaucoup plus de personnes."

En octobre dernier, François Bitouzet, le PDG de PublicisLive avait dressé dans TourMaG.com un constat relativement similaire.

"Sur 100 événements qui avaient lieu en 2019, 25 ne se feront plus car ils coûtent trop cher, polluent et/ou ne ne servaient pas à grand-chose. Puis 25 resteront totalement physiques, les 50% restants seront hybrides".

C'est dans cette brèche des événements hybdriques que LinkedIn souhaite entrer...

Participez au sondage de TourMaG.com sur... Linkedin ;)


Lu 1697 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias