TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Patrick Serveaux (UMIH La Réunion) : "Plus rien ne sera comme avant"

Interview de Patrick Servaux Président UMIH La Réunion



Si le personnel, en activité partielle est resté fidèle aux employeurs il faudra tout de même remobiliser les équipes au moment de la reprise lance Patrick Serveaux, président de l’UMIH (Union des Métiers de l’Industrie et de l’Hôtellerie) de la Réunion. Reste que pour lui "plus rien ne sera comme avant. Il faut que cette crise serve de leçon à tous ! Il faut que l’on respecte d’avantage l’entreprise et son économie. " Interview.


Rédigé par Vianney Furon à La Réunion le Mercredi 2 Juin 2021

Patrick Servaux (UMIH La Réunion) : "La reprise prendra un temps long et incertain. Le retour de vacances d’été en Europe sera à surveiller de près …Nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle reprise de l’épidémie. La vaccination des populations constitue un espoir." -  DR
Patrick Servaux (UMIH La Réunion) : "La reprise prendra un temps long et incertain. Le retour de vacances d’été en Europe sera à surveiller de près …Nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle reprise de l’épidémie. La vaccination des populations constitue un espoir." - DR
TourMaG.com - Quel est votre parcours ?

Patrick Serveaux :
Mon parcours est atypique. J’ai démarré ma carrière dans le service public, notamment en travaillant pour la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion où je suis entré dans le cadre d’un remplacement. J’y suis resté 20 ans. Ma dernière mission a été la direction du Centhor, le Centre de Formation aux métiers du Tourisme de l’Hôtellerie et de La Restauration.

En 2004, j’ai souhaité me mettre à mon compte en construisant et en exploitant l’Hôtel Le Kervéguen, un établissement trois étoiles, mais également deux meublés de tourisme dont un classé en cinq étoiles. Par ailleurs, j’ai présidé Le Comité Régional de Tourisme (Ile de La Réunion Tourisme) de 2014 à 2016.

TourMaG.com - Depuis combien de temps êtes-vous à la tête de l’UMIH ?

Patrick Serveaux :
Depuis un peu plus de 3 ans. Je suis également membre du Comité de Filière Tourisme et président de La Commission Tourisme du Medef Réunion. Enfin, je suis membre du CESER de La Réunion.

TourMaG.com - En quelques mots, pouvez-vous retracer l’impact économique de la crise du Covid-19 sur votre secteur d’activité ?

Patrick Serveaux :
Nous avions déjà connu en 2006, la crise du Chikungunya, puis celle des requins avec des attaques mortelles et successives …La destination a été, au cours de ces périodes, boudée par la clientèle touristique. Et ce, avec des conséquences sur le niveau d’activité de l’ensemble du secteur du tourisme et d’une manière générale sur la notoriété de la destination.

TourMaG.com - Pour vous, est-ce une crise sans précédent pour La Réunion ?

Patrick Serveaux :
De cette ampleur ; oui ! Cependant, là, la crise est mondiale. Nous n’étions pas seuls à nous battre. L’accompagnement de la crise économique par l’Etat, Le Conseil Régional mais aussi les banques, la Caisse Générale de Sécurité Sociale, nous a permis de mieux contourner les difficultés. Nous sommes toujours vivants quinze mois plus tard.

J’adresse également mes remerciements envers le Préfet de La Région Réunion qui a été à nos côtés depuis le début de la crise. Par contre, plus rien ne sera comme avant. Il faut que cette crise serve de leçon à tous ! Il faut que l’on respecte d’avantage l’entreprise et son économie.

TourMaG.com - Comment voyez-vous la reprise ? Cela va-t-il plutôt être laborieux ou bien rapidement dans un rythme soutenu ?

Patrick Serveaux :
La reprise prendra un temps long et incertain. Le retour de vacances d’été en Europe sera à surveiller de près …Nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle reprise de l’épidémie. La vaccination des populations constitue un espoir.

À la Réunion, nous jouerons la carte de la sécurité sanitaire, celle d’une partie de l’Europe qui se situe 10.000 kilomètres de Paris mais où l’on peut se dépayser sans risques supplémentaires. Pourtant, personne ne peut affirmer aujourd’hui, d’une manière certaine quelle sera la tendance en décembre prochain.

TourMaG.com - Le tourisme local a-t-il pu compenser une partie des pertes dans le secteur ?

Patrick Serveaux :
Le tourisme réunionnais a accueilli une clientèle domestique qui traditionnellement quitte l’île de La Réunion pour rejoindre Maurice, ce qui représente environ 160.000 voyageurs par an. La fermeture des frontières de l’Ile Maurice a amené la clientèle locale à découvrir ou redécouvrir l’ile de La Réunion. Pendant les vacances scolaires les réunionnais ont investi les plages, les cirques, parcouru le millier de sentier de randonnée en s’arrêtant dans les gites, tables d’hôtes.

TourMaG.com - Les aides publiques (Etat, Région et autres) sont-elles étés justement distribuées ?

Patrick Serveaux :
De nombreuses structures ont été accompagnées, petites comme grandes entreprises ont bénéficiées des dispositifs mis en place par la Région, tels que le chèque « J’aime mon Ile 974 », plus de 15 millions d’euros qui ont permis à des familles modestes relevant de la prime d’activité de consommer dans des structures d’hébergement, de restauration ou encore de loisirs. Ces fonds ont permis un maintien de l’activité à minima pour les professionnels.

TourMaG.com - Pensez-vous qu’une importante phase de recrutement va démarrer suite à cette nouvelle étape de normalisation de la vie en extérieur ?

Patrick Serveaux :
Le problème se pose moins à La Réunion qu’en métropole car les périodes d’arrêt total de l’activité ont été limitées. Le personnel, en activité partielle est resté fidèle aux employeurs mais il faudra remobiliser les équipes au moment de la reprise.

TourMaG.com - Êtes-vous optimiste sur l’arrivée des touristes étrangers ?

Patrick Serveaux :
À La Réunion, l’essentiel de la clientèle vient de France métropolitaine, plus de 80% en année normale et on dépassera les 90%, je pense l’année prochaine…le temps que la situation sanitaire se normalise. J’ai confiance pour le retour progressif de la clientèle allemande …Mais nous devrons y aller étape par étape …

TourMaG.com - Comment se sentent les acteurs du tourisme local en terme de moral ?

Patrick Serveaux :
Les acteurs du tourisme local ont toujours fait preuve de résilience et je les admire mais ils aimeraient un soutien plus affirmé du Ministère des Outremers …Contrairement à nos homologues de métropole, qui peuvent s’appuyer sur un Secrétariat d’État au Tourisme réactif et dynamique, nous nous sentons loin et oubliés …

Lu 1886 fois

Tags : réunion, UMIH
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance