TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Lourdes : 5 à 6 millions de pax échappent presque par miracle aux TO...

le tourisme religieux reste une valeur sure



Petite devinette : quelle destination en France attire bon an, mal an réalise 5 à 6 millions de pax, concentrés sur une durée de 6 mois ? Cette même destination compte 233 hôtels classifiés et une centaine d’autres lieux d’hébergement et est desservie chaque année par 11,000 autocars. Fin des années 90, elle représentait à elle-seule 1% du chiffres d’affaires voyageurs de la SNCF…


Rédigé par Jean DA LUZ le Dimanche 4 Mai 2008

Les plus perspicaces auront compris qu’il s’agit de Lourdes.

Et en cette année qui marque les 150 ans des apparitions, on aurait pu croire que l’industrie voyagiste aurait mis en place une politique volontariste pour assurer un service professionnel aux pèlerins.

Or, tout indique le contraire. Le même phénomène que lors de l’année 2.000 est en train de se produire. En 1996, nous avions rencontré les autorités du Vatican alors dans les préparatifs du Jubilé de Rome. En même temps, la ville d’Hanovre préparait son Exposition Universelle. A Rome, le Vatican avait estimé à 25 millions le nombre de visiteurs.

Tandis que la cité germanique annonçait une prévision de plus ou moins 45 millions d’entrées, tout le monde des estimations romaines. « Les églises sont vides, la Vatican, en annonçant ces chiffres, prend des vessies pour des lanternes ». « Hanovre, par contre, ce sont des professionnels… le chiffre annoncé sera sûrement atteint ! »

Et au final, si Rome a bel et bien drainé 25 millions de pèlerins espérés, Hanovre n’est même pas parvenu à la moitié de ses objectifs. Pire, les organisateurs allemands ont été obligés de rembourser et dédommager les sponsors qui avaient parié sur l’Exposition.

La conclusion est simple : qu’on le veuille ou non, le tourisme religieux reste une valeur sure et, pour les collectivités, les lieux religieux sont plus rentables à moyen et long terme que les endroits à vocation purement locative. Faut-il évoquer les milliards dépensés pour l’implantation d’Eurodisney ?

Ce parc d’attractions ouvert 365 jours par an, draine une douzaine de millions de visiteurs par an soit, proportionnellement, le même nombre de pax que la cité mariale.

Une image tronquée

Lorsque quelqu’un annonce qu’il va passer 3 à 4 jours à Disneyland, tout le monde sourit et souhaite à ladite personne un bon séjour. Si la même personne annonce son voyage à Lourdes, il y a des chances qu’elle s’attire des réflexions du genre : « J’ignorais que tu étais calotin », avec un sourire condescendant.

L’image du produit tourisme religieux est tel, que les professionnels du tourisme (en dehors des autocaristes), ont cessé littéralement de s’en préoccuper. Ou alors seulement du bout des lèvres.

En Belgique, par exemple, Lourdes n’est même pas cataloguée comme une destination à part entière dans les chiffres de l’ABTO (l’Association Belge des Tours Opérateurs). La ville n’est même pas reprise dans la liste des statistiques city trip, alors qu’on estime chaque année le nombre de visiteurs belges à… 275 000 !

Pourtant, aussi bien Jetair que Thomas Cook programment, durant la saison, deux rotations hebdomadaires aériennes. Le désintérêt du secteur est tel, ce malgré le potentiel client, que les diocèses ont été quasiment obligés de mettre en place des Agences de voyages pour pallier à la faiblesse des programmes des TO.

AGV qui grâce au tissu des paroisses et institutions catholiques trustent littéralement les voyages groupes vers Lourdes. En ce qui concerne les pèlerins individuels, les autocaristes ont réussi à monter des programmes répondant mieux à leurs demandes.

(A suivre : analyse d’un produit TO classique)

Lourdes, un poids lourd du tourisme

Lourdes n'était qu'un petit bourg de 4.000 habitants blotti autour de son château- fort, lorsque le 11 février 1858, la Vierge apparut à Bernadette Soubirous. Aujourd'hui, ce centre de pèlerinages connu dans le monde entier accueille chaque année 5 à 6 millions de pèlerins, touristes et visiteurs. L'évolution de la fréquentation et l'origine des visiteurs sont liées à l'évolution des modes de transport.

Si les pèlerins restaient locaux jusqu'en 1866, date à laquelle la ligne de chemin de fer est mise en exploitation, les visiteurs viendront toujours plus nombreux et de pays de plus en plus lointains : la gare SNCF reçoit aujourd'hui 750.000 voyageurs par an, dont 300.000 personnes viennent en trains spéciaux.

Par ailleurs, le nombre de visiteurs fréquentant l'aéroport international de Tarbes-Lourdes Pyrénées, croît régulièrement. Il reçoit chaque année 400.000 passagers grâce à un trafic charter très important, principalement lié aux pèlerinages qui représente à ce jour près de 82 % de son activité.

Plus de 50 compagnies aériennes fréquentent en effet la plate-forme et assurent des liaisons avec 130 villes, essentiellement européennes. On estime que près de 2 millions de visiteurs séjournent chaque année à Lourdes, générant près de 6 millions de nuitées (soit 7 % des nuitées de la Région Midi-Pyrénées et 33 % de la fréquentation hôtelière régionale).

58 % des étrangers séjournant dans les hôtels de la Région sont à Lourdes : ils sont majoritairement italiens, mais aussi anglais, irlandais, espagnols, belges, néerlandais et allemands. On assiste par ailleurs à une forte progression des clientèles lointaines (Amérique, Asie, Océanie) et des pays d'Europe Centrale. La cité est la deuxième ville hôtelière de France, derrière Paris, grâce à 233 hôtels classés tourisme.

(source : région Midi Pyrénées)

Lu 9051 fois
Notez



1.Posté par Roland Vernaillen le 05/05/2008 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le marché sur Lourdes est connu depuis de longues années! Il est vrai que les autocarristes ont tjs pris une grosse partie du marché! Les premiers charters en Belgique ont eté organisés par Generalcar ( vooyage d'1 jour en vieux DC6 de la sabena) et ces programmes furent condolidés par Huybrechts et Wirtz!
Les grands Tos ont tjs programmé la destination et il y avait même à la Sobelair un département qui démarchait en direct les diocèses ( complètement structurés à Anvers et à Namur). Lourdes à tjs été une fameuse "tarte à la crême" pour le tourisme en Belgique.



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips