TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Vacances de Noël : les stations de montagne ont perdu 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires

l'ANMSM demande une réouverture au plus tôt des remontées mécaniques



L'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne a fait ses comptes pour les vacances de Noël. Résultat : la non-ouverture des domaines skiables a entraîné une perte de 1,5 milliard d'euros pour l'ensemble de la filière. L'ANMSM et France Montagne demandent désormais l'ouverture des remontées mécaniques et de la visibilité pour pouvoir envisager sereinement les vacances de février...


Rédigé par La Rédaction le Lundi 4 Janvier 2021

DR : DepositPhotos.com
DR : DepositPhotos.com
France Montagne et l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM) ont tiré le bilan des vacances de Noël !

Une période marqué par la fermeture des remontées mécaniques qui a eu pour conséquence d'entraîner une chute de -70% du taux d'occupation par rapport à la saison 2019-2020. Il s'établit à 25% en moyenne.

Le taux d’occupation tombe même à 19% dans les stations d’altitude, ajoute un communiqué.

L'activité économique chute également de 80%. Sur ces deux semaines, 1,5 Md d’euros de chiffre d’affaires a été perdu par l’ensemble de la filière.

L'ANMSM et France Montagne déplorent les décisions gouvernementales en matière de fermeture des domaines et attendent encore les aides promises : "Si certaines aides ont été annoncées par le gouvernement à la mi-décembre, le compte n’y est pas. La décision de fermer les remontées mécaniques est une catastrophe économique non seulement pour les stations à proprement parler mais aussi pour tout l’écosystème de la montagne.

A cela s’ajoutent les mesures de confinement dès 18 heures en particulier pour les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes et les Vosges."

Dans ce contexte, Jean-Luc Boch, Président de l’ANMSM et de France Montagnes, demande au gouvernement de redonner des perspectives aux acteurs de la montagne (les vacances d’hiver représentent 40% du chiffre d’affaires de la saison) en réouvrant au plus vite les remontées mécaniques, dès le 7 janvier comme indiqué par le Premier ministre, ainsi qu’en soutenant financièrement très fortement les communes support de stations qui vont perdre une grande partie de leurs recettes.

Sans visibilité quant à la date d’ouverture, la situation économique liée aux vacances de février deviendra rapidement intenable, ajoute l'ANMSM. Les élus et professionnels des stations de montagne poursuivent leur mobilisation.

"C’est la survie d’un modèle économique et de dizaines de milliers d’emplois qui est en jeu," lancent-ils en conclusion.

Lu 1319 fois
Notez







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance