TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Marseille-Provence : 29% des agences de la région ont vendu du Low Cost

Etude sur l'impact du développement de l'offre low cost


Avec l'ouverture de l'aérogare Low Cost MP² à Marseille-Provence, la plate-forme Marseille a vu naître de nouveaux comportements de voyages. Une nouvelle clientèle est apparu qui utilisait peu l'avion auparavant tel que les moins de 25 ans, mais aussi les personnes aux revenus plus modestes. Au niveau de la distribution, 29% des agences de voyages de la zone de chalandise de l'Aéroport Marseille Provence a revendu du low-cost 2007.


Rédigé par Céline Eymery le Jeudi 20 Mars 2008

A l'occasion de la présentation des nouveautés du programme été, l'aéroport Marseille-Provence a dévoilé les résultats d'une étude sur l'impact du développement de l'offre low cost.

Avec l'ouverture de l'aérogare MP², certains craignaient une canibalisation du trafic charter et régulier par le trafic low cost. Or l'addition des prix attractifs aux vols directs, ont amené une hausse de la demande.

En effet, tous les segments affichent une progression en 2007 : le charter +4% avec + 22 000 pax, le régulier +4% avec + 120 000 pax et le low cost + 705 000 pax.

Selon la formule utilisée par l'étude : "Le trafic appelle le trafic". (Voir le graphique sur le moyen courrier*). Ainsi de nouvelles clientèles aériennes sont apparues : les moins de 25 ans, plus on est jeune plus on utilise les compagnies à bas coûts, et les personnes aux revenus plus modestes.

231 agences de voyages ont revendu du low-cost

En terme de comportement de séjours on note une explosion des ''City Break'' et également des ''visit friends and relations'' (visites famille et amis).

Autre caractéristique : du voyageur il est devenu "multi-passagers". "Un passager va choisir son vol en fonction des ses besoins du moment, et utilise à la fois les compagnies traditionnelles et charters. Il a seulement ajouté à sa consommation aérienne le "city break" en court séjour et le VFR tendance favorisée par l'essor des compagnies low-cost.", précise Loïc Chovelon, Responsable promotion et communication de l'aéroport.

Au niveau de la distribution, les réservations sur Internet pour les vols low cost sont largement majoritaires. Toutefois, le comportement des agences de voyages traditionnelles évolue aussi.

Sur la zone de chalandise de l'aéroport 72 agences sur 798, soit 9% revendaient les vols low cost en 2005. On en comptait 135 (17%) en 2006, et 231 soit 29% en 2007. Conséquence "Nous sommes en train d'étudier comment nous pourrions épauler les agences de la région, avec un 'branding' important pour les points de vente".

www.mp2.aeroport.fr - www.marseille.aeroport.fr - www.flyprovence.com

Nouvelle image pour Marseille-Provence

Marseille-Provence : 29% des agences de la région ont vendu du Low Cost
L'aéroport Marseille-Provence change de look ! Lors de la présentation à la presse des nouveautés du programme été, la plate-forme a présenté sa nouvelle image.

L'ensemble des marque sont désormais labellisé MP. Un logo général MP Marseille provence rassemble l'offre d'ensemble de l'aéroport. Deux autres logos déclinent l'offre de l'aérogare low cost MP2, tandis que l'offre charter et vols régulièrs, est rassemblée sous la dénomination MP1.

L'aéroport Marseille-Provence va lancer le 24 mars une nouvelle campagne de promotion. La zone de communication sera élargie. En plus de Marseille et Aix-en-Provence, le Vaucluse, le Var et l'Hérault seront visés. Au programme du plan média : Internet, radio, affichage, TV locale et presse.

Montant de l'opération : autour de 200 000 euros en incluant les partenariats. "70% du budget sera consacré à la promotion de l'offre, alors que le solde sera dédié à la partie éducative, expliquer ce qu'est le low cost", précise Loïc Chovelon.

Lu 6118 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par gilles1391 le 21/03/2008 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a pas canibalisation lorsque l'offre low-cost reste bien inférieure à celle offerte par les compagnies traditionnelles déjà en place. 1 vol quasi quotidien sur Bruxelles offert par Ryanair pour 2 à 3 déjà assurés par la compagnie belge et 1 vol quotidien sur Madrid offert par Ryanair pour 3 assurés déjà par IBERIA. Lorsque cette offre low-cost égale presque l'offre des compagnies traditionnelles, ces dernières voient leurs parts de marché baisser. Sur Londres, BA assurait 3 quotidiens, depuis que EAZYJET et RYANNAIR offrent chacune une fréquence quotidienne, la part de marché de BA est en baisse, du coup, la compagnie anglaise réduit la voilure pour l'été avec 2 vols quotidiens au lieu de trois, voir quatre certains jours de l'été dernier. La théorie qui veut que l'offre crée de la demande a ses limites.


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Juillet 2024 - 15:34 Renfe a transporté 620 000 passagers en France




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias