TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Transat France vise la troisième marche du podium d'ici à 2014



Les trois tour-opérateurs du groupe Transat en France ont été bénéficiaires l’année dernière en dépit des différentes crises qui ont émaillé l’année. L’objectif 2011 est de faire progresser leurs chiffres d’affaires de 8 à 10% tout en consolidant les marges.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 11 Janvier 2011

Patrice Caradec, PDT de Transat France a indiqué que le tassement du résultat net s'explique par le coût du volcan estimé à 5 millions d’euros et les campagnes de promotion plus importante
Patrice Caradec, PDT de Transat France a indiqué que le tassement du résultat net s'explique par le coût du volcan estimé à 5 millions d’euros et les campagnes de promotion plus importante
La filiale française du groupe canadien avec ses trois activités Look Voyages, Vacances Transat et Amplitravel a un objectif bien déterminé : prendre la troisième place des producteurs, derrière TUI et Thomas Cook.

Mais l’année 2010, pour le moins chaotique pour l’ensemble de l’industrie a modifié le calendrier pour Transat France. Au lieu de 2012 qui était la date initiale, l’objectif est désormais repoussé à 2014.

Patrice Caradec, le président de la filiale française estime que le chiffre d’affaires réalisé à ce moment-là sera de 700 millions d’euros, et ce, sans croissance externe d’aucune sorte.

En attendant, l’année 2010 (du 1er novembre 2009 au 31 octobre 2010) s’est soldée par un léger tassement du chiffre d’affaires de -0,5% à 492 millions d’euros se répartissant, dans l’activité tour operating, pour 247 millions chez Look Voyages, 5 millions (-6%) chez Amplitravel et 210 millions (+4%) chez Vacances Transat.

Tassement du résultat net

Les trois tour-opérateurs sont bénéficiaires mais le résultat net du groupe s’est sérieusement tassé, passant de 14 millions en 2009 à seulement 4 millions en 2010.

Patrice Caradec l’explique par le coût du volcan estimé à 5 millions d’euros, les campagnes de promotion plus importante que prévue pour stimuler le marché, notamment après le tremblement de terre d’Haiti ou encore le volcan islandais.

« Nous avons souhaité garder nos parts de marché et fidéliser nos clients par une baisse des prix. 35% du chiffre d’affaires a été réalisé par les promotions alors que l’année précédente cette proportion n’était que de 28% ».

Parallèlement, les investissements prévus au budget et correspondant à un objectif de chiffre d’affaires plus importants ont été maintenus et réalisés.

le panier moyen est en baisse

Au global, le nombre de clients est en augmentation à 535 000 clients au lieu de 527 000 en 2009 avec 276 000 clients pour Look, 185 000 clients pour Vacances Transat et 76 000 clients pour Amplitravel.

Mais le panier moyen est évidemment en baisse. Chez Look Voyages, il s’établit à 894 euros au lieu de 916 euros en 2009, à 1400 euros ( - 6%) chez Vacances Transat et à 456 euros (+2%) chez Amplitravel.

Les ventes déjà engrangées pour l’exercice 2011 permettent tous les espoirs. Au 10 janvier, le nombre de réservations est en augmentation de 20% et le prix moyen de vente à +12%. « Nous faisons deux fois moins de promos », indique Patrice Caradec.

L’objectif pour cette année est donc de « retrouver des marges convenables » et de faire progresser le chiffre d’affaires de 8 à 10%, Look se positionnant de plus en plus comme le tour-opérateur généraliste et Vacances Transat comme le spécialiste du circuit sous toutes ses formes.

La Tunisie, une destination irremplaçable

Le groupe Transat a envoyé 125 000 clients en Tunisie l’année dernière. C’est la première destination du groupe. Autant dire que les mouvements qui secouent le pays actuellement sont regardés avec intérêt. « Nous avons énormément d’ambition pour la Tunisie et nous y investissons avec l’ouverture de notre propre réceptif cette année à Djerba.

Pour l’instant, les manifestations ont peu d’impact sur les réservations. « La saison de la Tunisie va d’avril à novembre, avec un vrai rythme de vente qui démarre fin février. Je veux rester optimiste et espérer que d’ici à la fin du mois de février le calme sera revenu. Car, avec le volume de clients réalisé, la destination est irremplaçable. Il n’y a pas d’échappatoire à la Tunisie », estime Patrice Caradec.

Lu 2720 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips